Customize

DRAMA~~On M'A Dit De Venir A Toi~~DRAMA

Discussion in 'France' started by Edelweiss, Jan 28, 2012.

  1. Anonymous Member

    ROFL quand on est journaliste on ne se trompe pas, sinon on la boucle.
  2. Anonymous Member

    Faites ce que je dis, mais ne faîtes pas ce que je fais.. Hollande est amusant.. On va leur en donner de l'autorisation virtuelle..

    http://www.lemonde.fr/societe/artic...sur-le-big-brother-francais_3441973_3224.html

    Révélations sur le Big Brother français

    Le Monde.fr | 04.07.2013 à 11h12 • Mis à jour le 04.07.2013 à 13h55 | Par Jacques Follorou et Franck Johannès
    La France dispose, comme les Etats-Unis avec le système Prism, d'un dispositif d'espionnage à grande échelle des télécommunications. Le Monde est en mesure de révéler que la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE, les services spéciaux) collecte systématiquement les signaux électromagnétiques émis par les ordinateurs ou les téléphones en France, tout comme les flux entre les Français et l'étranger : la totalité de nos communications sont espionnées. Les politiques le savent, mais le secret est la règle : ce Big Brother français est clandestin. Il échappe à tout contrôle.

    View attachment 3441698_6_e770_comment-la-dgse-espionne_5becd1e99c
    Ce que cherchent les services de renseignement, ce sont les "métadonnées" : non pas le contenu des messages, mais leur contenant. Le but est de savoir qui parle à qui pour reconstituer les liens entre les cibles, identifier des "cellules". La DGSE collecte ainsi les relevés téléphoniques de millions d'abonnés, les mails, les SMS, les fax... Et toute l'activité Internet, qui passe par Google, Facebook, Microsoft, Apple, Yahoo... Le dispositif est précieux pour lutter contre le terrorisme. Mais il permet d'espionner n'importe qui, n'importe quand.
    "AUTORISATION VIRTUELLE"
    La DGSE collecte ainsi des milliards de milliards de données, compressées et stockées, à Paris, sur trois niveaux, boulevard Mortier, dans les sous-sols du siège de la DGSE. Le service de renseignement dispose d'un supercalculateur capable de gérer des dizaines de millions de gigaoctets.
    Les autres services de renseignement français ont accès en toute discrétion à cette gigantesque base de données, sobrement baptisée "infrastructure de mutualisation". Certaines informations peuvent même être utilisées par la police judiciaire sous couvert de "renseignements anonymes".
    Le dispositif est pourtant parfaitement illégal – "a-légal", corrige l'un des patrons d'une des agences de renseignement. "Le régime juridique des interceptions de sécurité interdit la mise en œuvre par les services de renseignement d'une procédure telle que Prism", assure la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).
    La loi n'a en rien prévu un stockage massif de données techniques par les services secrets. "Voilà des années que nous sommes dans l'autorisation virtuelle, confie l'un des anciens patrons des services. Et chaque agence s'en satisfait." Un parlementaire confirme "qu'une grande part des connexions électroniques en France est effectivement interceptée et stockée par la DGSE".
    Mais officiellement, "l'infrastructure de mutualisation" n'existe pas.
  3. Anonymous Member

    Les politiques le savent, mais le secret est la règle : ce Big Brother français est clandestin. Il échappe à tout contrôle.

    Jusqu'à la prochaine démarche Anon. Qui s'y colle ?
  4. J'AI EU MON BAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAC ! Avec mention assez bien niggah.
    • Like Like x 7
  5. berurier Member

    Pfffff branleur
    • Like Like x 2
  6. Orphée Member

    GG :)
  7. Roger.Guy Member

    Microsoft is a shit.


    C'est une honte, si j'avais été le chef, tu aurais redoublé pendant 3 ans :)

    • Like Like x 1
  8. Roger.Guy Member

    Le flingue est en plastique, la weed fait 17 ou 18 % de THC. C'est cela le piège ?
  9. X-B0rd3r Member

    B.R.A.V.O. 3.0
    Et ton c0de ? ;)
  10. Easy. Depuis un an.
  11. Roger.Guy Member

    D'après free, la Russie acheterait des machines à écrire pour ses documents secrets. Vous voyez bien qu'il n'y a pas que moi qui suit parano.
  12. Anonymous Member


    t'est serieux ?! je veut bien tes sources !
  13. tu aimes le latex jeune etudiant ?
  14. Roger.Guy Member

    Pas la peine d'épiloguer ; ou ils ont compris que cela allait être le bordel de faire un mémoire sur un sujet aussi impropable qu'anonymous (notamment via wwp :p ) et ont trouvé autre chose ou s'était des taupes en provenance d'officines de bras cassés :). Ceci dit ; un mémoire cela peut prendre plus d'un an
  15. Mr Holmes Member


    Même si j'ai compris le lulz, je tiens à préciser que penser cela [en vrai :: parce que si si je suis sûr que ça doit exister ici ] relève de la paranoïa :)

    Ou toute une vie dans certains cas ...
  16. Roger.Guy Member

    Tu t'es jamais offert le plaisir de bien niquer des officines de "bras cassés", sinon tu dirais pas ca, petit.
  17. Anonymous Member

    Voir du conspirationnisme.
  18. Roger.Guy Member

    Non. Les officines de bras cassés que j'évoque, tu les connais pas. Alors tais toi.

    Je ne pense pas que B Thomas relève d'une officine de bras cassés.
    Il a peut-être trouvé un autre sujet ou des réponses ailleurs (peut-être que personne ne l'a contacté via wwp) ou son mémoire est en cours.

    Faut pas confondre un rapport de stage en entreprise, une étude d'étudiants relevant d'une quelconque Chambre de Commerce et d'Industrie et un travail de recherche universitaire.
    J'en ai connu qui ont mis du temps à faire un mémoire ; qui date encore, ils sont toujours référencés dans le domaine d'étude considéré.


    Edit
    B. THOMAS was last seen: Apr 24 2013
    Il est resté sur une période de 1 mois sur le forum.
    Cela n'a peut-être pas été fructueux et il aurait envisagé autrement.
    Après si peu ou personne n'a répondu à sa demande, via wwp, il n'est pas tenu de fournir les résutats de son travail.
  19. Anonymous Member

    Ouais grave ça manquait de grosses connes ! Déjà que dans la modération c'est du lourd...
    • Like Like x 1
  20. Roger.Guy Member

    Je fais un report de ce pas.
    :)
  21. Roger.Guy Member

    Tavu on est dans drama à cause de toi.
    J'ai même pas fait de report :(
  22. Roger.Guy Member

    Je suis nul en grammaire, parfois je fais plein de fautes exprès ou je ne rectifie pas celles que j'ai reconnues, juste pour emmerder les grammars nazis (en voie d'exctinction) et les biens pensants qui nous lisent (quand j'en entends parler certains, j'ai envie de faire des fotes à tou lai etage)
    Car oui tu es lu et pas seulement par des anons ; quand tu seras plus affuté tu comprendras même que tu peux t'en servir pour générer des rodéos IRL, au cas où des malfaisants grillent ton anonymat un jour (toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire ; certaines sont extrêmement gênantes)
    Tu aimes bien les sous-marins ?
    La maltraitance ?
    La corruption ?
    L'usage de fonds publics à des fins personnelles ou à destination des "copains"?

    Sinon ici c'est plutôt liberté d'expression (z'arrivent pas à se débarrasser de moi à cause de cela) lutte contre les dérives sectaires, libre circulation de l'information sur le net, lutte contre les totalitarismes (Monsanto, Syrie etc. ....) et plein de trucs comme cela. Evite les illuminatis (c'est du délire et cela ne passe plus ; il y en a trop eu) les chemtrails, les complots et tout ce genre de conneries (tu trouveras de quoi te vacciner efficacement dans le forum en cherchant bien et en hésitant pas à remonter dans le temps)
    Good night flight and good luck fuck .
    cf. : http://fr.wikipedia.org/wiki/Good_Night_and_Good_Luck

    Une fois que tu t'es présenté, tu as le droit de t'exprimer dans d'autres thread que celui des présentations. (ça libère la piste d'atterrissage pour les nouveaux "nouveaux")
    Je te quote dans "drama" (c'est mon thread préféré) nous pourrons continuer dedans.
    • Like Like x 2
  23. Anonymous Member

    Source.
    Long Pavé.
    Why Anonymous hacked the tiny, impoverished island nation of Nauru

    By Caitlin Dewey, Published: July 25 at 7:30 amE-mail the writer
    australia-ad.jpg
    An advertisement for Australia’s newest immigration policies, which resettle so-called boat people on Papua New Guinea. (Australia Department of Immigration and Citizenship)
    Nauru, a tiny, Pacific island nation with fewer than 10,000 people and $60 million to its name, recently found itself under cyberattack by Anonymous, the informal “hacktivist” collective best known for its raids on targets such as Paypal, the U.S. Copyright Office and the Church of Scientology.
    But the weekend hack, which took down the country’s official government Web site and national Internet provider, had nothing to do with Nauru’s politics. Instead, the blows were aimed at nearby Australia and its controversial treatment of so-called boat people, the undocumented, Australia-bound asylum-seekers who pay huge sums to be smuggled across the ocean by boat.
    Under current Australian immigration law, the “boat people” are routed to refugee centers on Nauru and Papua New Guinea for processing. Their wait can stretch indefinitely, and humanitarian groups have complained that asylum-seekers are kept in inhumane conditions. On Friday, frustrated refugees on Nauru rioted, destroying a new processing center and causing a reported $60 million in damages. Anonymous’s cyberattack was meant as a show of solidarity, one group member told the Guardian.
    But while Anonymous may prove a bit of a vexation to the Nauruan government — as of Wednesday afternoon, its Web site was still not online — asylum-seekers pose a much more intricate and long-term dilemma for Australia. Here’s a chart showing the recent surge in seabound arrivals from abroad:
    boat-arrivals-by-year.jpg
    A dramatic influx in the number of “boat people” arrivals after the Pacific Solution ended in 2008 sparked a return to similar policies. (Australian parliament)
    Per the Australian parliament, several thousand people try to sneak onto the mainland by boat each year. Some are caught, and some simply don’t make it. Just Tuesday night, a boat capsized off West Java, killing at least four and possibly as many as a few dozen people.
    In the early 2000s, Australia hatched an unusual solution: Discourage would-be immigrants by routing them to processing centers in nearby countries. The policy doesn’t sit well with some human rights groups, who note that it could encourage making the refugees as uncomfortable as possible to scare future refugees out of even trying for Australian shores.
    The most recent iteration of the policy made the penalties for boat-smuggling even stricter. Now, asylum-seekers who arrive by boat can’t settle in Australia and can’t apply for their families to join them, even if the government ultimately approves their bid for refugee status. The same rules do not apply to people who arrive by plane, who also face mandatory detention, but on the Australian mainland. Australia’s official immigration Web site is pretty blunt on the subject:
    Don’t risk your life or waste your time or money by paying people smugglers. If you pay a people smuggler you are buying a ticket to another country. Arriving in Australia by boat means: being sent straight to Papua New Guinea for processing; being settled in Papua New Guinea, not Australia, even if you are found to be a refugee; not being reunited with family and friends in Australia.
    That policy, some politicians have argued, has cut the number of boats sneaking up to Australian shores. But it has also marooned refugees in such island nations as Nauru and Papua New Guinea for months or years at a time, to the consternation of humanitarian groups and the United Nations refugee agency.
    As a result, the offshore system — sometimes called the “Pacific Solution” — has cycled in and out of favor, expiring in early 2008 and reappearing under other names just months later. Under newly reelected Prime Minister Kevin Rudd, the penalties for Australian “boat people” have become even stricter. As of July 19, even legitimate refugees will be resettled in Papua New Guinea if they come by boat and do not have the correct visa.
    “The Australian government has made major changes to the way it manages asylum seekers who travel to Australia by boat,” reads a government immigration brochure. “The key message to those seeking to use people smugglers to make the dangerous sea voyage to Australia is: do not get on that boat.”
    But in the week since that policy went into effect, it seems that Australia and its island partners have suffered penalties, as well. Friday’s riots caused physical damage equal to the entire GDP of Nauru, to say nothing of the cyberattack that followed. They have also inspired a wave of criticism from humanitarian groups and whistle-blowers who oppose the offshore program.
    On Wednesday, a group of Salvation Army staff who have worked at Nauru’s detention center called the riots “inevitable” and slammed offshore processing as a “cruel and degrading policy” that stranded hundreds of refugees in appalling conditions. Former Australian prime minister Malcolm Fraser condemned the camps as “Australian gulags.”
    But despite the criticism, it seems unlikely that Australia is ready to change its policy. The last attempt to halt the offshore system ended after less than 10 months, when, after an influx of refugee boats, the government hastily reopened a detention center on Christmas Island. So, Nauru will likely rebuild its processing center and continue as planned — presumably with better computer security this time.
  24. J' ais mis du temps pour arriver au bout des 391 pages de drama et découvrir que l avant dernier message me concernait :D
    (faudrait ajouter le troll face dans les emoticones )

    Zut moi qui voulait détourner les impôts pour soudoyer un ex-amiral pour offrir un sous marin à un de mes potes qui veut l'utiliser pour pêcher à la dynamite dans le lac d'Annecy....
    Plus sérieusement j'ai lu déjà pas mal de posts et j'ai appris pas mal de truc qui renforcent mon envie de lutter!
    Merci pour tes conseils "prof"

    Ps:drama ~=~ flood non? Juste en version plus violente ^^
  25. Anonymous Member

    C'est difficile de lire le tout premier message du thread ?
  26. S'en rappeler est plus difficile que de répondre simplement à une question surtout si on vient de se tartiner 391pages entre temps.
  27. Anonymous Member

    Osef, il faut faire un minimum d'efforts. C'est le Drama ici, pas Disneyland.
  28. Tu aurait aussi pu dire que il vaut mieux lire une page et s'en rappeler que de tout lire et tout oublier parce que ton histoire de Disneyland passe pas super....
    Si tu veux rester dans le registre des parcs d'attraction prend plutôt le parc Astérix car notre dispute entre un petit malin et un gros con s'en rapproche plus... (manque juste le nez contre nez mais ne t'inquiète pas je ne tient pas à ce dernier point).
  29. Anonymous Member

    176869cestquoicesconneries.gif


    Mais de quoi tu parles ? Il est dingue cet enfant, c'est quoi cette philosophie à la con avec ses histoires de page ? Imbranlé de comprendre ce qu'est le Drama alors qu'il passe 3 fois devant la page d'accueil sur 39151 pages qu'il a lu comme un héros Grec
  30. Je t'accorde que ma philosophie est
    et est donc parfaitement adaptée au DRAMA preuve que j'ai finis par assimiler cette notion.
    *drame de voir l enfance si prometteuse sombrer dans la connerie
  31. Anonymous Member

    Tu peux choisir de te présenter à Anons dans le drama. C'est original, néanmoins, un rappel s'impose. Ici, tu viens chez Anonymous.
    Le moindre des respects est de présenter tes desseins, ce que tu as tenté de faire ici j'imagine avec un humour relatif.
    Dans le quote suivant, tu détailles tes motivations et observations. C'est louable mais AMHA, il n'y a pas de prof ici, ici c'est la quête du libre arbitre. On attend de voir ce que TU vas apporter au collectif.
    Drama est la poubelle que les mods sont tristement obligés d'utiliser sur le thread francophone. A toi d'en faire qqch d'autre.
    Non. Si flood, alors site down. Réfléchis.
  32. Meta Member

    Source

    Un post de drama... plus pour les liens intéressants que pour le fond de l'article en lui même.
    Anonymous: A group dedicated to "we the people"
    View attachment 28f91373dfab9f721d720dc0f8fc97b5.jpg?itok=0dJZ8ibf
    (Photo by Rahman Roslan/Getty Images)
    Credits:
    KUALA LUMPUR, MALAYSIA - MAY 25: A political activist wears an anonymous mask as he and others make their pledge against election fraud during a political rally on May 25, 2013 in Kuala Lumpur, Malaysia. Thousands of supporters of Pakatan Rakyat (People's



    0 Email

    Over the past couple of years, the hacker group Anonymous has gained growing attention from their spree of internet videos calling for world peace and an end to government corruption. In many cases, their videos receive views at an excess of several million (example: ). On the other hand, it seems that most people forget about the importance of being able to have such entities in existence. Although they penetrate many government infrastructures and leak sensitive government information, as you will find from reading this article, it is all for the betterment of "we the people."
    Anonymous is a group that was formed around 2003-2004. As stated by Wikipedia, Anonymous is a "loosely associated network of hacktivists" (https://en.wikipedia.org/wiki/Anonymous_(group)). Although it is a "group," in essence, it is more of a movement that has grown all around the world; exposing the corruption within government, religious, and corporate entities. In fact, all around the world in several different protests, you can see people wearing the Guy Fawkes mask that the organization has taken on as one of its main symbols of "being anonymous" (https://en.wikipedia.org/wiki/Guy_Fawkes_mask). That only stresses more on the fact that we are all (or should be) "Anonymous." We should strive to preserve freedom and expose and oust corruption wherever it may exist.
    One of the most notable attacks that Anonymous posed to an entity was the OPERATION SONY event (http://arstechnica.com/tech-policy/2011/04/anonymous-attacks-sony-to-pro...). This gained a great amount of attention because not only did Anonymous take down a large corporation's gaming services, but it also angered millions of gamers in the process. The issue with the outrage from gamers is that they weren't seeing it from the perspective of Anonymous who was trying to preserve the personal freedom of gamers. Sometimes you have to make a little sacrifice in order to reap the benefits of freedom later down the road. According to Nate Anderson's article at arstechnica.com, Anonymous attacked SONY "in retribution for Sony's lawsuit against PS3 hacker George Hotz (aka "GeoHot")." The point is that consumers should be able to have the freedom to do with the products they buy in the ways that they want. Unfortunately, many corporate companies (more so even Microsoft), try to keep gamers trapped within the confines of their lack of creativity.
    Recently, Anonymous emerged again, making threats of an attack on US banks (http://www.neurope.eu/article/anonymous-announce-plans-attack-us-banks-i...). According to the previously mentioned article, "the attack, according to Anonymous, would be a response to social and political injustices. "America you have committed multiple war crimes in Iraq, Afghanistan, Pakistan, and recently you have committed war crimes in your own country. ...Now it is our time for our Lulz (fun)," the group said." Anonymous is not through standing up for the people, and this is an example of how far they are willing to go; attacking the banking system for the social and political freedom of the people.
    Despite possibly being angered or upset with the way in which Anonymous handles its business, like some people do, we should all be content with the thought of an underground organization (or even better said, movement) looking out in the best interest for us while we carry on with our daily lives; not always noticing the corruption and secrecy that is emanating around us.
    "We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us."
    -Anonymous
  33. En fait je ne me suis pas du tout présenté dans le DRAMA....
    C'est juste que on à continué notre conversation grammaticale ici parce que il fallait laisser le sujet d'accueil au messages des nouveaux.
    Mes desseins ont donc été présentés et ce dans le bon post.
    Le "prof " était ironique justement...
    Apparemment je me suis plutôt mal exprimé et vous avez plutôt du mal à saisir les différents degrés de mes phrases.
    Pour moi cette discussion est close.
  34. Trolldoys Member

    • Like Like x 1
  35. Anonymous Member

  36. Anonymous Member

    Stylé, je le veux tout de suite sur mon torse
  37. Meta Member

    Salut Trolldoys!
    en même temps vu la source, tu ne risquais pas de trouver un manifeste underground :)
  38. Meta Member

    Un sursaut d'humanité ? AMHA, non.. Obama se refait une santé politique (intérieure) après Snowden.. Manning aurait pris cher sans Snowden..

    Source

    WikiLeaks : Manning coupable "d'espionnage" mais pas de "collusion avec l'ennemi"

    Créé le 30-07-2013 à 08h38-Mis à jour à 19h25
    5321329241625.jpg
    Par Le Nouvel Observateur avec AFP
    Le soldat n'a pas été reconnu coupable de "collusion avec l'ennemi", un chef d'accusation qui aurait pu lui valoir la réclusion criminelle à perpétuité sans possibilité de remise de peine


    Le verdict de la justice militaire est rendu ce mardi 30 juillet. Le jeune soldat américain Bradley Manning, responsable de la plus importante fuite de documents secrets de l'histoire américaine, qu'il a organisée vers le site WikiLeaks, a d'ores et déjà été reconnu coupable de violation de la loi sur l'espionnage.
    22 chefs d'accusation retenus contre Manning

    Sur la base militaire de Fort Meade, au nord de Washington, où se tient depuis juin le procès en cour martiale, la juge militaire, la colonel Denise Lind doit passer en revue les 22 chefs d'accusation du soldat de 25 ans, traduit devant la justice militaire pour avoir transmis des dizaines de milliers de documents confidentiels au site WikiLeaks qui les a mis en ligne.
    Le soldat n'a pas été reconnu coupable de collusion avec l'ennemi, le plus grave des 22 chefs d'accusation, qui aurait pu lui valoir la réclusion criminelle à perpétuité sans possibilité de remise de peine.
    "Dangereux extrêmisme [...] de l'administration Obama"

    Le verdict prononcé a provoqué la colère de WikiLeaks pour qui cette décision illustre un "dangereux extrémisme [...] de l'administration Obama".
    "Manning risque 136 ans de prison pour les chefs d'accusation pour lesquels il a été aujourd'hui reconnu coupable. Dangereux extrémisme, en matière de sécurité nationale, de l'administration Obama", a estimé le site de Julian Assange sur son compte Twitter.
    Manning faces 136 years on the charges he has been convicted of today. Dangerous national security extremism from the Obama administration.
    — WikiLeaks (@wikileaks) July 30, 2013
    Le soldat de 25 ans a reconnu avoir transmis quelque 700.000 documents militaires et diplomatiques au site WikiLeaks, lorsqu'il était analyste du renseignement en Irak, de novembre 2009 à son arrestation en mai 2010. Il a même plaidé partiellement coupable de dix charges pour un total de 20 ans de prison. Mais il a plaidé non-coupable des autres charges, dont celle d'avoir sciemment aidé Al-Qaïda.
    Pour le reconnaître coupable de "collusion avec l'ennemi", la juge doit être convaincue "au delà du doute raisonnable" que Manning avait conscience que ces documents pouvaient finir entre les mains du réseau extrémiste.


    Manning, présenté par sa défense comme un être fragilisé par ses troubles d'identité sexuelle, encourt au total 154 ans de prison pour les 21 autres charges et violations du code militaire, dont "conduite de nature à jeter le discrédit sur les forces armées", fraude informatique, vols et atteintes à la loi sur l'espionnage de 1917.
    "Jeune, naïf et bien intentionné"

    Son avocat David Coombs a demandé l'acquittement pour les accusations d'espionnage, de fraude informatique et "de collusion avec l'ennemi". Lors de ses plaidoiries finales, il a soutenu que Manning n'était pas un traître, comme l'affirme l'accusation, mais quelqu'un de "jeune, naïf et bien intentionné", qui a été choqué par ce qu'il a vu en Irak.
    L'avocat avait montré la vidéo d'une bavure commise par un hélicoptère de combat contre des civils en Irak en juillet 2007, que Manning a livrée à WikiLeaks car elle lui faisait horreur. Manning ne s'était pas exprimé lors du procès mais lors d'une audience préliminaire, il avait lu une longue lettre de justification dans laquelle il affirmait avoir voulu "provoquer un débat public".
    Lors de son réquisitoire, l'accusation l'avait au contraire dépeint comme un être égoïste et téméraire, qui savait bien qu'en transmettant des documents à WikiLeaks, ils seraient mis en ligne et consultés par les ennemis des Etats-Unis, en premier lieu Al-Qaïda.
    "Votre honneur, ce n'était pas un lanceur d'alerte, c'était un traître", avait asséné le procureur militaire Ashden Fein, en requérant une condamnation pour aide à l'ennemi.
    Selon le réseau de soutien de Manning, 17 députés européens ont écrit une lettre au président Barack Obama et au ministre de la Défense Chuck Hagel à la veille du verdict, appelant à la libération du soldat estimant qu'il a "déjà trop souffert" en endurant l'isolement en détention.
    Une fois le verdict énoncé, la phase du procès consacrée à fixer la peine pourra commencer, vraisemblablement dès mercredi.

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins