Customize

Anonymous en Champagne-Ardennes

Discussion in 'France' started by TheViruS, Mar 16, 2011.

  1. fuckthefrance Member

  2. LeJoker Member

    Ben ouais.

    sinon fuckthefrance

    tumblr_lj98fcTA761qfd5a4o1_500.jpg
    • Like Like x 1
  3. Roger.Guy Member

    Il s'est dénoncé tout seul, personne savais qu'il s'était passé pas grand chose à Reims.
    Mais bon, cela à été monté en loucedé (par MP semble t-il ?) comment veut tu que cela se sache?
    Bon, après Roger.Guy, je sais qu'il n'y a pas plus con comme pseudo (enfin, presque :)) mais tu t'imagine participer à la mise en place d'une manif avec Fuckthefrance ?
    Pourquoi avec le soutien logistique de Nikelapolice et Niquetamère, aussi pendant que l'on y est ?
    Enfin, quoi ?
    • Like Like x 2
  4. Orphée Member

    t'as oublié Tamèrelapute aussi :D
  5. Roger.Guy Member

    Exact, où avais-je la tête ?
  6. Vigdis Member

    Justement gros con, là tu ne t'exprimes pas correctement. Apprends à écrire ...
    Mais bon vu au stade où tu en es, il ne reste que le suicide AMA.
  7. Orphée Member

    D'ou son pseudo Fuckthefrance amha :D
  8. Roger.Guy Member

    Il a besoin de fric ou de médicaments (vu sur FR3 il y a une dizaines de jours)
    voir :http://www.lemonde.fr/proche-orient...56_3218.html#ens_id=1481132&xtor=RSS-3208
    in https://whyweprotest.net/community/threads/syrie-les-dernières-actualités.97398/

    Un pharmacien d'origine syrienne veut venir en aide aux manifestants « Le mur de la peur est tombé ! »

    Publié le mardi 07 février 2012 à 11H00 - Vu 91 fois

    [IMG]
    Hier, l'armée a de nouveau bombardé Homs, haut lieu de la contestation en Syrie.


    Installé dans le pays vitryat, un pharmacien de 56 ans d'origine syrienne suit la vague de contestation du régime de Bachar el-Assad avec attention. Son frère jumeau a été enlevé en 1982. Il ne l'a plus jamais revu.
    «C 'EST frustrant. On veut aider le peuple mais on ne peut rien faire… » Dans le pays vitryat, Pierre, 56 ans, pharmacien d'origine syrienne, regarde impuissant les images de bombardements qui déferlent à la télévision et sur Facebook.
    Hier, l'armée a de nouveau bombardé Homs, haut lieu de la contestation en Syrie, après une offensive d'une violence inédite dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Ce bombardement survient après le veto sino-russe à l'ONU contre une résolution condamnant la répression par le régime de la révolte populaire en Syrie. « Je suis quasiment en temps réel ce qui se passe là-bas. Mais des fois, j'arrête parce que c'est trop dur à regarder… », confie le pharmacien qui tient à garder l'anonymat par peur de représailles pour sa famille.
    Son frère et sa sœur vivent toujours à Damas, en plein cœur de la ville. Lui a quitté la Syrie pour arriver en France en 1973. Il a débarqué à Reims, « par hasard ». « Un de mes frères suivait un stage à l'hôpital », raconte-t-il. Il intègre alors la faculté de pharmacie. « Nos parents nous ont poussés à faire des études. Pour eux, l'évolution dans la société passait par là ».
    Peur des extrémistes
    Pendant vingt ans, ce pharmacien ne retournera pas dans son pays d'origine. Un choix. « Mon frère jumeau a été enlevé à la maison en 1982. Il était alors âgé de 27 ans, se souvient-il. Cela fait trente ans que nous n'avons plus eu de nouvelles de lui. Je pense qu'il a été torturé et assassiné… » D'autant plus qu'un autre de ses frères a été enlevé au même moment. Un frère relâché il y a quelques années seulement. « Il ne m'a jamais raconté ce qu'il avait vécu. Il m'a juste dit : « Un jour, je te le dirai ». Je n'ai pu retourner en Syrie qu'il y a quatre ans, après le décès de ma maman », avoue-t-il. Une fois par semaine toutefois, il appelle son frère et sa sœur restés à Damas « pour avoir des nouvelles et s'assurer qu'ils sont bien en vie ».
    Selon ce pharmacien, la chute du président syrien Bachar el-Assad demeure inéluctable. « Le mur de la peur est tombé. Les gens parlent ! constate-t-il. Le peuple syrien en a assez d'être humilié. Il ne veut plus d'un président à vie. Il veut être respecté. Il veut pouvoir s'exprimer librement. Il veut vivre tout simplement ».
    Ce Syrien d'origine n'a qu'une seule crainte : que les extrémistes musulmans ne prennent le pouvoir. « Plus le conflit dure dans le temps, pire ça sera pour demain parce qu'il sera récupéré par les extrémistes, estime-t-il. Mais qui mettra-t-on à la place de Bachar el-Assad ? Avec qui gouvernera-t-il ? On ne peut pas accorder la confiance à des gens que l'on ne connaît pas… Il faut que tout soit surveillé par des démocrates ».
    Pour l'heure, il a répondu à l'appel d'un autre pharmacien d'origine syrienne installé à Pleurs, Issam Moussly. Tous deux veulent envoyer des médicaments, par l'intermédiaire de l'association France Syrie Démocratie, aux manifestants qui ont été blessés. À suivre…
    ______________________________________________________________________

    Trouve pas les coodonnées du type,
    France Syrie démocratie ; google rame, pour /champagne ardennes

    EDIT :
    je suis vraiment con ; il veut garder l'anonymat par peur des représailles envers sa famille :oops:
    M'enfin, avec FR3 et ça, si ils s'en donnent la peine, ....
  9. Bronson Member

    Les russes ont signés des accords de paix avec la Syrie non ?
  10. Roger.Guy Member

    En champagne-ardennes ?
    Je sais pas.
    Avec la Tchetchenie, je sais pas ce qu'ils avaient signés ; le résultat est pas terrible.
  11. Anonymous Member

    FIFY
  12. Roger.Guy Member

    Les ravages de Facebook ?


    Accueil > Marne - Autres Actus
    Reims / Troisième manifestation Les Anonymous persistent et signent

    Publié le dimanche 26 février 2012 à 11H00 - Vu 192 fois
    t de trois !
    Les Anonymous rémois ont de nouveau manifesté hier place d'Erlon.
    La bruine n'aidant pas, ils étaient moins nombreux que deux semaines auparavant, mais affichaient la même volonté.
    « Plusieurs pays ont reculé sur l'Acta. Alors, il faut continuer à faire pression, avec plein de petits rassemblements comme celui-là », ont-ils insisté.
    C'est un écolo qui parle, mais les Anonymous, tous dans les 20-25 ans, ne forment pas un mouvement politique, mais un rassemblement de lycéens, étudiants, blogueurs, simplement citoyens engagés.
    C'est grâce à internet que l'Acta a été dévoilé. Logique car cet accord commercial anti-contrefaçon peut apparaître comme l'arme qui contrôlera le net.
    « Acta a été créé par les multinationales sans passer par le citoyen, dans le plus grand secret ».
    Selon Anonymous, Acta permettrait de tout contrôler « au motif de protéger le Copyright ».
    Cela peut se traduire au niveau des médicaments génériques, des semences agricoles, ou au niveau des réseaux sociaux, etc...
    « Si le texte a évolué sous la pression, il reste pas mal de choses à enlever, notamment la commission Acta, qui a, pour le moment, toute liberté de modifier le traité comme bon lui semble ».
    Un des organisateurs précise que la ratification de l'Acta est pour le moment suspendue, mais qu'Anonymous restera mobilisé et manifestera « autant que besoin ».
    Les jeunes du monde entier sont vigilants sur leurs libertés, grâce notamment à internet « tel qu'il est aujourd'hui ». Ils veulent conserver cette toile qui a permis de libérer des peuples.
    Hier à Reims, ils ont passé l'après-midi à « tracter » pour informer le public.


    _____________________________________________________________________
    http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/tupigny-anonymous-menace-les-habitants-dune-rue
    Tupigny « Anonymous » menace les habitants d'une rue

    Publié le samedi 25 février 2012 à 11H00 - Vu 351 fois

    201202254f4867ed69eaf-0-547278.jpg
    Les riverains de la rue Maria-Jacquet ont reçu ce message,
    View attachment 576a7057656b394c58473441434b7466?rubrique=Autres_A

    Les habitants d'une rue paisible du village de Tupigny ont reçu un message d'un individu se présentant sous le nom d'Anonymous… en relevant leurs courriers.
    LA nouvelle a fait grand bruit au village de Tupigny et pourtant la plupart préfèrent ne pas en parler publiquement. Dans la nuit de dimanche à lundi dernier, les riverains de la rue Maria-Jacquet ont reçu une bien curieuse lettre, déposée discrètement dans leur boîte aux lettres sans que personne n'a vu l'ombre d'une quelconque silhouette.
    Quels sont donc ce ou ces curieux individus qui menacent par écrit les habitants de la rue Maria-Jacquet à Tupigny, village tranquille de Thiérache, hormis récemment une vague de cambriolages ?
    Lundi matin, en ouvrant leur boîte aux lettres, un bien curieux message manuscrit était déposé. « Anonymous, préparez-vous à vous faire hacker », suivi d'un semblant de signature. Jeunes ou âgés, quelle que soit la profession, du médecin au retraité, en passant par le chef d'entreprise, personne n'a été épargné. Au total, six habitations sont concernées, soit une quinzaine de personnes. Si certains ont souri, ce n'est pas le cas de la majorité des personnes visées, qui voient en ces mots une menace sérieuse. La question est sur toutes les lèvres : qui est Anonymous ?
    Plainte
    En principe, il s'agit d'un mouvement connu pour ses piratages informatiques sur Internet. Les membres de ce collectif agissent de manière anonyme dans un but particulier. Lors de manifestations physiques du collectif, ils sont généralement masqués. Ils se présentent comme des défenseurs du droit à la liberté d'expression sur Internet.
    Mais est-ce vraiment le cas au village de Tupigny. Alors faut-il comprendre violation de domiciles et atteinte aux biens, comme le suggèrent plusieurs habitants, craignant recevoir de la visite lors des prochains jours. Le message se termine par le mot « Hacker », qui a plusieurs significations dans différents domaines (ndlr, pirater, dans le langage des internautes) et il n'est pas évident que ces personnes malveillantes aient employé les bons mots.
    Pour cet habitant de la rue Maria-Jacquet, « je prends cela comme une menace, tant sur les personnes que sur les biens. Personnellement, je pense plus à des skinheads ».
    Selon le témoignage anonyme d'un élu de la commune, le sujet sera abordé lors de la prochaine réunion du conseil municipal et avec pour première conséquence, peut-être, la fin d'une polémique concernant la coupure de l'éclairage public, la nuit. Le maire devrait prendre un arrêté pour que Tupigny ne soit plus plongé dans le noir, comme par le passé. Cette décision aurait pour effet de stopper la vague récente de cambriolages, mais surtout de rassurer la population.
    Plusieurs plaintes ont été déposées auprès des gendarmes de la communauté de brigades de Guise, une enquête est actuellement en cours.
    De notre correspondant J-M. SERAIN

    ________________________________________________________________________

    Les ravages de la gniole dans le biberon ? Un cintré certainement.
  13. Mr Tang Member

    Damned! L'affaire est grave!
    • Like Like x 1
  14. Roger.Guy Member

    Yessssssssss !
    J'ai brulé mon masque hier, je suis pas très loin de l'Aisne où est logé un écrivain scion.
  15. Xan0n Member

    Tupigny au coude a coude avec Groland!
  16. Anonymous Member

    La signature donne du cachet

    [IMG]
  17. Roger.Guy Member


    Les destinataires de la lettre n'ont peut-être même pas le net.
    N'empêche que, la signature ne prouve rien ; il va peut-être visiter leur maison, un jour où ils ne seront pas là, bourré à la goutte, complètement dévoré.
    Puis allez faire caca dans leurs toilettes, laissant tomber sa carte d'identité au pied de la cuvette en baissant son pantalon (j'ai connu une histoire comme celle là, au temps jadis, dans les Yvelines) et se faire arrêter dans les 2 heures qui suivent.

    Après certains s'interrogent sur les causes de la désertification rurale :D
  18. Roger.Guy Member

    Le président de la commission d'enquête parlementaire sur les sectes, exclu d'une secte :D
    _______________________________________________________________________
    http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/philippe-vuilque-exclu-du-ps

    Philippe Vuilque exclu du PS

    Publié le mercredi 28 mars 2012 à 13H12 - Vu 84 fois

    201203204f68031079372-0-559075.jpg
    Philippe Vuilque
    Christian Lantenois


    REVIN (Ardennes). Philippe Vuilque, 56 ans, député de la 3e circonscription des Ardennes depuis 1997 (réélu en 2002 et 2007), a été exclu mardi soir du parti socialiste. Une décision du Bureau national qui était attendue.

    Philippe Vuilque, par ailleurs maire de Revin et seul parlementaire de gauche de Champagne-Ardenne, ayant annoncé sa volonté de maintenir sa candidature aux législatives de juin prochain alors que les militants lui ont préféré Christophe Léonard lors du scrutin interne de décembre.
    Philippe Vuilque était adhérent du PS depuis 34 ans. Ce matin, il a regretté que cette "décision d'appareil" intervienne avant le scrutin présidentiel, et que dans l'hypothèse où il n'arriverait pas en tête des candidats de gauche au 1er tour, en juin, il s'effacerait car son objectif demeure de "battre la droite". Mais il s'est dit aussi confiant, "recevant de nombreux messages de sympathie de la part des électeurs qui ne comprennent pas la stratégie du PS dans les Ardennes..."
  19. Roger.Guy Member

    Censure ?
    http://www.lunion.presse.fr/article/a-la-une/dossier-la-scientologie-dans-la-ligne-de-mire-de-la-justice?xtcr=14&xtmc=2009 scientologie
    on a bien accès à ce dossier ; 29 mai 2009
    Par contre pour les articles de septembre 2009
    Dirigeant de l'ombre installé dans l'Aisne
    c'est pas possible : je vais être obligé de me faire les archives papier (si elles existent toujours :))
    Il était ressemblant sur la photo l'écrivaillon scion ; je me le suis coltiné dans ma ville un certain temps (ai eu le temps de repérer ses camps de base, en 2009).
    Il me la jouait capitaine Spock : silencieux et essayait le "pouvoir du regard"
    (il a vu la vierge et n'est pas sorti de l'auberge)
  20. Roger.Guy Member

    REIMS Scientologie : le tribunal rend sa décision en mai

    Publié le samedi 14 avril 2012 à 11H00 - Vu 31 fois


    Le dossier opposant l'association Éthique et liberté - qui se trouve être le journal de l'Église de scientologie - à la ville de Reims a été examiné par le tribunal administratif de Châlons jeudi matin (notre édition du 12 avril). La juridiction rendra sa décision le mardi 15 mai.
    Éthique et liberté avait dans un premier temps demandé à la Ville de Reims de lui fournir des renseignements concernant les subventions qu'elle aurait versées à l'association pour la défense des familles et des individus, une structure qui lutte contre les sectes.
    Ne recevant pas de réponse dans le courant des mois suivants, elle avait saisi le tribunal pour « non-présentation de documents administratifs ».
    Une fois la justice saisie, la Ville avait finalement envoyé un courrier précisant que les documents demandés n'existaient pas.
    _________________________________________________________________________

    Qu'est ce que cela peut leur faire ?
    Je croyais qu'ils avaient complètement disparus de Reims (comme par enchantement, volatilisés d'un coup, ..., ben voyons)
    Un seul commentaire, amusant.


    EDIT
    J'avais oublie le lien:oops:
    http://www.lunion.presse.fr/article/marne/reims-scientologie-le-tribunal-rend-sa-decision-en-mai
  21. Roger.Guy Member

    _______________________________________________________________________
    http://www.lunion.presse.fr/article...entologie-dans-la-ligne-de-mire-de-la-justice
    Dossier / La scientologie dans la ligne de mire de la justice

    Partager 3 contributions
    Publié le vendredi 29 mai 2009 à 01H00
    Depuis lundi, six scientologues sont sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel de Paris, suspectés « d’escroquerie en bande organisée ». Un procès prévu pour durer jusqu’à la mi-juin et qui pourrait déboucher sur l’interdiction de l’Église de scientologie. « Une institution » dont Philippe Vuilque, député PS des Ardennes, traque les agissements coupables en tant que président du groupe d’étude sur les sectes à l’Assemblée Nationale.

    Depuis l’Aisne, le père Jacques Trouslard (décédé depuis) mène lui aussi un combat acharné pour dénoncer les dérives sectaires depuis plus de 20 ans. Un département où réside un membre éminent de la scientologie.

    Éric Roux, responsable du centre parisien de la scientologie, comparaît avec sept autres membres de la secte.

    ________________________________________________________________________
    EDIT
    Je sens que ça viens ......

    _____________________________________________________________

    Tout est ici (quel buse je suis).
    #92


    C'était lui "le pouvoir des yeux" (il me matais silencieusement avec des yeux de crapeau hypnotiseur, des fois à pas d'heure dans certaines rues ...)
    C'était bien lui.
    Comme quoi il est important de coller l'article ; le lien mène nul part désormais et à ma connaissance il n'y a qu'ici que l'on peut le trouver en ligne

    Merci à Google et à Ann O'Nymous
  22. Abriel Member

    Le lien marche roger...

    Mais sinon...

    YATAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
    EDIT :

    Merde ca date de 2009..; J'avais pas vu. :(
  23. Roger.Guy Member

    Ce lien là est dead.
    L'Union : Article : Dirigeant de l'ombre installé dans...
    http://www.lunion.presse.fr/node/139980

    Pour ceux qui croient pas aux coïncidences ; comment ce fait-il que je parlais de Ichbia le 1er Avril et que comme par hasard, je fais le lien (qu'est pas mort ; il est dans ma tête de boche) entre lui et une danseuse qui me collait au train ?

    Une conversation avec un anonyme via se forum par MP, qui évoquait ce type ; en grattant je découvre qu'il était écrivain. Des écrivains scions ils ne doivent pas être légion, et vu que j'ai souvenir précisement d'un article de l'union (de mai et non de septembre 2009 comme je le pensais ; je peux expliquer la confusion, il y a un lien:)) sur un écrivain scion logé pas extrèmement loin d'où je suis et que j'ai vu trainer dans mon périmètre ....
    Je recherche l'article pour retrouver son nom et là..........c'est la faute à pas de chance l'article n'est plus en ligne (dans l'article papier, il y a avait une photographie de l'intéressé ; d'où identification)

    Je le savais bien que je ne suis pas que parano .............
    Je raconte, par pour étaler ma life, mais vu qu'on est lu, et que c'est du différé ........
    Coucou !
    A bientôt !
    (lache rien qu'il disait le parrain cintré qui racontait que des bêtises)

    @ Tordemoissa ; faudra que je montre les pilules roses que je suis sensé prendre, sur ce coup là aussi ?
    (cf. la péniche Libertad ...)
    Ou un putain de sosie ; si tu prend les même photos, sans sourire , les cheveux ; pas la même coupe que sur les photos ... googlisées.

    Edit
    Après il faut passer l'épreuve de réalité ; qu'est-ce qu'il serait venu faire dans le coin.
    Je concois difficilement être suffisamment attractif à moi tout seul. (pour des commentaires sur des forums, la consultation de leurs sites, des commentaires censurés ou trafiqués sur le site de Tatie, un passif de tête de bois avec les TDJ, le doute, exprimé à plusieurs reprises sur un dénommé Palmer, croisé professionnellement en eaux troubles et contexte hypertendu ....... je vois pas trop )

    Au mieux en considérant que dans le département, sur les trois députés ;
    - il y en a un qui est président du groupe d'étude parlementaire sur les sectes et membre du comité d'orientation de la MIVILUDE (vu qu'à cette époque des cerveaux de poule s'étaient déjà permis de faire des amalgames abracadabrantesques ......)
    - un qui est président de la commission des lois à l'assemblée nationale (la simplification du droit et la malheureuse affaire de l'impossible dissolution en 2009 ; travaux menés par lexisnexis pour environ 80000 euros)
    cf. : http://authueil.org/?2009/12/05/1508-warsmann-et-lexisnexis

    Et qu'il y a juste :))) quelques dizaines de scions dans la région :D (voir supra et lien )

    Il doit y avoir des départements plus calmes pour ce genre d'histoires, ............, comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences . :(


    Coucou Clojéa ! :)
  24. Pinkman Moderator

    Une technique bien connue des scions pour faire perdre de l'argent aux collectivités territoriales en frais d'avocats et de procédures. Heureusement, les magistrats ne sont plus dupes.
  25. Roger.Guy Member

  26. L1sAZE Member

  27. Roger.Guy Member

    chut tu parles trop fort, ils sont partout, même dans l'administration ; avec des képis et tout et tout.
    C'est une petite ville, des fois ils me regardent d'un air entendu, avec insistance.... véridique !
    D'autres ont l'air plus républicains, ce n'est pas le même regard.
    Faut pas dire "le nain" ; un de ses conseillers est du coin et il a des hommes à lui plein partout ici ....

    [IMG]
    • Like Like x 1
  28. Anonymous Member

    Si c'était le cas, les champenois seront bienvenus pour porter main forte aux parigots fin aout!
  29. Anonymous Member

  30. Roger.Guy Member

    Un peu, il pourraient se sortir les doigts ****.
    C'est une collectivité territoriale de par chez eux, en plus, qui est prise à partie.
    Si j'ai bien compris la subtilité, le ccdh demandait que lui soit communiqué le montant/détail ? des subventions allouées par la municipalité à l'ADFI ou UNADFI.
    La réponse a tardé, et pour cause, il n'y a aucune subvention d'allouée, et les autres comiques se sont emportés et on trainé la "chose" en justice.
    A l'origine ; il y a rien, pas de subvention, peau de balle, rien et les autres la joue procéduriers.
    C'est un peu marrant par certains cotés.
  31. Roger.Guy Member

    http://www.lunion.presse.fr/article/marne/tribunal-administratif-la-scientologie-recalee
    Tribunal Administratif / La Scientologie recalée


    REIMS (Marne) Le tribunal administratif vient de trancher en faveur de la Ville de Reims. La Scientologie, via son association Ethique et Liberté devra également lui payer 900 €.
    Tout ça pour ça. Trois ans après le début de la procédure engagée par l'association Ethique et Liberté - journal de l'église de Scientologie - contre la Ville de Reims, le tribunal administratif de Châlons vient de mettre un point final à cet ubuesque échange d'amabilités (l'union du 12 avril). Dans son jugement rendu hier, la juridiction a en effet rejeté la requête présentée par l'association et condamné Ethique et Liberté à payer 900 euros à la Ville de Reims. Une décision somme toute logique au vu des faits, et dont chacun aurait pu se passer.

    Quelles subventions ?
    L'affaire débute en novembre 2008. L'association souhaite alors que la mairie lui communique un certain nombre de documents administratifs concernant l'Association de défense des familles et de l'individu (Adfi), une structure qui lutte contre les sectes. Sa requête porte sur les dossiers de demandes de subventions formulés par l'Adfi de Reims mais aussi - très curieusement - de Paris, pour 2007 et 2008. Elle réclame par ailleurs les délibérations du conseil municipal mentionnant lesdites subventions. Pourquoi cet intérêt pour l'Adfi ? « Ces gens se mettent constamment en travers de notre chemin. Il est donc normal que nous cherchions à connaître leur financement et leurs motivations », nous avait alors répondu le service communication de la Scientologie, à Paris. Peu surprise de cette démarche, la présidente nationale de l'Unadfi, Catherine Picard, estimait qu'il s'agissait d'une stratégie bien connue « pour éreinter l'entourage de la lutte contre les sectes ».

    Documents inexistants
    Mais face au mutisme observé par la mairie de Reims, l'association voit rouge et saisit la commission d'accès aux documents administratifs. Celle-ci lui confirme la légalité de sa demande, ce qu'Ethique et Liberté sait fort bien pour être coutumière de ce genre de demande partout en France. Munie de ce sésame, elle saisit alors le tribunal administratif le 11 avril 2009.
    La bataille de conclusions commence et une réalité s'impose : la Ville de Reims n'a communiqué aucun document, tout simplement parce qu'ils n'existent pas. En clair, l'Adfi ne reçoit aucune subvention de la Ville. A ce stade, la procédure aurait dû s'arrêter. Sauf que l'association scientologue n'entend pas payer les 900 euros que la mairie lui demande en compensation des frais engagés. La procédure ira donc bien à son terme.
    Sur le fond, il a suffi au tribunal de constater qu'aucune subvention n'avait été accordée à l'Adfi en 2007 et 2008. Et surtout, « que le refus de communiquer des documents inexistants ne saurait, en tout état de cause, être entaché d'illégalité ».
    Julienne GUIHARD-AUGENDRE
    ________________________________________________________________________
    Bien fait pour leur gueule.
    • Like Like x 1
    • Agree Agree x 1
    • Funny Funny x 1
  32. L1sAZE Member

  33. Roger.Guy Member

  34. L1sAZE Member

    ayé, tu l'as retrouvé.
  35. Roger.Guy Member

    Vi !
    C'est nos amis qui les fabriquent .... :D
  36. Roger.Guy Member

    cf. : http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/le-medef-08-soigne-sa-communication

    Bip,bip,bip,bipbip,bipbip,bipbipbip,bipbipbipbip ....

    Depuis le "changement" la police protège leurs org et il est de plus en plus ardu de faire un flash raid ; sont jamais contents.

    Pour mémoire ; "lèvres en feu" en haut de la colline à des yeux",que j'ai tenue plus qu'à mon tour ;
    ) : ........."QU'EST-CE QU'IL TON FAIIIIIIIIIIIIIIIIT?"......
    Evidemment quand on envisage d'être élue aux élections du MEDEF local (fait :)) on suce qui de droit.
    Idem pour "Assurancetourix" :)....
  37. Zerro Member

    :)
    :D



    :cool:
    Longue course, très longue course ..... pas encore finie.
  38. Roger.Guy Member

    http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/le-cyberpervers-condamne-a-3-ans-de-prison

    C'est quand même mieux quand ce sont les forces de l'orde qui s'y collent (il va manger, là le type ...), que des justiciers auto proclamés se réclamant d'anonymous ....
    Remember :

    PS : je fayotte pas les forces de l'ordre; je fayotte personne jamais.
    J'emmerde tout le monde quand je n'ai pas complètement tort (ça m'arrive quand même parfois...)

    Désolé pour le temps mis à éditer : je poste à partir d'un serveur gérant 12 postes, mis en place par un mongolien formé en Corée du Nord.
    :p
  39. feanor008 Member

    oui tu peux compter sur un sanglier de +
  40. Roger.Guy Member

    Si c'est pour faire sanglier, style traverser un département en une nuit ou charger, je veux bien faire partie du truc (en formation dispersée, de préférence, j'y tiens ....)
    Si c'est pour faire le goret ; tout retourner, rien respecter et semer du brun qui pue, chez ceux qu'ont rien demandé ; ce n'est même pas la peine d'y penser ....

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins