Customize

Des anonymous en garde à vue (OP EDF)

Discussion in 'France' started by Anonymous, Jan 26, 2012.

  1. Ok perso moi je suis pour le soutient mais comment faire ? faut proposer une idée car moi je vois pas trop...
    et de toute façon comme Vigdis a dit il n'est pas encore coupable...
  2. Vigdis si tu étais dans la merde tu aimerais être soutenu aussi je pense.
    Et le chacun pour sa gueule c'est pas mon truc. Ensuite pour les Kikoo je suis d'accord j'en avait même fait un thread, qui se disent Anonymous alors qu'ils ne comprennent rien.
    Et puis voila, comme tu le dit, peut être que c'est une "tête de turc" un exemple, pour faire peur au plus frileux des Anonymous pour arrêter les DDOS.


    Je ne sais pas j'aimerais mais il faudrait d'autre Anon d'accord parce que si ils sont tous du genre "chacun pour sa gueule" on iras pas loin. Et de plus dans ma région on doit être moi de 10 Anons...
  3. Anon K Member

    Je soutiens évidemment Triskel qui ne semble pas avoir ddosé, ça a plutôt l'air d'être "mauvais endroit, mauvais moment".
    Comme le dit Vigdis, il y a tous les crétins qui ont ddosé sans aucune protection et qui risquent de tomber comme des mouches. A eux d'assumer: quand on sait pas, on fait pas. Je reconnais moi-même que je suis pas fichu de protéger mon ordi correctement donc ce serait idiot que je fasse ce genre de choses=> "Allez directement en prison. Ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20 Go."
    • Like Like x 2
  4. ************ Member

    En quelques mots je débarque dans l'histoire, et dans le forum aussi... Un lien avec le vicieux au cheuveux jaunes?? Je présume que non, mais bref tel n'est pas le plus important il me semble.
    Pourquoi ne pas transformer se procé en tribune?? Ensuite j'avoue ne rien connaitre aux médias ni aux principes de crédibilité et d'image. Ne serai-ce pas de la récupération??
  5. tordémoissa Member

    la premiére des choses serait de joindre triskel, à sa sortie de gav, pour voir ce qu'il en est exactement pour lui et les autres, et voir s'ils ont besoin d'une assistance juridique.
    • Like Like x 1
  6. Ben j'ai vu son nom et son prénom sur des articles, il y a qu'a le chercher dans l'annuaire sur internet
  7. tordémoissa Member

    OU LE CONTACTER EN MP?
  8. tordémoissa Member

  9. Edelweiss Member

    Je suis totalement d'accord avec Vigdis mais de manière plus modérée.
    Chacun prend conscience des risques, je me prends en exemple, j'y connais pas grand choses voire même rien en tout ce qui est VPN, DDOS etc..J'en connais déjà le nom et à peu près comment ça fonctionne c'est déjà pas mal. J'avais commencé avec prinayarit ou hoic mais je me suis vite ravisée parce que je m'étais apperçue que je n'était pas protégée. Je me suis dis que ça sert à rien de me faire prendre, de décrédibiliser le mouvement comme une grosse débile. Je préfère laisser ça aux vrais experts. J'apporte mon soutiens différemment.
    Après, c'est comme un enfant qui a fait une bêtise, je sais bien qu'il ont fait des conneries, mais on est quand même soudés et on est une communauté qui doit se soutenir malgré les erreurs, l'erreur est humaine. Après les kikoolols, aucune pitié.

    Malgré tout, chacun connait les risques, ça fait parti du jeu, comme la cavalière qui monte à cheval ou l'alpiniste dans les montagnes.

    Après je suis plus que remontée qu'on trouve un tel article qui n'a rien avoir avec Megaupload. Comme par hasard, ça tombe en plein cyber guerre ! Qu'est-ce qu'on ferait pas pour encore plus enfoncer les Anonymous...Ça me dégoûte.
    • Like Like x 2
  10. xipe totec Member

    ben faut pas toucher a la lumiere mais chercher a sortir de l'obscurité et de l'obscurantisme
    je ne vais pas les pleurer
    • Like Like x 1
  11. xipe totec Member

    tout le monde se dit anonymous meme les facistes et zeitgeist meme les policiers sont anonymes ...
    • Like Like x 1
  12. xipe totec Member

  13. Roger.Guy Member

    Pourquoi au temps de haine ?
    • Like Like x 1
  14. tordémoissa Member

    parceque cette expression est à l'origine une expression militaire qui signifie à peu prés"je me replace dans le temps de la marche".C'est également une expression de danse classique"mesdemoiselles,au temps,au temps!".On l'orthographie donc:AU TEMPS POUR MOI!
    • Like Like x 2
  15. Roger.Guy Member

    Je mourrai moins idiot, autant pour moi. ;)
  16. anonylan Member

    Je trouve idiot d'attaquer EDf ...surtout à trois et sans rien comme justifications...
  17. Roger.Guy Member

    pas sur qu'ils l'aient fait...
    http://owni.fr/2012/01/27/dcri-contre-anonymous/

    Edit : où l'on apprend le manque de considération de certains pour la manif contre ACTA
    Question conne (à se prendre un bourre pif ) ; laquelle ?
    (de manif s'entend)
  18. Surtout sans cacher le adresse ip...ils font fort car maintenant il y a énormément de tutos sur le net... xD
  19. Vigdis Member

    Deux cas :
    • j'ai fait le con, et c'est pour ma gueule, je ne mérite aucun soutien
    • j'ai rien fait, c'est gentil de me soutenir
    Bien sur, en pratique c'est pas aussi manichéen ...
    Et tu comptes faire quoi ?
    Tiens des infos : http://infonie.org/DCRI.tourship.html
    Je dois pouvoir le contacter, mais uniquement si c'est pour une raison valable.
    Ah ouais, c'est vachement plus modéré ....
    Quand je vais t'insulter parce que tu ne lui as pas expliqué par MP alors qu'on s'en branle, ce ne sera pas la peine de répondre "au temps/autant/otan pour moi" .....
    En même temps vu d'où tu pars ... Tu n'aurais pas vraiment pu mourir plus con :)
    Je trouve ça stupide les gens qui parlent sans s'être documenté avant ...
    Il n'a pas attaqué EDF jusqu'à preuve du contraire.
    Ouais moi aussi je la cache, j'ai mis un tinfoil hat sur elle.
  20. Roger.Guy Member

    Si ;ça existe :(
  21. Edelweiss Member

    Je fais bien la distinction entre les vrais anonymous et les kikoolols Vigdis. Mon jugement modéré ne s'applique pas à ces derniers.
  22. LeJoker Member

    Je rejoins la réponse de Vig
    Je ne peux pas vraiment donner mon avis puisque tout a été dit.
    Ce qui a été fait a été fait consciemment, avec la volonté de nuire et donc si le cas d'échec vient à se profiler, il faut en accepter les conséquences qui en découlent et prendre donc ses responsabilités.
    Je m'interroge toujours sur le fait de cet acte, les seules personnes qui en possèdent les raisons sont les coupables eux mêmes, je ne pense pas que ça soit dû à l'augmentation de 30% comme on aurait pu le dire précédemment, mais là on spécule. On aura plus d'information d'ici là.
  23. Vigdis Member

    Et c'est quoi un vrai anoymous ? .....
  24. Edelweiss Member

    Je pense que tu le sais mieux que moi, donc ne me pose pas la question.
  25. Vigdis Member

    • Like Like x 1
  26. Edelweiss Member

    Je l'ai lu avec attention avant mon inscription et je m'en suis bien régalée.
    Maintenant, si c'est une mauvaise interprétation de ma part, j'en suis désolée.
  27. Anon_Guy Member

  28. tordémoissa Member

  29. anon_jpr Member

    Merde je suis d accord avec toi, si tu savais comme ça me fait mal au cul!
  30. Roger.Guy Member

    • Like Like x 1
  31. LeJoker Member

    ton raisonnement est bancal !
    • Like Like x 1
  32. Roger.Guy Member

    Le bateau aussi !

    edit : moi aussi ; c'est pour mieux être d'équerre avec le "monde"
    • Like Like x 1
  33. Roger.Guy Member

    è pericoloso :)

    http://owni.fr/2012/01/28/huit-mois-de-surveillance-contre-les-anonymous/
    Anonymous surveillés depuis huit mois

    Le 28 janvier 2012 Pierre Leibovici
    Trois supposés Anonymous ont été arrêtés par les services de renseignement français cette semaine. OWNI a reconstitué les huit mois de surveillance coordonnés par le Parquet de Paris pour traquer ces militants engagés dans une opération de contestation visant le nucléaire. Une manifestation numérique écolo, nom de code "Green Rights" qui trouve ses racines en Italie et qui s'attaquait à EDF.
    View attachment 3anons-op-gree-rights-ed-monsanto-arrestation-cc-j
    Les personnes soupçonnées d’avoir coordonné une attaque de déni de service (DDOS) contre le site Internet d’EDF, les 20, 23 avril et 2 juin 2011, s’apparentent à des hacktivistes – c’est-à-dire des militants qui utilisent ou détournent les technologies de l’information pour défendre leurs idées. Sur les trois personnes interpellées, deux hommes ont été déferrés devant un juge de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Paris. L’un deux, Pierrick Goujon, allias Triskel, a livré hier son témoignage chez OWNI.
    “L’investigation durait depuis plusieurs mois”, assure-t-on au Parquet de Paris. Précision de taille, cependant : partie du Tribunal de Bobigny, l’enquête a été confiée à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Contacté par OWNI, le Parquet de Paris a indiqué que le transfert de cette enquête s’expliquait par l’ampleur de l’attaque contre EDF :
    C’est pas deux clanpins, tout tranquillement chez eux, qui ont décidé de bloquer EDF !
    Car l’attaque conte EDF a dépassé nos frontières. D’où l’annonce, faite jeudi par le Parquet, de l’ouverture d’une procédure d’entraide judiciaire avec les Etats-Unis et l’Allemagne. Même si cette dernière collaborait depuis bien plus longtemps avec la justice française.
    Perquisition en Allemagne

    Le 19 mai 2011, le tribunal d’instance de Darmstadt, en Allemagne, ordonne la saisie des disques durs du Parti pirate allemand. Ceux-ci contiendraient des informations sur les attaques de déni de service menées contre EDF en avril 2011. Les autorités allemandes étaient alors en contact avec un juge français (All). Problème, selon l’avocat du Parti pirate allemand, Emanuel Schach :
    Ayant connaissance de la haute volatilité des données sur Internet et du risque éventuel d’en perdre pour les enquêteurs français, la justice allemande a statué pour une saisie et une sauvegarde préliminaires des disques-durs, sans attendre la – prévisible mais pas encore présentée – requête d’assistance judiciaire des autorités françaises.
    anonymous-op-green-rights-pp-1.jpg
    C’est donc par pure “prévention” que la police allemande a décidé de saisir les serveurs du parti hacktiviste, coupant ainsi l’accès à toutes ses pages web. A deux jours, seulement, des élections dans le land de Brême pour lesquelles le parti présentait un candidat.
    En fait, si la police s’en est prise au Parti pirate, c’est pour le système d’applications de traitement de texte en ligne qu’il a créé : les “pads”, dans le jargon. Un équivalent de Google Documents, sous licence libre, et très prisé des Anonymous. Des hacktivistes auraient en effet utilisé un de ces pads pour partager des informations servant au piratage du site d’EDF. Et plus précisément une “clé SSH”, un code informatique qui aurait permis de s’introduire dans les serveurs de l’opérateur d’électricité français.
    Sauf que, du côté des Anonymous, le pad en question est inconnu.“C’est quoi cette putain de clé SSH?”, peut-on lire sur les canaux IRC – le moyen de communication interne utilisé par les Anonymous – datant de mai 2011. “Sur les 100 personnes qui étaient sur le canal IRC à ce moment-là, pas une seule n’avait entendu parler d’une clé SSH en rapport avec EDF”, confirme un ancien hacktiviste contacté par nos soins. “D’ailleurs, ce serait vraiment de l’amateurisme de publier une clé SSH sur un pad qui, par définition, est accessible à n’importe quel internaute !”, poursuit-il.
    OWNI a bien retrouvé la trace de deux pads qui mentionnent EDF. Ils ont été créés le 8 mai 2011, soit deux semaines après les deux premières attaques contre EDF. Et ils ne contiennent pas une seule information de nature à préparer une attaque informatique.
    Le premier est intitulé “edfsucks”, littéralement, “edf ça craint”. Des hacktivistes y ont listé des éléments incriminant l’opérateur d’électricité provenant tantôt d’articles engagés, tantôt de câbles diplomatiques révélés par Wikileaks. Un argumentaire politique, ni plus ni moins.
    Le second pad accusateur consiste en un simple communiqué de presse où les Anonymous annoncent l’attaque à venir contre EDF. Sur le volet latéral du pad, quatre internautes francophones débattent de la formulation à adopter auprès des médias :
    - Lestan: “EDF, vous êtes le bras qui empoisonne la planète” tout court nan ?
    - FeNX: un peu après on dit que Sarko est a leur botte, ça c’est bon, c’est peut etre pas la peine de répéter
    - hayop: EDF et le gouvernement français
    - hayop: c’est fusionnel :D
  34. Roger.Guy Member

    SUITE

    anonymous-op-green-rights-edf-3.jpg
    Avant de trouver le bon ton :
    EDF, votre énergie nucléaire empoisonne la planète. Vous avez fait pression sur le gouvernement italien de Berlusconi pour qu’il achète des centrales utilisant la technologie EPR. Selon le câble Wkileaks 08ROME1191, vous seriez même liés à des pratiques de corruption en Italie (…) Anonymous ne peut accepter une conduite aussi désinvolte et irresponsable. Attendez vous à subir le courroux d’Anonymous.
    Pour résumer, donc, la police allemande a confisqué l’ensemble des serveurs du Parti pirate parce qu’un seul d’entre eux contenait deux documents mentionnant “EDF”. Et aucune information d’ordre technique de nature à préparer une attaque informatique, comme c’est le cas pour cet autre pad concernant Enel, le distributeur d’électricité en Italie.
    Fukushima

    Car le “courroux d’Anonymous”, EDF n’a pas été le seul à le subir. Au mois de mai 2011, ce sont successivement les sites des opérateurs électriques Enel et General Electric qui sont bloqués. Motif : l’Opération Green Rights, un plan d’attaque DDOS contre des entreprises multinationales accusées de détruire l’environnement.
    Le 25 mars 2011, soit deux semaines après la catastrophe nucléaire de Fukushima, des Anonymous publient une vidéo annonçant le début de l’opération :
    Comme à chaque fois, impossible de savoir d’où a été lancée la menace. Mais les hacktivistes contactés aujourd’hui par OWNI l’affirment sans aucun doute : “Ça vient des Italiens”.
    Dans les premières semaines, les compagnies pétrolières BP et Shell sont visées. Le 18 avril 2011, des messages sur le compte Twitter @OpGreenRights annoncent quatre attaques. La cible n°2 est EDF, dont le site est paralysé à deux reprises dans les jours qui viennent. Des Anonymous français ont sans doute participé à cette attaque. Mais ce sont bien des Italiens qui l’ont initiée, au motif qu’EDF aurait fait pression sur le gouvernement italien pour qu’il décide d’un retour à l’énergie nucléaire dans le pays L’hacktiviste mis en examen avec Pierrick Goujon – et dont l’identité n’a toujours pas été révélée – est donc loin d’avoir “très vite décidé de coordonner une attaque en règle contre le site d’EDF”, comme l’indiquait le Parquet de Paris jeudi.
    anonymous-op-green-rights-edf-1.jpg
    D’ailleurs, pour les Anonymous, le blocage d’EDF n’est qu’un grain de sable. D’autant qu’en mai 2011, l’Opération Green Rights prend un nouveau tournant : des hacktivistes font “scission” et rejoignent une nouvelle mouvance appelée Lulzsec. Leurs méthodes, bien plus radicales, sont désapprouvées par les Anonymous. Bien que dissous à la fin du mois de juin, Lulzsec aura laissé des traces par la suite. “Quand des anciens de Lulzsec sont revenus chez les Anons, ça a commencé à se gâter pour l’Op Green Rights. Ils pirataient tout et n’importe quoi”, confie un hacktiviste. C’est ainsi qu’en juillet 2011, les noms de 2500 employés et associés de Monsanto, le géant de l’industrie OGM, sont publiés sur Internet. Contre l’avis de nombreux membres des Anonymous.
    Parallèlement, la police italienne conduit une trentaine de raids qui débouchent sur l’arrestation de 15 Anons supposés. L’Opération Green Rights en prend un sérieux coup. Selon un Anon interrogé :
    “C’est l’opération qui a suscité le plus de perquisitions et d’arrestations depuis le début de notre mouvement”
    Les Anonymous européens en sortent affaiblis, mais les Américains reprennent la barre. En août 2011, les sites des compagnies pétrolières impliquées dans l’exploitation des sables bitumineux sont mis hors-service. “C’est injuste : dès que les Américains reprennent le truc, ils se font plus médiatiser que nous”, plaisante un Anon français.
    Entre septembre et décembre 2011, l’Opération Green Rights est restée lettre morte. Dernièrement, cependant, les hacktivistes écolos ont décidé de prendre position pour la forêt amazonienne et contre le très controversé barrage Belo Monte, au Brésil.
    Sur toutes les entreprises ayant subi une attaque dans le cadre de l’Opération Green Rights, EDF est la seule à avoir chiffré un “préjudice financier”. Montant estimé : 160 000 euros. Sans plus de justifications. Après plusieurs sollicitations, OWNI attend toujours un rappel de la part d’un représentant d’EDF.
    Illustrations par… Anonymous, of course /-)
    Photo des 3 Anonymous par Jacob Davis [CC-byncnd], du Parti pirate par visitmanchester [CC-byncsa]
    • Like Like x 1
  35. acidclorik Member

  36. Vigdis Member

    *tente de rester calme*
    Putain mais c'est quoi ces cons de journalistes pas foutus de se renseigner ...
    Ils ont fermé un canal irc ? Mais ils ont rien fermé du tout ...
    Quelle bande d'attardés ....
  37. acidclorik Member

  38. Vigdis Member

  39. acidclorik Member

    Un canal IRC fermé par la DCRI pour contrer Anonymous


    Curieuse mesure que celle obtenue par la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI) qui, d'après un message laconique publié sur le canal IRC anonops a obtenu que celui-ci soit inaccessible en France.

    Un administrateur gérant une redirection vers ce canal [Et pas le gestionnaire de celui-ci comme indiqué par erreur] a été gardé à vue pendant 60 heure, toujours d'après son message. On avoue ne pas très bien comprendre l'utilité de la chose, ni même son objet. Un canal IRC de secours a évidemment immédiatement été créé pour héberger les discussions de et autour d'Anonymous en France.

    http://www.mac4ever.com/news/67874/un_canal_irc_ferme_par_la_dcri_pour_contrer_anonymous/

    http://www.pcinpact.com/breve/68568-anonymous-anonops-irc-fermeture-redirection.htm?vc=1


    http://irc.lc/AnonOps/opbelgium

    Network : AnonOps Server : irc.anonops.li Channel : #opbelgium




    French Justice require IRC.LC do not redirect visitors to the anonops webchat.

    21h36 2012jan26 : i "close" http://irc.lc/anonops/* until end of procedure.

    I need to smoke now, after 60H of confinement and interrogation by DCRI and french attorney.

    Happy new year

    Triskel


    Powered by IRCLC V2 ·
  40. Vigdis Member

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins