Customize

Contre les nouveaux mouvements extrêmes (pas toujours si nouveaux)

Discussion in 'France' started by provencallegaulois, May 28, 2013.

  1. Hermétique Moderator

  2. candide2020 Member

  3. candide2020 Member



    arton3768.jpg?1427321544.jpg
    Schlomo Sand : « Je ne suis pas Charlie »

    mardi 13 janvier 2015 par Shlomo Sand

    Rien ne peut justifier un assassinat, a fortiori le meurtre de masse commis de sang-froid. Ce qui s’est passé à Paris, en ce début du mois de janvier constitue un crime absolument inexcusable. Dire cela n’a rien d’original : des millions de personnes pensent et le ressentent ainsi, à juste titre. Cependant, au vu de cette épouvantable tragédie, l’une des premières questions qui m’est venue à l’esprit est la suivante : le profond dégoût éprouvé face au meurtre doit-il obligatoirement conduire à s’identifier avec l’action des victimes ? Dois-je être Charlie parce que les victimes étaient l’incarnation suprême de la liberté d’expression, comme l’a déclaré le Président de la République ? Suis-je Charlie, non seulement parce que je suis un laïc athée, mais aussi du fait de mon antipathie fondamentale envers les bases oppressives des trois grandes religions monothéistes occidentales ?
    Certaines caricatures publiées dans Charlie Hebdo, que j’avais vues bien antérieurement, m’étaient apparues de mauvais goût ; seule une minorité d’entre elles me faisaient rire. Mais, là n’est pas le problème ! Dans la majorité des caricatures sur l’islam publiées par l’hebdomadaire, au cours de la dernière décennie, j’ai relevé une haine manipulatrice destinée à séduire davantage de lecteurs, évidemment non-musulmans. La reproduction par Charlie des caricatures publiées dans le journal danois m’a semblé abominable. Déjà, en 2006, j’avais perçu comme une pure provocation, le dessin de Mahomet coiffé d’un turban flanqué d’une grenade. Ce n’était pas tant une caricature contre les islamistes qu’une assimilation stupide de l’islam à la terreur ; c’est comme si l’on identifiait le judaïsme avec l’argent !
    On fait valoir que Charlie s’en prend, indistinctement, à toutes les religions, mais c’est un mensonge. Certes, il s’est moqué des chrétiens, et, parfois, des juifs ; toutefois, ni le journal danois, ni Charlie ne se seraient permis, et c’est heureux, de publier une caricature présentant le prophète Moïse, avec une kippa et des franges rituelles, sous la forme d’un usurier à l’air roublard, installé au coin d’une rue. Il est bon, en effet, que dans la civilisation appelée, de nos jours, « judéo-chrétienne », il ne soit plus possible de diffuser publiquement la haine antijuive, comme ce fut le cas dans un passé pas très éloigné. Je suis pour la liberté d’expression, tout en étant opposé à l’incitation raciste. Je reconnais m’accommoder, bien volontiers, de l’interdiction faite à Dieudonné d’exprimer trop publiquement, sa « critique » et ses « plaisanteries » à l’encontre des juifs. Je suis, en revanche, formellement opposé à ce qu’il lui soit physiquement porté atteinte, et si, d’aventure, je ne sais quel idiot l’agressait, j’en serais très choqué… mais je n’irais pas jusqu’à brandir une pancarte avec l’inscription : « je suis Dieudonné ».
    En 1886, fut publiée à Paris La France juive d’Edouard Drumont, et en 2014, le jour des attentats commis par les trois idiots criminels, est parue, sous le titre : Soumission, « La France musulmane » de Michel Houellebecq. La France juive fut un véritable « bestseller » de la fin du 19ème siècle ; avant même sa parution en librairie, Soumission était déjà un bestseller ! Ces deux livres, chacun en son temps, ont bénéficié d’une large et chaleureuse réception journalistique. Quelle différence y a t’il entre eux ? Houellebecq sait qu’au début du 21ème siècle, il est interdit d’agiter une menace juive, mais qu’il est bien admis de vendre des livres faisant état de la menace musulmane. Alain Soral, moins futé, n’a pas encore compris cela, et de ce fait, il s’est marginalisé dans les médias… et c’est tant mieux ! Houellebecq, en revanche, a été invité, avec tous les honneurs, au journal de 20 heures sur la chaine de télévision du service public, à la veille de la sortie de son livre qui participe à la diffusion de la haine et de la peur, tout autant que les écrits pervers de Soral.
    Un vent mauvais, un vent fétide de racisme dangereux, flotte sur l’Europe : il existe une différence fondamentale entre le fait de s’en prendre à une religion ou à une croyance dominante dans une société, et celui d’attenter ou d’inciter contre la religion d’une minorité dominée. Si, du sein de la civilisation judéo-musulmane : en Arabie saoudite, dans les Emirats du Golfe s’élevaient aujourd’hui des protestations et des mises en gardes contre la religion dominante qui opprime des travailleurs par milliers, et des millions de femmes, nous aurions le devoir de soutenir les protestataires persécutés. Or, comme l’on sait, les dirigeants occidentaux, loin d’encourager les « voltairiens et les rousseauistes » au Moyen-Orient, apportent tout leur soutien aux régimes religieux les plus répressifs.
    En revanche, en France ou au Danemark, en Allemagne ou en Espagne où vivent des millions de travailleurs musulmans, le plus souvent affectés aux tâches les plus pénibles, au bas de l’échelle sociale, il faut faire preuve de la plus grande prudence avant de critiquer l’islam, et surtout ne pas le ridiculiser grossièrement. Aujourd’hui, et tout particulièrement après ce terrible massacre, ma sympathie va aux musulmans qui vivent dans les ghettos adjacents aux métropoles, qui risquent fort de devenir les secondes victimes des meurtres perpétrés à Charlie Hebdo et dans le supermarché Hyper casher. Je continue de prendre pour modèle de référence le « Charlie » originel : le grand Charlie Chaplin qui ne s’est jamais moqué des pauvres et des non instruits.
    De plus, et sachant que tout texte s’inscrit dans un contexte, comment ne pas s’interroger sur le fait que, depuis plus d’un an, tant de soldats français sont présents en Afrique pour « combattre contre les djihadistes », alors même qu’aucun débat public sérieux n’a eu lieu en France sur l’utilité où les dommages de ces interventions militaires ? Le gendarme colonialiste d’hier, qui porte une responsabilité incontestable dans l’héritage chaotique des frontières et des régimes, est aujourd’hui « rappelé » pour réinstaurer le « droit » à l’aide de sa force de gendarmerie néocoloniale. Avec le gendarme américain, responsable de l’énorme destruction en Irak, sans en avoir jamais émis le moindre regret, il participe aux bombardements des bases de « daesch ». Allié aux dirigeants saoudiens « éclairés », et à d’autres chauds partisans de la « liberté d’expression » au Moyen-Orient, il préserve les frontières du partage illogique qu’il a imposées, il y a un siècle, selon ses intérêts impérialistes. Il est appelé pour bombarder ceux qui menacent les précieux puits de pétrole dont il consomme le produit, sans comprendre que, ce faisant, il invite le risque de la terreur au sein de la métropole.
    Mais au fond, il se peut qu’il ait bien compris ! L’Occident éclairé n’est peut-être pas la victime si naïve et innocente en laquelle il aime se présenter ! Bien sûr, il faut être un assassin cruel et pervers pour tuer de sang-froid des personnes innocentes et désarmées, mais il faut être hypocrite ou stupide pour fermer les yeux sur les données dans lesquelles s’inscrit cette tragédie.
    C’est aussi faire preuve d’aveuglement que de ne pas comprendre que cette situation conflictuelle ira en s’aggravant si l’on ne s’emploie pas ensemble, athées et croyants, à œuvrer à de véritables perspectives du vivre ensemble sans la haine de l’autre.
    Shlomo Sand
    (Traduit de l’hébreu par Michel Bilis)
  4. candide2020 Member



    arton3768.jpg?1427321544.jpg
    Schlomo Sand : « Je ne suis pas Charlie »

    mardi 13 janvier 2015 par Shlomo Sand

    Rien ne peut justifier un assassinat, a fortiori le meurtre de masse commis de sang-froid. Ce qui s’est passé à Paris, en ce début du mois de janvier constitue un crime absolument inexcusable. Dire cela n’a rien d’original : des millions de personnes pensent et le ressentent ainsi, à juste titre. Cependant, au vu de cette épouvantable tragédie, l’une des premières questions qui m’est venue à l’esprit est la suivante : le profond dégoût éprouvé face au meurtre doit-il obligatoirement conduire à s’identifier avec l’action des victimes ? Dois-je être Charlie parce que les victimes étaient l’incarnation suprême de la liberté d’expression, comme l’a déclaré le Président de la République ? Suis-je Charlie, non seulement parce que je suis un laïc athée, mais aussi du fait de mon antipathie fondamentale envers les bases oppressives des trois grandes religions monothéistes occidentales ?
    Certaines caricatures publiées dans Charlie Hebdo, que j’avais vues bien antérieurement, m’étaient apparues de mauvais goût ; seule une minorité d’entre elles me faisaient rire. Mais, là n’est pas le problème ! Dans la majorité des caricatures sur l’islam publiées par l’hebdomadaire, au cours de la dernière décennie, j’ai relevé une haine manipulatrice destinée à séduire davantage de lecteurs, évidemment non-musulmans. La reproduction par Charlie des caricatures publiées dans le journal danois m’a semblé abominable. Déjà, en 2006, j’avais perçu comme une pure provocation, le dessin de Mahomet coiffé d’un turban flanqué d’une grenade. Ce n’était pas tant une caricature contre les islamistes qu’une assimilation stupide de l’islam à la terreur ; c’est comme si l’on identifiait le judaïsme avec l’argent !
    On fait valoir que Charlie s’en prend, indistinctement, à toutes les religions, mais c’est un mensonge. Certes, il s’est moqué des chrétiens, et, parfois, des juifs ; toutefois, ni le journal danois, ni Charlie ne se seraient permis, et c’est heureux, de publier une caricature présentant le prophète Moïse, avec une kippa et des franges rituelles, sous la forme d’un usurier à l’air roublard, installé au coin d’une rue. Il est bon, en effet, que dans la civilisation appelée, de nos jours, « judéo-chrétienne », il ne soit plus possible de diffuser publiquement la haine antijuive, comme ce fut le cas dans un passé pas très éloigné. Je suis pour la liberté d’expression, tout en étant opposé à l’incitation raciste. Je reconnais m’accommoder, bien volontiers, de l’interdiction faite à Dieudonné d’exprimer trop publiquement, sa « critique » et ses « plaisanteries » à l’encontre des juifs. Je suis, en revanche, formellement opposé à ce qu’il lui soit physiquement porté atteinte, et si, d’aventure, je ne sais quel idiot l’agressait, j’en serais très choqué… mais je n’irais pas jusqu’à brandir une pancarte avec l’inscription : « je suis Dieudonné ».
    En 1886, fut publiée à Paris La France juive d’Edouard Drumont, et en 2014, le jour des attentats commis par les trois idiots criminels, est parue, sous le titre : Soumission, « La France musulmane » de Michel Houellebecq. La France juive fut un véritable « bestseller » de la fin du 19ème siècle ; avant même sa parution en librairie, Soumission était déjà un bestseller ! Ces deux livres, chacun en son temps, ont bénéficié d’une large et chaleureuse réception journalistique. Quelle différence y a t’il entre eux ? Houellebecq sait qu’au début du 21ème siècle, il est interdit d’agiter une menace juive, mais qu’il est bien admis de vendre des livres faisant état de la menace musulmane. Alain Soral, moins futé, n’a pas encore compris cela, et de ce fait, il s’est marginalisé dans les médias… et c’est tant mieux ! Houellebecq, en revanche, a été invité, avec tous les honneurs, au journal de 20 heures sur la chaine de télévision du service public, à la veille de la sortie de son livre qui participe à la diffusion de la haine et de la peur, tout autant que les écrits pervers de Soral.
    Un vent mauvais, un vent fétide de racisme dangereux, flotte sur l’Europe : il existe une différence fondamentale entre le fait de s’en prendre à une religion ou à une croyance dominante dans une société, et celui d’attenter ou d’inciter contre la religion d’une minorité dominée. Si, du sein de la civilisation judéo-musulmane : en Arabie saoudite, dans les Emirats du Golfe s’élevaient aujourd’hui des protestations et des mises en gardes contre la religion dominante qui opprime des travailleurs par milliers, et des millions de femmes, nous aurions le devoir de soutenir les protestataires persécutés. Or, comme l’on sait, les dirigeants occidentaux, loin d’encourager les « voltairiens et les rousseauistes » au Moyen-Orient, apportent tout leur soutien aux régimes religieux les plus répressifs.
    En revanche, en France ou au Danemark, en Allemagne ou en Espagne où vivent des millions de travailleurs musulmans, le plus souvent affectés aux tâches les plus pénibles, au bas de l’échelle sociale, il faut faire preuve de la plus grande prudence avant de critiquer l’islam, et surtout ne pas le ridiculiser grossièrement. Aujourd’hui, et tout particulièrement après ce terrible massacre, ma sympathie va aux musulmans qui vivent dans les ghettos adjacents aux métropoles, qui risquent fort de devenir les secondes victimes des meurtres perpétrés à Charlie Hebdo et dans le supermarché Hyper casher. Je continue de prendre pour modèle de référence le « Charlie » originel : le grand Charlie Chaplin qui ne s’est jamais moqué des pauvres et des non instruits.
    De plus, et sachant que tout texte s’inscrit dans un contexte, comment ne pas s’interroger sur le fait que, depuis plus d’un an, tant de soldats français sont présents en Afrique pour « combattre contre les djihadistes », alors même qu’aucun débat public sérieux n’a eu lieu en France sur l’utilité où les dommages de ces interventions militaires ? Le gendarme colonialiste d’hier, qui porte une responsabilité incontestable dans l’héritage chaotique des frontières et des régimes, est aujourd’hui « rappelé » pour réinstaurer le « droit » à l’aide de sa force de gendarmerie néocoloniale. Avec le gendarme américain, responsable de l’énorme destruction en Irak, sans en avoir jamais émis le moindre regret, il participe aux bombardements des bases de « daesch ». Allié aux dirigeants saoudiens « éclairés », et à d’autres chauds partisans de la « liberté d’expression » au Moyen-Orient, il préserve les frontières du partage illogique qu’il a imposées, il y a un siècle, selon ses intérêts impérialistes. Il est appelé pour bombarder ceux qui menacent les précieux puits de pétrole dont il consomme le produit, sans comprendre que, ce faisant, il invite le risque de la terreur au sein de la métropole.
    Mais au fond, il se peut qu’il ait bien compris ! L’Occident éclairé n’est peut-être pas la victime si naïve et innocente en laquelle il aime se présenter ! Bien sûr, il faut être un assassin cruel et pervers pour tuer de sang-froid des personnes innocentes et désarmées, mais il faut être hypocrite ou stupide pour fermer les yeux sur les données dans lesquelles s’inscrit cette tragédie.
    C’est aussi faire preuve d’aveuglement que de ne pas comprendre que cette situation conflictuelle ira en s’aggravant si l’on ne s’emploie pas ensemble, athées et croyants, à œuvrer à de véritables perspectives du vivre ensemble sans la haine de l’autre.
    Shlomo Sand
    (Traduit de l’hébreu par Michel Bilis)
  5. Roger.Guy Member

    :rolleyes:
    Moi aussi je ne suis pas Charlie
    Je m'en suis expliqué dans les threads de 2015
    J'ai refusé de participer à la manif hashtag (déjà ils en annonçaient 2 dans mon coin ; des camps différents :D ) avec des ploucs qui n'avaient jamais lu charlie, hara kiri et le reste et qui jouaient l'unité parce qu'ils se chiaient dessus
    2 mois plus tard c'était redevenu des charognes entre eux
    Ils m'ont bien fait marrer Charlie avec les caricatures de tout

    Ils se sont fait dezingues par des analphabètes qui ne connaissaient même pas le coran

    Tu me les casses avec ton communautarisme ....
    religieux ; juif.org pourquoi pas Oumma.com, le curesefaitsucer.conne, raelestlà.zeb ...
    politique
    autre ; pédé, gouine ou trans chromosomes ...

    J'ai pas manifesté mais je suis coltine mes pompes et ses copines en ligne, le reste IRL concomitament a.la montée de l'Op Legendre patrimoine (ciel maman !) dans laquelle j'ai fait ma part du job ... ce que des petits parigots de banlieue (le plus souvent) ont essayé d'occulter = ego trip

    Maintenant j'essaie de m'extirper des Michu et des sous dev Ardennais qui essaient de m'asphyxier irl
  6. Roger.Guy Member

    Tes 3 post pour un copié coller c'est a pleurer ...
    2015, ... Daesh toussa ... Ulcan .... faut voir le contexte ...
    Ça refait un tollé dans des bleds du fond du monde la re-publication des caricatures
    Pareil des qui savent a peine lire et ecrire et qui ont peur a cause d'images ....

    Vive le oueb chez les neuneus

    Pour l'instant la clique de rats instrumentalise un cousin alcoolo jusqu'au bout des ongles qui a perdu une roue il y a un bout de temps (jamais eu de lien ou d'affinités avec) il est peut-être en solo ... ce dont je doute, vu les gélatines en interaction avec il y a plus d'un an déjà ...
    Encore des copines a toi, petit désœuvré qui espionne tout le monde, ... ayant que ça a foutre ... ?



    P'têt une piste vers Montjoie St Denis ; un sien cousin a lui (autre famille du côté de sa mère) était royaliste à la belle époque (loden, messe en l'honneur de Louis XVI en Janvier et tout le cirque ) ... :)
  7. Roger.Guy Member

    C'est vraiment la terre promise Israel ;
    https://actu.orange.fr/monde/en-terre-sainte-il-pleut-du-cannabis-CNT000001t1Y4f.html

    https://actu.orange.fr/monde/en-terre-sainte-il-pleut-du-cannabis-CNT000001t1Y4f.html
  8. Roger.Guy Member

    https://www.leparisien.fr/societe/q...rande-mosquee-de-paris-05-09-2020-8379150.php


    https://www.leparisien.fr/societe/q...rande-mosquee-de-paris-05-09-2020-8379150.php
  9. candide2020 Member



    [IMG]
    Pour les articles homonymes, voir Takia.
    Le mot taqîya, parfois orthographié taqiyya et takia, provient de l'arabe تقيّة (taqīyya) qui signifie « prudence » et « crainte ». Ce terme désigne, au sein de l'islam, une pratique de précaution consistant, sous la contrainte, à dissimuler ou à nier sa foi afin d'éviter la persécution. Cette pratique est connue dans le monde chiite et autorisée dans le sunnisme. Elle possède un fondement coranique, provenant notamment de la sourate 3:28.
    On trouve aussi la taqîya dans l'ésotérisme musulman, en particulier dans le monde chiite, où elle est liée à la non-divulgation de données ésotériques relatives à l'imamat.
    Dans les années 1990, le mot « taqîya » a reçu une autre interprétation: des auteurs l'utilisent pour désigner une dissimulation de la foi dans un but de conquête. Cette interprétation est contestée par d'autres auteurs. Selon cette interprétation, il s'agirait alors d'une pratique utilisée par des mouvements djihadistes extrémistes tels qu'Al-Qaida et l'État islamique. À la suite des attentats du 11 septembre 2001, ce terme est appliqué, par des milieux politiques hostiles à l'islam, à tous les musulmans qui sont ainsi accusés de « mensonge ».
  10. candide2020 Member

  11. Roger.Guy Member

    :rolleyes:

    https://www.lepoint.fr/religion/cha...-mosquee-de-paris-05-09-2020-2390476_3958.php
  12. Roger.Guy Member

  13. Roger.Guy Member

    https://www.liberation.fr/debats/20...-et-antisemitisme-un-amalgame-honteux_1714388
    :)

    Je le colle quand même ; l'accès libre ne va pas faire de vieux os dans le monde d'après
    Les burnes qui ont cru que ca allait être mieux qu'avant....

    Il y a plein de trucs comme ca et autres qui sont toujours accessibles dans le forum France ; en ligne on en retrouve même pas la trace ....
  14. Roger.Guy Member

    Idem

    https://www.revuedesdeuxmondes.fr/triomphe-des-anti-charlie-hebdo/
  15. candide2020 Member

    une-410.png rennes contre les hotesses du tour de france ....mùais les petites filles voilées " c'est leur "choix ...oh les tartuffleries sociale democrates
  16. candide2020 Member

  17. candide2020 Member

  18. candide2020 Member

    les gentils palistanais exasperés par la republication des caricatures de charlie hebdo ..oh les pauvres
  19. candide2020 Member

    tres bien ..la seance hier apres midi au tribunal ..tres difficile
  20. candide2020 Member

    au fait qui a fait le necessaire pour vendre les armes aupres des assassins ,un membre d'extreme droite , ancien gendarme, question je n'affirme rien ?
  21. Roger.Guy Member

    Petites filles voilees dans un centre culturel/culturel ; une mosquée
    Que dire ?

    Au printemps chez les cathos c'est les communions ; des petites filles se trimbalent avec du tissu sur la tête dans l'espace public.

    J'y ai eu droit a 12 ans ; avec une aube
    Comme j'étais grassouillet (cf. Fat boy slim) on aurait dit un moinillon médiéval (une caricature)
    J'ai détruit toutes les photos (ma mère a du en planquer)

    C'était un prétexte, aussi pour des réunions de famille des 4 coins de la France avec grosse bouffe soignée et cadeaux
  22. candide2020 Member

  23. candide2020 Member

    l'islamisme en marche les meilleurs alliés de l'extreme droite
  24. candide2020 Member

    alliances contre nature ?
    .
  25. candide2020 Member

    tiens roger amuse toi ,sire mes pompes de retour de syrie ?
  26. Roger.Guy Member

    T'en.vois beucoup des islamistes.dans ton coin en ce moment ?
    Tu veux un petit rhum ?
    (Ta religion te l'interdit ?
    Pourquoi j'avais pas le droit moi alors ? )



    j'ai revu ton pote neuneu (le magasinier du carrefour city)
    Il a une voix de castra en plus de ne rien avoir dans le casque

    Il traine dans un nid de tox rue Bourbon (ils faisaient tourner de.l'hero jusque dans mon immeuble a un moment ); les gamins de mon quartier (30 ans.mini) qui tirent sur des cigarettes mal roulées n'aiment pas ça Ils veulent les bruler a l'essence ... (Cf. Ciao Pantin)

    Sympa tes heures de post :)
  27. Roger.Guy Member

    On la connaît l'histoire du grand mufti de Jérusalem ... mon pauvre
    Pour rester dans l'équilibre (enfin dans ton cas ça va être difficile quelque chose d'équilibre)
    Parle nous du rôle de certains de la mosquée de Paris pendant l'occupation nazie
    Avec tes bras cass tu pourras t'en sortir ; t'as 5 jours

    Attention comme toute cette période ce n'est pas tout noir ou tout blanc

    De toutes façons t'es dans une mauvaise passe avec moi ; tu peux prévenir tes copines flics ou les gros mongoles de la ville decharleville (ils en ont, dans le fond de.panier) je les emmerde
    Si je pouvais aider Ben Laden (dcd) ou un autre ; a partir du moment où ça te nuit a toi et tes copines ainsi qu'aux grosses gélatines de mon coin, je le ferai
    T'as vu ; je me radicalise vite desormais
    Il fallait juste se débarrasser de l'empathie, pour être comme toi et les sous hommes de ton espèce.
  28. Roger.Guy Member

    Tu me les casses ; tu peux pas faire un thread avec quelque chose qui t'intéresse ; une contribution instructive ou informative pour tous ou ceux qui veulent ...
    Là c'est Roger.Guy par ci Roger.Guy par là, Roger.Guy a toutes les sauces
    Tu te branles en pensant a moi ?
    (tu n'as pas de copine ou un petit cul de giton si t'es PD comme un phoque ?)
    J'espère que tu te laves les mains avant
  29. Hermétique Moderator

    Pour le week end, les threads concernants les Ardennes sont suspendus
    Histoire de laisser certains récupérer, s'oxygéner les neurones et gère les contacts avec la normalité
    Ça laisse des attardés égarés tourner en rond hagards et pitoyables (tout le monde se régale)

    Il paraît que les gilets jaunes préparent un retour :D
    Vu la cata au niveau des intervenants locaux (fond de cuves, fond de panier, fond de poubelles) ; il faut se ménager des espaces pour ne pas étouffer l'intelligence, la culture ...
    J'ai bien entendu les demandes implicites en provenance de la bas
  30. M+++ Member

    Pourquoi y a-t-il autant de militaires dans les groupes d'ultradroite?


    Ils sont là, ils sont partout. Le profil de militaires ou ex-militaires ressort avec insistance dans les dossiers de cellules terroristes ou proto-terroristes démantelées ces dernières années par les forces de sécurité. La tendance n'est toutefois pas neuve, rappelle l'historien et politologue Stéphane François. Notamment, souligne le spécialiste de l'extrême droite, car pour qui ambitionne de mener la «guerre civile raciale» ou de prendre le pouvoir par la force, le besoin de s'attacher à des membres des forces armées est une évidence.

    L'affaire la plus récente concerne «Recolonisation France», cellule dont treize membres ont été interpellés fin novembre et qui comptait dans ses rangs un colonel de gendarmerie en poste dans les Yvelines et plusieurs militaires, selon BFMTV. Quelques jours plus tôt, Le Monde révélait que deux hommes, dont un caporal du 35e régiment d'infanterie de Belfort, étaient arrêtés par les douaniers qui ont découvert en perquisition 130 armes, dont des fusils d'assaut AR-15 et AK-47, des pistolets-mitrailleurs, des armes de poing, des fusils à pompe, 200 kilos de munitions diverses, des grenades et même cinq cartouches de 20 mm pour des mitrailleuses d'avion... Ainsi que «de la documentation néonazie typique».

    Quelques jours plus tard, les juges antiterroristes ont ordonné qu'Aurélien C., ancien militaire reconverti dans la sécurité, soit renvoyé devant un tribunal. Son procès est prévu du 26 au 28 janvier prochain. Il est soupçonné d'avoir «progressivement nourri un projet criminel et s'[être] donné les moyens de parvenir à ses fins». Selon nos informations, cet homme était également cité dans la procédure de dissolution de Génération identitaire (GI). Il avait déjà été interpellé en décembre 2018 «à la suite de propos menaçants tenus sur Facebook». Avaient alors été découverts chez lui deux armes de poing et que des autocollants de GI. Rebelote en mai 2020, donc, mais cette fois pour «association de malfaiteurs en vue de commettre un acte terroriste». Au cours de la perquisition, les enquêteurs avaient cette fois mis la main sur «un pistolet-mitrailleur et ses munitions, des explosifs improvisés ainsi qu'un tee-shirt de Génération identitaire». Cela «démontr[erait] la permanence de son attachement à cette association et les risques de passage à l'acte au nom de la cause identitaire», selon le ministère de l'Intérieur.

    Fin septembre, c'était un réseau terroriste mis sur pied par le complotiste (et admirateur du Troisième Reich) Rémy Daillet-Wiedemann qui était démantelé. Les enquêteurs ont pu identifier des dizaines de militants, dont «beaucoup de policiers, gendarmes et militaires en activité», selon Le Parisien qui dévoilait l'information. Libération nous apprenait quant à lui que les chefs de la branche armée du groupe qui comptait prendre le pouvoir par un coup de force étaient un ancien officier et un ancien sous-officier de l'armée.
    Ce type de profils est récurrent dans le terrorisme d'extrême droite

    Pour autant, dans d'autres dossiers, des arrestations ont visé des groupes a priori sans lien avec des militaires. C'est le cas de ces trois survivalistes de la région de Saint-Étienne, des suspects déjà identifiés comme appartenant à la mouvance d'ultradroite (un terme policier désignant la mouvance radicale violente), qui avaient accumulé un «véritable arsenal de guerre» d'après le commandant divisionnaire fonctionnel Éric Simon, cité par Franceinfo.

    Des militaires sont aussi victimes de cette forme d'action violente. Trois gendarmes ont ainsi été tués par Frédérik Limol en décembre 2020. Initialement présenté par erreur comme un survivaliste, l'homme était surtout raciste, complotiste et violent, selon son ex-femme. Il s'agissait aussi d'un catholique extrémiste, selon le procureur de la République de Clermont-Ferrand, d'un radicalisé de droite, surarmé, pour qui «l'État français était un gouvernement illégitime» et qui a tout fait pour emmener avec lui dans la mort un maximum de membres des forces de l'ordre.

    Bien que des projets ou des cibles précises n'aient pas été mis en évidence dans toutes ces affaires, toutes comprennent bien, outre une composante violente, une dimension ultradroitière. Le prouvent la documentation, les affiches et divers objets néonazis ou d'extrême droite saisis lors des perquisitions, ainsi que le fait que les suspects soient pour certains déjà fichés. Une source judiciaire confirme également la présence récurrente de ce type de profils parmi les mis en cause dans des affaires de terrorisme d'extrême droite.
    «Une composante séditieuse au sein des forces armées»

    Si elles semblent se multiplier, les affaires comportant des mis en cause passés ou encore en poste au sein de l'armée ne sont toutefois pas une nouveauté. «Ces liens entre extrême droite et armée se retrouvent même dès le début du XXe siècle, explique l'historien Stéphane François, en raison de valeurs communes, par exemple leur peu de sympathie pour la démocratie parlementaire et leur appétence pour l'ordre, le patriotisme ou même le nationalisme, tout autant que du fait de traditions ancrées chez les vieilles familles catholiques traditionalistes.»

    N'est-il pas contradictoire que des soldats engagés au service de la patrie se retrouvent mêlés à des projets violents contre l'ordre républicain? «Non, et il existe même une composante séditieuse au sein des forces armées, affirme Stéphane François. Si la hiérarchie est légaliste, une partie des officiers et sous-officiers sont de tradition d'extrême droite... Certains vont même conchier la patrie, tout en pensant servir la “vraie” France.»

    C'est bien sûr la tristement célèbre Organisation armée secrète (OAS) qui, dans les années 1961-1962, avait mis sur pied une cinquième colonne paramilitaire ralliant de l'homme de troupe au général en retraite. L'action de ce groupe clandestin a fait plus de 2.700 victimes. Mais, rappelle Stéphane François, ce sont aussi les frères Sidos, collabos qui ont recruté des membres des forces armées après la guerre, de même qu'Ordre nouveau dans les années 1970-1980. Ces néofascistes s'entraînaient au tir en forêt, où il avaient également des caches d'armes.

    Plus récemment, en 2018, était démantelé le réseau terroriste AFO (Action des forces opérationnelles), dont les membres voulaient empoisonner de la nourriture halal, «grenader» des femmes voilées ou tuer des imams. «La décision d'arrêter une dizaine de membres» de ce groupe très structuré «a été prise après qu'ils ont testé des grenades en forêt», révèle le chercheur Nicolas Lebourg. Le spécialiste, s'appuyant sur des documents d'enquête ou classifiés, précise que «AFO attire l'attention par les profils de ses militants: des seniors, pour bon nombre d'anciens policiers ou militaires».
    Le groupe avait spécifiquement orienté une partie de sa propagande pour tenter de recruter des membres ou anciens membres des forces armées. Un site internet y était même dédié, intitulé «Guerre de France», transcription transparente de leurs fantasmes de guerre civile raciale larvée qui serait selon eux déjà à l'œuvre sur le territoire national.

    «Recruter des partisans aptes à enseigner ou pratiquer le combat est une évidence pour ces mouvements», souligne Stéphane François. Et ce n'est pas l'apanage des seuls réseaux clandestins: «Chez les identitaires, les entraînements de sports de combat étaient ainsi assurés par des militaires ou anciens militaires.»

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite...ires-dans-les-groupes-dultradroite/ar-AARvC0i
  31. M+++ Member

    Néonazis dans l’armée : l’insupportable laisser-faire du ministère

    Un militaire néonazi, dont le cas avait été évoqué il y a huit mois par Mediapart, a été interpellé en novembre par des douaniers. L’armée, elle, ne l’avait sanctionné que de vingt jours d’arrêts. Ce cas pose une nouvelle fois la question de la grande tolérance de l’institution vis-à-vis de militaires fascinés par le Troisième Reich. D’autant que Mediapart a encore découvert de nouveaux cas.

    https://www.mediapart.fr/journal/fr...-laisser-faire-du-ministere?M_BT=331644447813
  32. candide2020 Member

  33. candide2020 Member

    a virer ,madame parly doit nettoyer les rangs de la muette...certains de la muette tres presente sur les nouveaux reseaux sociaux , anti vax ,phillipot ,anti passe sanitaire s ,proche de zemmour ,de lepen mais bien sur ils ont le droit de voter pour qui ils veulent certains tenter par le socialisme..national ?
  34. candide2020 Member

    View attachment 280535 FB_IMG_1637777422958[1].jpg les arrestations en relation?

    Attached Files:

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins