Customize

DRAMA~~On M'A Dit De Venir A Toi~~DRAMA

Discussion in 'France' started by Edelweiss, Jan 28, 2012.

  1. Roger.Guy Member

    Tu sais avec le temps, la plupart de mes notions de phylogénétiques ce sont plus ou moins évaporées.
    A quelques chromosomes près, c'est un peu ça.
    Il n'y a pas de reproduction possible entre un singe et un Homme (avec un grand h, donc concerne les filles et les garçons) Peut-être certains ont ils essayé ; je ne veux pas le savoir.
    C'est une histoire de taxonomie, si ma mémoire n'est pas à l'Ouest.
  2. John Duff Member

    Tu as en partie raison. Techniquement, le terme adéquat aurait été "espèce humaine" au lieu de "race humaine", même si les deux reviennent à la même chose.
    L'espèce humaine est composée d'une seule race, donc si on parle de race ou d'espèce humaine, on englobe quand même l'ensemble de la population (c'est juste que le concept de "race humaine" n'est pas scientifiquement valide).

    Après, il y a certaines tribus isolées (dans des îles du Pacifique, il me semble) qui pourraient remettre cela en question. On soupçonne les individus de ces tribus de ne pas pouvoir se reproduire avec des individus n'appartenant pas à ces tribus. Cela reviendrait à admettre qu'il y a potentiellement plusieurs espèces ou races d'Hommes vivant actuellement sur notre planète (ce qui fut le cas pendant une bonne partie de l'histoire du genre Homo).
    Mais bon, comme ces tribus refusent tout contact avec l'homme moderne, on n'est pas prêts d'avoir une réponse fiable.
    Quelle idée saugrenue de s'isoler dans la forêt en vivant sans polluer la planète ! C'est un coup à se faire virer du groupe VIP des Homo Sapiens Sapiens. :p

    Oui, "Grands singes" est le nom courant donné à la superfamille des Hominoïdes.
  3. Roger.Guy Member

    C'est ce que je pensais
    dans ma tête de non spécialiste j'organise plutôt cela comme cela
    nom<espèce<autre nom
    Parce que effectivement race humaine ça a une connotation négative (racistes toussa)

    Par contre penser, à tort peut-être
    nom<chien<race
    Ca ne me gêne pas.
    Le chien c'est de la même famille que les loups ...
    Tous ces animaux peuvent se reproduire entre eux.
    Après, idéologiquement peut-être je m'en tiens a cette possibilité de reproduction.
    C'est vrai que si l'exemple que tu cites est vrai, cela chamboule pas mal de choses dans mes représentations, ... etc.
    Je m'en remets vite ; j'ai un mal de chien :) à accepter cette notion de race blanche, race jaune, noire ...
    L'idéologie à la peau dure.

    Les distinctions opérées par les ethnologues, les anthropologues ne me gênent pas par contre.
    Tu vas me citer des anthroplogues du début du XXème siècle qui parlaient de race blanche, noire ....
    Ou style :(

    Je sais, rien que dans des manuels de géographie des années 192-1930 (j'en ai chez moi ; je sais de quoi je parle:))
    Dans les ou le chapitre Les Colonies, ça parle de races.... ambiance ... :confused:
    C'est intéressant ce genre de livres dans la mesure ou ca permet d'essayer d'imaginer les représentations que certains avaient à une époque, sur plein de choses d'ailleurs.
    Le plus intéressant c'est quand ils font de la prospective, ...
    Avec 90 ou 100 ans de recul tu te dis que cela n'a pas été franchement ce qui s'est passé.
    Pas du tout même.
  4. j'espère que vous pourrez m'aider j'ai besoin d'aide. Je suis Dealer, et depuis trop longtemps le business devient dure, on se fait racketter notre marchandise et notre blé par les keufs sans arrêt et y'en a ras le bol ! On a changé plusieurs fois de ville (grenoble, lyon,marseille, paname) mais c'est toujours pareil les flics nous volent tout et ça fait chier ont peut même pas porter plainte comme ils sont intouchables. J'ai entendu dire que l'on pouvait vendre sur internet, on sait pas comment faire et on veut bien laisser 5 % des bénéfices à toutes personnes voulant bien nous monter notre boutique sur internet si y'a des gens intéressé.
  5. younes quel blagueur es tu a ce point bete et envoyé par des personnes tester le forum hum c'st eric et ses fausses moustaches ?
  6. The Villain Member

    Younes, quelle idée aussi ! Lance toi dans le trafic d'utérus ! La location de ventres, c'est un secteur qui va exploser bientôt avec le mariage pour tous !

    Ne me remercie pas ;-) !
  7. Roger.Guy Member

    Younes surf sur l'arrestation des 5 (je crois) flics en région Parisienne, présumés innocents certes, mais quand même fortement suspectés d''être ripoux jusqu'au bout des ongles. Ils se sont certainement trouvé des avocats. Généralement il n'y a pas trop d'incompatibilités entres policiers suspendus, incarcérés et avocats
  8. ALAIN TIZIOLI OT VI
    CLAUDE TIZIOLI OT VI
    NOEL HAMMAN tagh l'explorateur
    FLORENCE LAFFONT
    CAROLE LE RESTE

    ils auraient quittés la secte depuis 2012
  9. benjaltf4_ Member

    Topic datant de 2011.

    1411152043.gif

    [IMG]


    La seule personne présente dans la liste à avoir quitté l'organisation est Jean Jacques Desplanches, quand à
    Alain Tizzioli, il a rejoint le groupe des scientologues indépendants selon ses dires, de plus, il n'est plus visible aux orgs de Paris depuis début 2012.
  10. la liste est bien etablie comme recemment a jour
    ce matin deux nouveaux noms apparaissent mais doivent pour le moment restés en suspens....
    ca "blow " serieux en france et au quebec aussi ..
  11. TNT712 Member

    Merci :3 J'aime bien écrire en même temps que d'écouter la zic, ça rend mieux xD
  12. fimousse56 Member

    bonjour a vous tous et bonne soirée
  13. Soir'

    et? Donc......

    Il n'est pas mort ce dingue? B'1 non.......
  14. Roger.Guy Member

    The Villain, au bout d'un mois, après s'être fait viré d'un forum skyrock au bout de 12 ans tombe dans le top 100 des dj's beaufs du net.
  15. The Villain Member

    C'est de bonne guerre, ping-pong ! Bien joué ^^ ! Haha
  16. Roger.Guy Member

    On va faire peur aux nouveaux si on continue ....
  17. Dissidia Member

  18. The Villain Member

    Je suis d'accord, arrêtons là XD !
  19. Roger.Guy Member

    Ça va trop loin !
    C'est insupportable !
  20. Bonjour à tous les fils de putes du gouvernement qui lurk sur ce site.
    Non content d'avoir une grande partie de la police incompétente et/ou corrompu, il est temps de dénoncer la violence policière ! Quand on voit que des enculés de terroristes sont bien traités lors de leur interpellation, alors que dans le même temps des citoyens lamba ne faisant rien de mal pour la sécurité de l'état voient leurs droits baffoués, un non respect des procédures, un non respect de la présomption d'innocence, c'est un scandale ! Je me fait interpellé pour 2 gr de cannabis (tout ça pour faire du chiffre) sue le parking d'une résidence devant une quinzaine de témoins sans que je ne manifeste d'agressivité et qu'on me fait une clef de bras pour me menotter en me faisant une entorse du coude (arrachement ligamentaire) alors que je n'ai montrer aucun signe de violence pouvant éventuellement légitimer ses sévices, qu'on me propose de me rendre mes 2 gr si j'identifie le dealer, je dis que c'est une honte et que nous ne vivons pas dans une démocratie mais dans un état totalitaire ! Et évidemment c'est dur d'aller porter plainte au commissariat pour dénoncer des flics brutaux. Aux neuneus qui effectuent des écoutes, transmettez bien que la BAC d'Orléans est brutale en particulier l'enculé Vincent Nisole à qui je souhaite de finir à la circulation et de se faire écraser dans d'atroces souffrances par un chauffard sous l'emprise des stupéfiants, espèce de sale FILS DE PUTE !!!!!!!!!!!!!!
  21. T'inquiètes pas pour 2 gr tu risques rien, au pire on te feras un rappel à la loi, les keufs on l'art de savoir manier la magie et d'habilement faire sortir du fin fond des limbes des poches des objets minuscules par simple palpation et de te faire avouer n'importe quoi à l'insu de ton plein gré :) par contre estime toi heureux si tu t'en es sorti avec simplement une entorse du coude, d'autres sans forcément manifester de comportement hostile ou menaçant s'en sortent parfois avec un bras cassé, ou étouffer ou frapper violement par plusieurs flics alors qu'ils sont à terre avec les pinces aux poignets, des gamins parfois pour un simple vol de vélo finissent écrasés par une voiture, conséquence malheureuse d'une traque infernale (la course poursuite de leur vie à ces flics), ou sur un transformateur. Si tu t'en sens le courage, n'hésite pas à taper sur google, il existe des associations et des procédures pour dénoncer la violence policière injustifiée.

    Tiens au fait je suis tombé sur cet article du monde :

    Suspect terroriste : pourquoi la loi sur le renseignement n'aurait pas changé grand-chose :

    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs...6_4355770.html?xtmc=dgsi_charlie_hebdo&xtcr=1
  22. The Villain Member

  23. Roger.Guy Member

    N'est-ce pas !
    Que fait la police ?
    Grand-frêre Manu a dit ;
    mondieu internetestune zone de nondroit, cépapossible ! Légiférons.
  24. Pas grand chose puisque c'est vous fonctionnaires de l'état qui vous cachez sous ces masques...
  25. Roger.Guy Member

    Pov'con
  26. The Villain Member


    Court, simple, précis, magnifique ! Du grand Roger Guy !

    Et pour répondre à Gaucho (avec un pseudo pareil... tout pour me plaire =_=" )... quoi que non, le mépris c'est mieux en fin de compte, alors une petite citation d'un grand auteur :

    "Pov'Con" - Roger Guy - 27/04/2015
  27. Menthe Moderator

    Encore mis à jour :(
  28. Un grand merci aux anonymous pour nous avoir aidé lors des attentats de Charlie Hebdo, dans ce dur combat qu'est le terrorisme incarné par ce monstre DAECH. Nous continuons de recruter à la DGSE/DGSI pour protéger les intérêts de Dassault, Thales, Total, Areva, GDF, enfin je veux dire pour protéger la sécurité de nos compatriotes français en France et à l'étranger. Etant donné que vous êtes de sacré menteurs chez anonymous, vous avez toutes les qualités requises pour rejoindre nos différents services, n'hésitez pas à envoyez vos CV.
  29. Roger.Guy Member

  30. The Villain Member

    Cv envoyé, du nom de Xénu OT8 ! J'apporterai de la niacine à la DCRI !
  31. Je t'aime , toi.
  32. Manu est un vrp de luxe ! J'ai toujours aimé faire du social comme à Corbeil essonne.
    Avant on était des quiches j'avais pas à refourgué mes merdes de refales mais grace à Manu, les ventes décollent ! Merci aux Socialistes !

    Le Qatar va acheter 24 avions Rafale

    Jamais deux sans trois. Le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, l’avait prédit voici trois semaines, Dassault est en train de lui donner raison.

    http://www.lemonde.fr/economie-fran...ale_4625561_1656968.html?xtmc=dassault&xtcr=1
  33. De l'autre coté de l'atlantique, elle tue gratuitement en toute impunité depuis des années.

    Emeutes à Baltimore : une marche dans le calme contre les violences policières


    Une grande marche contre les violences policières à Baltimore s'est terminée dans le calme mercredi 29 avril, deux jours après les émeutes provoquées par la mort, en détention policière, d'un Noir de 25 ans, Freddie Gray.
    Plusieurs milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Baltimore, sur la côte est des Etats-Unis, pour réclamer justice et une réforme de la police, alors que 3 000 membres des forces de l'ordre étaient mobilisés pour faire appliquer le couvre-feu.
    Lire aussi : Emeutes à Baltimore : « Il a suffi d’une étincelle »
    Cette grande manifestation pacifique, qui a pris fin devant l'hôtel de ville, a couronné une journée de calme dans Baltimore, qui avait connu en début de semaine ses pires émeutes depuis des décennies. « Jetez les flics assassins en prison ! », ont scandé les manifestants lors de la marche, la plus importante en plus d'une semaine de défilés depuis la mort, le 19 avril, de Freddie Gray, qui avait été blessé lors de son arrestation.
    Manifestations à New York, Boston, Houston et Washington

    « C'est pour tous ceux qui sont morts entre les mains de la police, a expliqué une coiffeuse de 35 ans venue manifester avec sa fille en bas âge. Il y a tant de tensions. La criminalité est si importante que lorsqu'il y a interaction entre les policiers et la communauté, la situation devient explosive. »
    Lire l'éditorial du Monde : De Ferguson à Baltimore, l’indispensable examen de conscience américain
    Le gouverneur républicain du Maryland, Larry Hogan, avait rappelé aux manifestants qu'ils devaient respecter le couvre-feu nocturne et que l'armée ne tolérerait ni pillages ni émeutes à Baltimore.
    [IMG]
    Des manifestations contre les violences policières ont également eu lieu dans plusieurs villes des Etats-Unis. A New York, la police a arrêté plus de 60 personnes alors que les manifestants se déplaçaient en plusieurs cortèges à travers Manhattan, où ils ont bloqué la circulation dans certaines rues. D'autres manifestations ont été signalées à Boston, Houston, Ferguson dans le Missouri, Washington et Seattle. A Denver, la police a arrêté plusieurs protestataires.
    [IMG]
    [IMG]
  34. Atention o zanonimous !!! ils son partou, se cache deriere le facteur, la laitiere, la kaissiere, la bnaquiere, le gars ki telefone, Attention !! ils nou track !! Ils son pir ke léta !!!!! méfié vou ils son partou é pa genti !!
    jose plu sortir de ché moi ou dragué dé babtou car ils son partou !! fuiyé !
  35. Roger.Guy Member

    Arrête la drogue ça ne te réussit pas.
  36. Ah la BAC... des poètes, le profil type est 90kg de muscle et 90 de QI ! C'est vrai que c'est pas eux qui vont redonner une bonne image de la police auprès de la population, c'est les spécialistes de la discrimination, du non respect des procédures et des droits du citoyen, en plus il me semble qu'à chaque affaire de corruption et de trafic de drogue impliquant un service de police, c'est toujours une équipe de la BAC !

    J'ai moi aussi été victime de la brutalité de ces racailles qui possèdent une arme et une plaque, leur technique favorite quand ils te menottent (souvent sans raison ni justification) ils te saisissent le coude et enfonce leurs doigts au niveau de l'articulation pour te faire péter le ligament, ça s'appelle de la torture ou du sadisme mais bon on doit leur apprendre ça à l'école de police.

    Si tu crois encore au père noel, quelques recours existent :

    - tu peux déposer une plainte en ligne sur le site de l'IGPN, si tu penses avoir été victime de discrimination, violence ou autre de la part d'un policier malhonnête :

    Si "vous estimez être victime ou témoin d'un comportement susceptible de mettre en cause des agents affectés dans un service de la police nationale", vous pouvez désormais le faire directement savoir, en ligne, à l'IGPN (Inspection générale de la police nationale). Jusqu'ici, seule l'IGS (Inspection générale des services), compétente à Paris et en proche banlieue, pouvait l'être. L'IGPN, compétente sur le reste du territoire, ne pouvait quant à elle qu'être saisie par les autorités. Une différence de traitement notamment critiquée par la Cour des comptes en 2010. D'où une volonté d'harmonisation, axe de la réforme de la "police des polices" annoncée par le ministre de l'Intérieur en début d'année et présentée lundi 2 septembre. Avec, parmi ses objectifs, le rapprochement police-population.
    En bas de page dans "Mes téléservices" à partir de l'onglet "Mes démarches" sur le site du ministère de l'Intérieur, un formulaire est disponible. Après identification –le signalement anonyme n'est pas prévu-, toute personne souhaitant signaler des faits doit donner ses lieux et heure, puis les résumer. Elle est invitée à préciser si elle dispose de "documents vidéo, photo ou audio" susceptibles d'étayer ces faits, et/ou si, à sa connaissance, existent "d'autres témoins". Et après ? Que deviennent les signalements ? "Trois personnes videront la boîte aux lettres tous les matins" explique au "Parisien" la directrice de l'IGPN Marie-France Monéger. Tout signalement sera traité soit par "l'IGPN ou ses délégations, soit par le service concerné, avec une demande d'explication soumise à un délai avec un suivi". Les déclarations, indique le quotidien, seront classées par "types d'allégations" : "comportement avec le public", "refus de plainte", "violences illégitimes", "comportement discriminatoire",... L'auteur du message sera informé, s'engage l'IGPN, des suites données à son signalement.
    Pas pour "les faits les plus graves"

    Optimiser l'organisation des signalements est un des objectifs du service en ligne, qui n'a pas vocation à recueillir "les faits les plus graves", insiste également sa responsable. Il vise par ailleurs à devenir "un moyen de savoir ce que les usagers ne supportent pas de et dans leur police". Mais si Marie-France Monéger assure qu'il "ne s'agit pas de stigmatiser les policiers", cette mesure ne fait pas l'unanimité parmi les premiers concernés, lesquels avaient déjà pour certains exprimé leurs réticences, fin avril, lors de la présentation de la réforme. Le secrétaire général du SCPN (Syndicat des commissaires de la police nationale) Emmanuel Roux saluait auprès du "Nouvel Observateur" "la transparence" d'une mesure qu'il verrait bien étendue "aux gendarmes, aux douanes, et à la police municipale." "L'immense majorité des signalements reçus à l'IGS concernent des cas de faits réalisés dans un cadre légal" poursuit-il aujourd'hui, prévoyant toujours "un effet d'aubaine" et un afflux de signalements dans un premier temps, avant que "ça ne retombe, comme pour la plateforme de signalement de contenus illicites Pharos". Il promet en revanche d'être "très attentif" aux signalements calomnieux.
    "La police n'a rien à cacher" réagissait aussi le secrétaire général adjoint du syndicat de policiers majoritaire, Unité SGP Police FO, confiant quant à lui sa crainte de voir l'espace servir de "défouloir" : "On y trouvera tout et n'importe quoi, des faits supposément graves et des gens estimant avoir été injustement verbalisés..." Il semble à présent rassuré sur ce point. S'il n'exclut pas des "signalements bidons", l'obligation d'identification "garantit le sérieux de la démarche". Mais leur gestion l'inquiète toujours : "Trois personnes vont trier les mails, mais après, quand les signalements vont être redispatchés et qu'il faudra les vérifier, comment cela va-t-il se passer à moyens constants ?" Pour le secrétaire général de Synergie Officiers, Patrice Ribeiro, l'étendue de la possibilité de la saisine de l'IGPN a peu de sens : "90% des signalements reçus actuellement sont caractérisés comme dilatoires. Ça va servir de défouloir, ça ne sera pas contrôlé et les gens ne seront pas poursuivis." A l'instar de Denis Jacob d'Alliance police qui, fin avril, voyait rouge : "On stigmatise encore un peu plus les policiers. Comment va-t-on contrôler les faits dénoncés ? Et si certains utilisent une fausse identité ?"
    "Les gens ont peur de saisir la police"

    Si elle reconnaît qu'il s'agit "en soi d'une bonne initiative" -et fait remarquer que le formulaire est "assez difficile à trouver sur le site"-, la porte-parole du collectif Stop le contrôle au faciès Siham Assbague ne croit "pas du tout" que cela oeuvre au rapprochement police-population : "Ce n'est pas une commission indépendante, et cela ne répond pas aux attentes des gens qui souhaitent avant tout un traitement égalitaire de la part de la police et de la justice. Les gens ont peur de saisir la police et sont rebutés par la lourdeur judiciaire. Quand une personne veut porter plainte contre un policier, on la renvoie trop souvent de commissariat en commissariat. Quand elle n'est pas menacée..."
    A l'instar du collectif Stop le contrôle au faciès, le responsable France d'Amnesty International Patrick Delouvin confiait lui aussi au "Nouvel Observateur" fin avril qu'il était déjà possible de dénoncer en ligne un manquement estimé à la déontologie policière via le site "lui, indépendant", du Défenseur des droits. "Pour être pleinement respectées, les forces de l’ordre doivent être respectueuses (...) de nos concitoyens, des lois et règlements, de la déontologie" a quant à lui rappelé Manuel Valls lundi, expliquant considérer cette nouveauté comme "un acte d'ouverture sans précédent dans la police nationale". "Ce n'est pas un gadget" a-t-il insisté, avant d'annoncer la prochaine arrivée d'un nouveau code de déontologie et du matricule sur les uniformes "avant la fin de l'année".

    http://tempsreel.nouvelobs.com/soci...e-des-polices-en-ligne-comment-ca-marche.html

    - soit contacter Amnesty International :

    Amnesty International France
    76, bd de la Villette
    75940 Paris cedex 19 — France
    Accès
    Métro Belleville ou Colonel Fabien
    Lignes 2 et 11
    Téléphone
    (33 +) 01 53 38 65 65
    Fax
    (33 +) 01 53 38 55 00

    http://www.amnesty.fr/Contact/AI-France

    - soit contacter la Ligue des Droits de l'Homme :

    Ligue des droits de l’Homme,
    138 rue Marcadet, 75018 Paris
    Métro : Lamarck-Caulaincourt (Ligne 12)

    courriel : ldh@ldh-france.org

    (33) 01 56 55 51 00

    Sinon, si tu sais bien viser, tu as l'autre méthode (illégale mais qui a plus de chance d'éliminer cette vermine indigne de représenter un agent des forces de l'ordre d'un état démocratique) :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cocktail_Molotov
  37. Quand les flics d'Orléans jouaient les dealeurs

    Policiers le jour, dealeurs la nuit. Bien que jugée, l'affaire qui avait éclaboussé la police judiciaire d'Orléans (Loiret) en 2009 reste dans toutes les têtes. A l'époque, les gendarmes de Charente-Maritime enquêtent sur un vaste trafic de drogue. Début janvier, ils interpellent quinze personnes.

    Parmi elles, deux hommes au profil inattendu : Olivier Nicolle et Eric Gil, deux brigadiers-chefs de 40 ans, rattachés à la brigade des stupéfiants de la police judiciaire d'Orléans. Les deux fonctionnaires sont suspectés d'avoir organisé un trafic, en distribuant par l'intermédiaire d'un garagiste implanté à Meschers (Charente-Maritime), des saisies de drogues.

    Ils remplaçaient la drogue par des barres de chocolat


    L'affaire avait commencé presque par hasard à la fin de l'année 2007, lors de la mort d'un jeune homme d'une vingtaine d'années dans un accident de la route. Dans ses effets personnels, les gendarmes découvrent quelques grammes de cannabis, un millier d'euros en liquide et un numéro de téléphone griffonné sur un bout de papier. Ce numéro appartient à Christian Gougé, un garagiste amateur de courses automobiles. Placé sur écoute téléphonique celui-ci s'entretient à plusieurs reprises avec un policier qui lui promet de lui livrer « des pneus à gomme dure » et à « gomme tendre ».

    Après des mois d'investigations, les gendarmes interpellent l'ensemble des suspects, et découvrent, dans le local des armes de la PJ d'Orléans, plusieurs ballots de stupéfiants dissimulés. Selon l'enquête, les deux policiers remplaçaient les saisies par des barres de chocolat. Au total, ils auraient écoulé 200 kg de cannabis, 25 kg d'héroïne et 2 kg de cocaïne. En février 2010, le tribunal correctionnel de Saintes a condamné les deux policiers à sept années de prison et le garagiste à trois ans.

    http://www.leparisien.fr/espace-pre...-jouaient-les-dealeurs-02-08-2014-4042233.php
  38. Au 36, quai des Orfèvres, la série noire des scandales
    [IMG]

    Fautes déontologiques au plus haut niveau, vol de quantité massive de drogue et accusations de viol en réunion, les affaires se succèdent au siège de la Police judiciaire parisienne, pourtant réputée pour son excellence.
    [IMG]
    [IMG]
    Un coup de plus sur la tête. Le patron de la police judiciaire (PJ) parisienne, Bernard Petit, soupçonné d'avoir violé le secret d'une enquête judiciaire, a été inculpé et immédiatement suspendu par le ministère français de l'Intérieur dans la nuit de jeudi à vendredi. L'inculpation de ce grand flic, très influent, nommé par le premier ministre Manuel Valls, est une première pour le renommé «36, quai des Orfèvres», déjà ébranlé par plusieurs scandales. Chaque affaire propage une onde de choc à la hauteur de l'image d'excellence dont jouit la police judiciaire parisienne, qui affiche un taux d'élucidation des affaires autour de 70%.
    Deux policiers mis en examen pour viol collectif
    En avril, une touriste Canadienne a porté plainte contre quatre policiers de l'antigang, les accusant de l'avoir violée au sein même du siège du mythique «36». Deux d'entre eux ont depuis été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire et un troisième fonctionnaire a été placé sous le statut de témoin assisté. Tous se seraient rencontrés dans un pub irlandais du 5ème arrondissement de Paris, éméchés. Vers une heure du matin, elle accepte de suivre deux policiers dans les locaux de la BRI, en face, au 36 quai des Orfèvres. Dans sa plainte, elle raconterait notamment avoir été forcée à faire une fellation au capitaine qui l'a fait entrer dans le bâtiment. Elle aurait ensuite été violée par le capitaine et les trois autres policiers. En face, la version des mis en cause diverge. L'un d'entre eux reconnaît une fellation «consentie». Puis, la Canadienne aurait fait une crise de nerfs et expliqué suivre un traitement à base d'opiacés, des substances dérivées de l'opium. Les deux autres policiers, qui nient avoir eu des rapports sexuels avec la plaignante, affirment qu'elle se serait «promenée pieds et seins nus dans les bureaux, dansant devant un ventilateur». Le patron de la PJ de l'époque s'était insurgé, jugeant «inadmissible» le comportement des policiers. . «Il y aura un rappel des règles. Il y a une compatibilité à avoir, avec une hygiène de vie, un devoir d'exemplarité», avait alors déclaré Bernard Petit. Il a affirmé qu'il n'était «pas au courant» que des policiers faisaient visiter le siège de la PJ de nuit.
    52 kilos de cocaïne disparus, l'escroc des stars soupçonné d'avoir voulu en récupérer l'argent
    En juillet, une quantité massive de drogue s'est tout simplement volatilisée de la salle des scellés du siège de la Police judiciaire parisienne. Revendu entre 60 et 70 euros le gramme, la valeur de 52 kilos de cocaïne s'élève à plusieurs millions. Le playboy et escroc des stars Christophe Rocancourt comptait même récupérer cet argent, selon les informations de RTL ce vendredi matin. L'homme aurait en effet noué un pacte avec un certain Jonathan, le suspect numéro un dans l'affaire de la disparition de la drogue, les deux s'étant retrouvés voisins de cellule. Jonathan a été vu par une policière sortant de la salle des scéllés la nuit du vol les bras chargés de sacs pleins à ras-bord. Les deux hommes auraient noué un pacte pour récupérer l'argent de la drogue qui se trouvait au fond d'un lac. Neuf autres personnes sont poursuivies dans le cadre de l'enquête. Le 16 janvier, quatre proches du suspect ont été à leur tour mis en examen, parmi lesquels l'épouse de Jonathan G., son frère qui est lui aussi policier, et un autre fonctionnaire de police. Un sixième suspect a été mis en examen début janvier, et trois autres cette semaine.
    Avant Petit, l'ancien patron de la PJ limogé pour faute déontologique
    C'est lui qui a débuté la série de scandales, et sa «faute déontologique» parait aujourd'hui quasi bénigne. En novembre 2013, Christian Flaesch, passe un coup de fil à Brice Hortefeux pour le prévenir qu'il va être auditionné dans le cadre d'une enquête sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Hélas, l'homme est sur écoute. Christian Flaesch a d'abord fait l'objet d'une mise en garde du parquet général avant d'être limogé, pour être remplacé par Bernard Petit.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...des-orfevres-la-serie-noire-des-scandales.php

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins