Customize

Françoise Nyssen : les anthroposophes entrent au Gouvernement

Discussion in 'France' started by berurier, May 19, 2017 at 1:26 PM.

  1. berurier Member

    En nommant aujourd’hui Françoise Nyssen au Ministère de la Culture, le nouveau Premier Ministre Édouard Philippe vient d’ouvrir toute grande la porte de notre République Française à la dérive sectaire Anthroposophie. En effet, la directrice des Éditions Actes Sud est connue pour être une très proche de cette mouvance. L’Anthroposophie est une pseudo-science, une religion occultiste et une doctrine précurseuse du New-Age dont émanent de nombreux prolongements (écoles Steiner-Waldorf, agriculture biodynamique, NEF, Communauté des Chrétiens, produits Weleda, etc.) qui cachent sciemment leur origine commune afin de mieux pouvoir se répandre en séduisant progressivement des gens non-avertis et en trompant la vigilance des institutions, tout en surfant sur la vague écologiste et altermondialiste (Lire à ce sujet : La stratégie du figuier étrangleur, ainsi que L’endoctrinement des élèves à l’Anthroposophie dans les écoles Steiner-Waldorf, paru sur le site de l’UNADFI, la principale association de lutte contre les dérives sectaires en France, mais aussi Écoles Steiner-Waldorf : l’avis détaillé de la MIVILUDES). Son fondateur était également un théoricien raciste, xénophobe et proche de ce qui deviendra l’aile verte du Parti Nazi, comme l’ont révélé les travaux universitaires de Peter Staudenmeier.
    En témoigne notamment, un article de la revue interne des anthroposophes nommée Das Goetheanum, dans laquelle Françoise Nyssen affiche une collaboration étroite officielle et une amitié de longue date avec Bodo von Plato, l’un des membres du Comité Directeur de la Société Anthroposophique Universelle. L’article constituant une preuve de cette collusion entre Françoise Nyssen et les hautes sphères de l’Anthroposophie est disponible ici. (Lire également​ à ce sujet : Le travestissement langagier des anthroposophes, La nouvelle stratégie Steiner-Waldorf et le prototype du Domaine du Possible). Comme elle le dit elle-même dans cet article, la spiritualité (anthroposophique) est devenu le sens de sa vie, tandis qu’elle s’avoue littéralement sous le charme des sourires des anthroposophes.
    En témoigne également un article du Nouvel Obs du 17 décembre 2015, dans laquelle sont attestés des liens psychologiques et institutionnels très troublants entre Françoise Nysssen et Henri Dahan, le directeur de l’Ecole du Possible, à Arles, également Secrétaire Général de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France, une émanation directe de l’Anthroposophie (Lire à ce sujet : Le Domaine du Possible fait sa propagande). L’article en question montre d’autre part une forte adhésion de Françoise Nyssen à la doctrine de la vie post-mortem des anthroposophes depuis la mort tragique de son fils, un suicide dont elle semble rejetter l’entière responsabilité sur l’Education Nationale.
    En outre, Françoise Nysssen publie une partie des écrits de Pierre Rabhi, qui est selon mes informations un anthroposophe-masqué, chargé de répandre certains aspects de la doctrine (Lire à ce sujet : Pierre Rabhi, la Biodynamie et l’Anthroposophie, La Puissance des Anthroposophes, Pierre Rabhi et ses liens avec les écoles Steiner-Waldorf et l’Anthroposophie). Rappelons que la MIVILUDES (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires) a pointé dans deux de ses précédents rapports les liens entre Pierre Rabhi, son mouvement des Colibris et la mouvance Anthroposophique (Lire à ce sujet : Rapport 2013-2014 de la MIVILUDES : le New-Age, les Colibris et le Printemps de l’Education, Les Colibris et les Anthroposophes). Elle publie également des écrits de Edgar Morin, conseiller de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France.
    Toujours selon mes informations, Françoise Nysssen aurait activement oeuvré en tant que membre du Conseil d’Admnistration de l’Université d’Avignon pour faciliter la création d’un D.U. de formation à la pédagogie Steiner-Waldorf (Lire à ce sujet : Les anthroposophes à l’Université d’Avignon). C’est également elle qui aurait utilisé son influence pour convaincre le Recteur de l’Université d’Aix-Marseille de faire preuve de bienveillance, pour ne pas dire de complaisance, envers l’école Steiner-Waldorf du Domaine du Possible (Lire à ce sujet : L’incroyable naïveté du Recteur de l’Université d’Aix-Marseille).
    Enfin, c’est encore Françoise Nysssen qui œuvre activement, sur le plan intellectuel, à travers le concept de « spiritualité laïque », pour tenter de faire passer la doctrine anthroposophique comme un courant spirituel respectable et masquer sa dangerosité sectaire (Lire à ce sujet : La spiritualité laïque, alibi des écoles Steiner-Waldorf et de l’Anthroposophie).
    Il nous est donc possible de nous interroger sur l’impact qu’une telle entrée au Gouvernement de Madame Nyssen augure au sujet de la lutte contre les dérives sectaires en France et sur la manière dont cette personne – dont on peut légitimement se demander si la mort de son fils ne l’a pas placée sous influence de certaines sommités du mouvement anthroposophique – va continuer d’oeuvrer, comme elle l’a toujours fait, à l’égard de l’Anthroposophie, c’est-à-dire en tentant de la faire entrer et de la faire reconnaître dans toutes les institutions officielles de notre pays. Or s’il y a bien une chose anti-culturelle par excellence, c’est l’Anthroposophie de Rudolf Steiner : une doctrine constituée de références culturelles déracinées et dénaturées pour façonner​ une puissante machine à asservir les esprits. Rappelons à cet égard que la MIVILUDES, organisme officiel chargé de la lutte contre les mouvances sectaires en France, est une mission interministérielle, placée sous l’autorité du Premier Ministre, lequel vient donc de nommer Françoise Nysssen au Ministère de la Culture.
    Enfin, la question se pose de savoir comment une personne proche d’une doctrine raciste et des gens qui la soutiennent peut prétendre à exercer la fonction de Ministre de la Culture.
    Grégoire Perra
    PS : Pour ceux qui découvriraient la dérive sectaire de l’Anthroposophie, je recommande de commencer par lire l’Avant-Propos de ce blog. Ce conseil est également valable pour ceux qui se demanderaient qui je suis et d’où je parle. J’ai vécu 30 ans dans l’Anthroposophie et je connais bien mon sujet : Ma vie chez les anthroposophes. Je précise que la Justice a reconnu la légitimité de mon propos, car la Fédération des écoles Steiner-Waldorf a perdu le procès en diffamation qu’elle m’avait intenté (tout les éléments de ce procès, y compris les attendus de la XVIIeme Chambre Correctionnelle de Paris, sont disponibles sur mon blog, en cliquant sur le lien précédent). Vous trouverez également sur cet avant-propos des liens vers d’autres sites dénonçant cette dérive sectaire, comme le CLPS, le site de Roger Rawlings, etc.
    source : https://veritesteiner.wordpress.com...ent/?preview_id=3085&preview_nonce=e9ae37b6d7 antroposophe.png
    • Like Like x 1
  2. berurier Member

    • Like Like x 1

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins