Customize

Le Parisien: Futur siège de la Scientologie à Saint-Denis

Discussion in 'Anonymous Contre La Scientologie' started by peterstorm, Sep 12, 2020.

  1. peterstorm Member

    La suite:

    https://www.leparisien.fr/seine-sai...edoute-un-ancien-cadre-09-09-2020-8381679.php
    • Like Like x 1
  2. candide2020 Member

    119236686_180856870174941_7824275995339276510_n.jpg superbe temoignage
  3. Roger.Guy Member

  4. Roger.Guy Member

    Perso je ne lirai pas, pas de temps a perdre
    Les premières pages ne donnent pas envie ; on dirait Paris Match, Gala ou la collection Harlequin
    J'espère qu'il règle leur compte à ses parents ; à 10 ans il ne s'est pas embrigade tout seul là-dedans
  5. X13 Member

    Peut-être le lirai-je un jour, mais une chose est certaine, la source de l'embrigadement n'est en aucun cas ses parents et la solution pour se reconstruire n'est pas de leur régler leur compte, mauvais calcul et mauvais approche qui découle d'un incompréhension des mécanismes des dérives sectaires, désolé de te le dire.
    La preuve, il écrirait pas un bouquin sinon. Le processus de reconstruction prend parfois des dizaines d'années, si ce n'est le reste de ta vie, alors un minimum de respect s'impose !
  6. Roger.Guy Member

    I.

    Pas de méprises l'ami sur ... régler leur compte à leurs parents ou a certains ; ceci dit dans le cas de la déconnexion certains ne se gênent pas il me semble pour que certains règlent des comptes, truqués, biaisés tout ce que l'on veut certes ... mais les règlent de façon à couper les ponts ....

    On règle tous leur compte à nos parents sur certains trucs pour devenir adulte
    Re désolé l'ami

    C'est surtout dans ce sens là qu'il faut l'entendre
    Il va falloir prendre un peu de recul et de distance par rapport a la problématique ;

    https://www.unadfi.org/cles-pour-co...ignorees-oubliees-negligees-ou-parfois-niees/
  7. Roger.Guy Member

    II.

    D'ailleurs puisque tu nous en a longtemps parlé, dans la partie publique du foerum ; dans le cas qui te concerne c'est plus D. Ichbiah (un Ot8 ? ca ne se refuse pas) qui c'est substitué a toi et ton ex femme à qui ton fils devrait régler leur compte .... ça le déconnecterait peut être un peu de la déconnexion a ton égard ...
    M'enfin ça suppose un sacré bout de chemin préalable .....


    On va fait faire un topo la dessus :
    Ça vaut bien, crier ... '' Non aux enfants dans les sectes '' ... a la sortie du sauna ou du celebrity à un père et son fils... en présence du fils
    (perso je fais hyper gaffe a ça et n'en ... démordrai ... jamais même la tête sur le billot. J'ai déjà trouvé l'approche de certains flics pas fins, du même acabit. ... reprendre les parents devant les enfants ; pov'cons) ...

    Le père a eu beau jeu de porter plainte parce que le gamin était traumatisé (c'était fort possible d'ailleurs). ..... tu pourras en parler a une connaissance commune comme il dit, il se reconnaîtra

    J'aime pas trop les approches de bourrins comme ça ; on est plus au Kosovo pendant la bataille de la Krajina ...
  8. Roger.Guy Member

    III.

    Si D. Ichbia avait été un mec fin et pas une espèce de coucou (l'oiseau) il se serait arrangé pour que ton fils garde des liens avec son père (toi) ....mais ça colle pas avec l'idéologie (et l'économie pulsionnelle d'Ichiah qui y trouve son compte) de la secte.
  9. Roger.Guy Member

    IV.

    Grain à moudre (pêle-mêle)

    https://www.unadfi.org/cles-pour-co...ignorees-oubliees-negligees-ou-parfois-niees/
  10. Roger.Guy Member

    IV.
    suite

    https://www.derives-sectes.gouv.fr/...fance-et-éducation-les-mineurs/l’enfant-cible

    https://www.la-croix.com/Actualite/...des-enfants-des-sectes-_NG_-2006-12-18-518483


    https://www.lefigaro.fr/actualite-f...ces-enfants-que-se-disputent-les-parents-.php


    https://www.lexpress.fr/actualite/s...r-proteger-les-enfants-des-sectes_927759.html

    https://pages.rts.ch/emissions/temps-present/1283683-les-enfants-des-sectes.html

    clin d'oeil a nos amis Suisses ; y'a pas un replay ????????????????????????

    http://ecolesdifferentes.free.fr/tabitha.htm

    Du vieillot pour nos amis Mormons (doigt ? Zg.. ?) ; vive Braudel !
  11. Roger.Guy Member

    IV.
    suite 2ème partie

    https://ericbourdon.fr/art/2020/03/21/enfant-secte-parents-roman-eric-bourdon/

    J'ai tout collé ; les liens comme ca parfois, mais bon ; vu que ca existe ....

    Attached Files:

  12. Roger.Guy Member

    IV.
    (suite 3)

  13. Roger.Guy Member

    IV.

    suite 4 (suite cairn.info)


    Les limites de l’assistance éducative au sein d’une communauté fermée. La résistance au changement

    35L’assistance éducative vise à aider les parents à modifier les conditions d’éducation de leurs enfants. Elle tire son sens et son efficacité de la capacité de changement des parents et de la capacité du juge des enfants et des éducateurs à l’impulser et à l’accompagner. Elle trouve donc ses limites dans la résistance des parents et des enfants. La justice ne peut lui opposer que son ingéniosité à trouver d’autres moyens de convaincre ou le recours à la force – qui risque d’être plus dommageable qu’une inaction.
    36Les témoignages recueillis auprès de travailleurs sociaux qui sont intervenus auprès de communautés fermées [29][29]Le service intervenu à Pau auprès d’adeptes de la communauté… montrent la difficulté de l’exercice : généralement, lorsque le travail éducatif se focalise sur un point précis qui crée du danger, comme par exemple le refus des vaccinations, les résistances des familles se renforcent. Elles se sentent victimes d’une intervention de l’État qu’elles vivent comme persécutrice et montrent dès lors très peu de capacité à évoluer. Les enfants ne sont généralement pas autorisés à rencontrer les éducateurs seuls et ces derniers peuvent dès lors développer un sentiment d’impuissance, des doutes sur l’efficacité de leur intervention, une usure rapide.
    37Des départs à l’étranger, des remises en cause personnelles des intervenants ou une accentuation du phénomène de repli ont également pu être observés. Cela nécessite parfois l’organisation d’une nouvelle audience pour rappeler les éléments de danger, les objectifs retenus, les particularités de l’histoire familiale, les droits fondamentaux des enfants, les modalités concrètes d’ouverture sur l’extérieur ou encore les activités auxquelles les enfants devraient avoir accès. La dialectique entre l’éducatif et le judiciaire, qui caractérise le fonctionnement de la protection judiciaire de l’enfance à la française, est particulièrement sollicitée. Lorsque les parents sont eux-mêmes nés et ont grandi au sein de la communauté, la difficulté est plus importante encore, faute pour eux d’avoir une expérience extérieure à laquelle se référer.
    38Le placement peut être une solution pour des difficultés ponctuelles telles que le refus de consentir à une transfusion sanguine ou à une vaccination. Toutefois, en cas de difficultés éducatives plus générales ou d’irrespect des droits fondamentaux des enfants par l’effet du repli communautaire, le risque d’un placement est de créer encore plus de dommage par une séparation trop douloureuse ou vécue comme une persécution. Lorsque l’intervention concerne des adolescents qui sont eux-mêmes devenus des adeptes de la communauté, un placement non accepté peut être mis à mal par des fugues, des oppositions ou tout simplement de la résistance passive au changement dans l’attente de la majorité qui signe la fin de l’intervention. Françoise Andro-Cohen évoquait, dans son intervention devant la commission parlementaire de 2006, le placement d’adolescents chez leurs grands-parents extérieurs à la secte. Dès leur majorité, ils sont retournés auprès de leur communauté.
    Accompagner les parents jusqu’au bout

    39Lorsqu’une intervention éducative a permis d’introduire le monde extérieur au sein de la communauté, que parents ou enfants ont retrouvé une capacité de penser autonome, il est prévisible que certains membres de la communauté vont souhaiter en sortir. Notre société est-elle prête à offrir à ces personnes des conditions d’accueil (travail et logement notamment) qui le leur permettent, dans l’intérêt de leurs enfants ? Cette démarche sort du strict champ de compétences de la protection de l’enfance mais doit pouvoir être anticipée et préparée par un relais avec les autres institutions de l’État et des collectivités territoriales.
    L’importance de s’appuyer sur d’autres interventions judiciaires

    40Le juge aux affaires familiales statue sur l’exercice de l’autorité parentale, la résidence habituelle de l’enfant et les rencontres avec l’autre parent en cas de séparation parentale. Il peut aussi intervenir lorsque des grands-parents ou des tiers sollicitent un droit de visite sur l’enfant [30][30]Article 373-2-8 et suivants du code civil et article 371-4 du…. Il est chargé par la loi de veiller « à la sauvegarde des intérêts des enfants mineurs [31][31]Article 373-2-6 alinéa 1 du code civil. ». L’appartenance à une communauté religieuse ne peut pas à elle seule être un motif pour fixer le lieu de résidence des enfants de parents séparés. Toutefois, lorsque les enfants vivent dans des conditions non conformes à leur intérêt, le juge aux affaires familiales pourra prononcer un transfert de résidence, prévoir que l’autorité parentale ne sera exercée que par l’un des parents, refuser l’exercice d’un droit de visite de l’autre parent en cas de motif grave [32][32]Article 373-2-1 du code civil. ou même confier l’enfant à un tiers ou lui accorder un droit de visite. Il pourra être informé de la situation concrète des enfants par les indications données par les parents, par une enquête sociale ou par les éléments d’information transmis par le juge des enfants [33][33]Un décret du 10 avril 2009 est venu faciliter et systématiser…. Ainsi, les deux interventions peuvent venir en appui l’une de l’autre.
    41Lorsque le droit civil ne suffit plus à assurer la protection des enfants ou que le dommage pour l’enfant est déjà réalisé, la loi pénale, dont l’objectif premier est la sauvegarde de l’ordre public et des intérêts de la société, peut venir au service de la protection des enfants. Le procureur de la République peut poursuivre les parents pour violences sur les enfants, pour privation de soins au point de compromettre leur santé [34][34]Article 227-15 du code pénal., pour soustraction à leurs obligations légales au point de compromettre la sécurité, la moralité ou l’éducation de leur enfant [35][35]Article 227-17 du code pénal, mais la Cour de cassation…, pour non-représentation d’enfant [36][36]Articles 227-7 et 227-8 du code pénal qui réprime, le fait de… en cas d’inexécution d’un placement ou d’un changement de lieu de résidence de l’enfant. Là encore, la réponse pénale peut venir en appui d’une intervention en assistance éducative et le juge pénal peut demander au juge des enfants la communication de certaines pièces de la procédure. Toutefois, le recours au pénal peut être d’une grande violence. Il ne permet pas toujours d’améliorer la situation de l’enfant et peut même l’aggraver.
    42Il apparaît nécessaire de tirer les leçons des difficultés d’intervention rencontrées par les juges des enfants et les services éducatifs et de tenter de mieux prévenir les situations d’enfermement sectaire [37][37]Voir le rapport de la commission d’enquête parlementaire de…. Les groupes sectaires utilisent la possibilité de l’instruction des enfants à domicile pour les soustraire à toute socialisation extérieure et mieux assurer leur enfermement, pour limiter l’enseignement qui leur est dispensé et pour ouvrir des écoles internes à la communauté sans autorisation ni agrément. Il conviendrait donc d’assurer un meilleur encadrement de cette forme dérogatoire de scolarité en la limitant à des situations qui la justifient réellement (maladie de l’enfant, déplacement de la famille…) et à des groupes d’enfants d’une ou deux familles. Il est également nécessaire de mieux contrôler le programme d’enseignement et le niveau des élèves. Ainsi l’éducation des enfants en vase clos ne serait plus possible et l’idéal de repli total d’une communauté, grave atteinte aux droits fondamentaux des enfants, serait contrecarré avant d’être pleinement réalisé. De telles solutions seraient certainement moins douloureuses, tant pour les enfants que pour leurs parents, qu’une intervention éducative vécue comme une intrusion ou un placement ressenti comme un arrachement ou une injustice.
    Notes

    • [1]
      Article 371-1 du code civil.
    • [2]
      Public family law en pays de common law.
    • [3]
      Audition de M. Emmanuel Jancovici, chargé de mission sur les dérives sectaires au ministère de la Santé, par la commission d’enquête parlementaire de 2006.
    • [4]
      Jurisprudence constante depuis Cass. 1e civ 7 avril 1965 Bull. civ. 65 I n° 257.
    • [5]
      Cass. ass. plén. 23 juin 1972 Bull. civ. 72 ass. plén. n° 2.
    • [6]
      Cass. 1e civ 28 juin 1965 Bull. civ. 65 I n° 244.
    • [7]
      Juge des enfants de Rennes 20 avril 1976, Droit de l’enfance et de la famille, 1/1976, p. 84.
    • [8]
      L’article R1112-35 alinéa 1er du code de la santé publique autorise, en cas d’hospitalisation, « le médecin responsable du service à saisir le ministère public afin de provoquer les mesures d’assistance éducative lui permettant de donner les soins qui s’imposent ».
    • [9]
      Cour d’appel de Rennes, 9 avril 1993 juris-data n° 044713.
    • [10]
      L’article 222-9 du code pénal punit de dix ans d’emprisonnement les violences entraînant une mutilation.
    • [11]
      Juge des enfants de Créteil, 16 juillet 1984, Droit de l’enfance et de la famille, 1/1985, p. 82.
    • [12]
      Son audition par la commission d’enquête parlementaire relative à l’influence des mouvements à caractère sectaire et aux conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et mentale des mineurs figure en annexe du rapport du 12 décembre 2006, www.assemblee-nationale.fr.
    • [13]
      Civ 1e 28 mars 1995, Bul. Civ. I n° 141.
    • [14]
      Voir Michel Huyette, « Les sectes et la protection judiciaire des mineurs », Dalloz, 1996, chronique p. 271.
    • [15]
      Ibid.
    • [16]
      Directives générales pour les rapports périodiques du 11 octobre 1996, § 40, Comité des droits de l’enfant.
    • [17]
      Robert Bidart, « Transmission et clonage : l’intervention du juge des enfants dans les sectes », Mélampous, 8, printemps 2000.
    • [18]
      Voir l’audition de Mme Andro-Cohen en annexe du rapport du 12 décembre 2006 rendu par la commission d’enquête parlementaire.
    • [19]
      Cass. 1e civ. 7 avril 1965 ds 65, p. 704.
    • [20]
      Cass. Civ. 1e 28 mars 1995, 2e espèce, d 95 ir 113.
    • [21]
      Article 1186 du nouveau code de procédure civile.
    • [22]
      Article 375-2 alinéa 3 du code civil : « Le juge peut aussi subordonner le maintien de l’enfant dans son milieu à des obligations particulières telles que celle de fréquenter régulièrement un établissement sanitaire ou d’éducation, ordinaire ou spécialisé. » Il peut aussi s’agir d’un accompagnement psychologique, d’activités de loisirs ou de la fréquentation d’un établissement scolaire.
    • [23]
      Article 375-1 du code civil.
    • [24]
      Article 375-7 alinéa 2. Pour un exemple d’autorisation accordée par le juge des enfants antérieurement à ce texte : juge des enfants de Pau, 11 février 1975, Dr. Enfance et fam., 75 p. 91.
    • [25]
      Voir l’audition de Mme Andro-Cohen par la commission d’enquête parlementaire de 2006.
    • [26]
      Robert Bidart, « Transmission et clonage : l’intervention du juge des enfants dans les sectes », Mélampous, 8, printemps 2000.
    • [27]
      In audition de Mme Andro-Cohen.
    • [28]
      Notamment C.A. Colmar, chambre des mineurs, 22 septembre 1995, jdj n° 158, oct. 1996, p. 46.
    • [29]
      Le service intervenu à Pau auprès d’adeptes de la communauté Tabitha’s place a produit un bilan non publié de son travail ; Françoise Andro-Cohen, juge des enfants, et René Guitton, psychosociologue qui a assuré la supervision des services éducatifs à Rochefort en 1995, ont publié un écrit sur le site intranet de l’enm.
    • [30]
      Article 373-2-8 et suivants du code civil et article 371-4 du code civil, Private family law.
    • [31]
      Article 373-2-6 alinéa 1 du code civil.
    • [32]
      Article 373-2-1 du code civil.
    • [33]
      Un décret du 10 avril 2009 est venu faciliter et systématiser cette communication.
    • [34]
      Article 227-15 du code pénal.
    • [35]
      Article 227-17 du code pénal, mais la Cour de cassation interprète ce texte restrictivement en estimant nécessaire que le dommage soit déjà réalisé pour l’enfant : Cass crim 11 juillet 1994 Bul crim n° 269.
    • [36]
      Articles 227-7 et 227-8 du code pénal qui réprime, le fait de soustraire un enfant à ceux à qui il a été confié.
    • [37]
      Voir le rapport de la commission d’enquête parlementaire de 2006 et Michel Huyette, «Les sectes et l’enfermement des mineurs », Dalloz, 2007, p. 682.
    Mis en ligne sur Cairn.info le 01/11/2009
    https://doi.org/10.3917/ep.044.0130
    [/QUOTE]
    https://www.cairn.info/revue-enfances-et-psy-2009-3-page-130.htm#no1


    https://www.lemonde.fr/blog/jprosen/
  14. Roger.Guy Member

    Pour une poignée d'Ardennais : il faut bien tout lire avant de faire des gestes des signes de tête en bons harceleur ; en trainant sa panse dans sa taumobile ou dans la rue ....

    30 de suite dans la rue (souvent plus) en 1 heure de temps ; c'est tout comme du harcèlement organisé (institutionnel ou spontané ? :) )
    Pas un pour venir parler ou écrire ici qui n'est pas un lieu ; la rue si ! ou ailleurs; des amputés de la communication ? un sous développement atavique ???????????)

    Je passe les noms d'oiseaux et invectives, à l'arrache de demeurés ; ca serait trop long ; le tout en sus de douzaines de Mimile et Germaine qui se promènent en taumobile pour le plaisir, alors qu'il y a des putains de problèmes de circulation, de pollution toussa ...
  15. X13 Member

    ouais on s'est mal compris, pas la peine de pondre un roman non plus. Y a une section du forum sur les livres publiés, c'est là qu'aurait dû être publié ce post, car ce que je voulais souligner, c'était l'importance du geste d'avoir écrit un livre sur le sujet, et que celui-ci avait été repris dans la presse, c'est tout, c'est toujours une claque dans la gueule d'osa et de ce qu'il en reste encore en France.
    Au passage, Big up au Maire de Saint Denis !
  16. candide2020 Member

    la nouvelle majorité de la mairie de saint denis n'a pas l'air d'apprecier l'installation "du bunker" prevu pour les jeux olympiques de 2024 ,' années de procedures ,les caves du bunker deja remplies de divers documents ????? 20141203_161548_301622.jpg
  17. candide2020 Member

  18. candide2020 Member

  19. candide2020 Member

  20. candide2020 Member

    scientologie-4207613.jpg l'actuel "gardien permanent" serais un ancien de la rue jules cesar ...un grand chauve originaire de vannes ...
  21. Roger.Guy Member

    Il ne s'agit pas d'un roman ; pas mal de données qui sont utilisables pour étayer une réflexion (digne de ce nom ; pas une pantalonnade éphémère archivable sur touitteur en 280 caractères max. quelle pauvreté intellectuelle et morale)

    Il y a un thread à créer sur la question

    L'op a tendu une sacrée perche ; ..... maudits Canadiens ! ....


    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pan...lonnade,dell'arte aux comportements ridicules.
  22. Bonjour à tous,

    Alors moi, j'ai lu le bouquin qui est excellent : très complet, bourré d'infos, et lisible. On est très loin du machin racoleur. A lire absolument !
    [IMG]
  23. candide2020 Member

    le recit avec le passage a copenhague et la californie et l'evasion est assez superbe ,il me rappelle un peu le livre avec les details terribles deja denoncées avec ses propres anecdoctes par "rescapée de la scientologie" existe en francais de jenna miscavige et le "blown for good " en anglais de marc headley , bref a lire et diffuser
  24. Roger.Guy Member

    Dixit le mec qui se crée un compte 2 mn avant de poster pour tenter de donner du poids a celui qui suit 10 mn après.
    Pathétique et minable ; On s'en fout l'influence sur les bras cassés est nulle désormais.
    Je les fait cavaler ; en changeant de lieu après les avoir fixés sur un autre antérieurement
    Dans une ville/village, c'est trop facile de manipuler des flèches pareilles ....

    _______________________
    ___________________

  25. X13 Member

    Reprenons depuis le début:
    Le gars a été pris en interview, mais malheureusement c'était pas des cadors dans le genre, je cite Morandini, Konbini, etc., bref toujours mieux que rien mais on pouvait pas faire mieux à notre époque il semblerait.
    Toujours est-il que je me suis quand même tapé ces interviews, le gars apparait toujours anonyme, dans le noir. Alors ne nous méprenons pas, encore une fois, j'ai pas lu son bouquin mais tout témoignage vaut ce qu'il vaut.
    Putain, je vais être sacrément chiant sur ce coup, un témoignage est un témoignage et ça vaut pour tous les témoignages, y compris le mien. Ce qui donne du poids à un témoignage c'est nécessairement la personne qui témoigne et c'est là le seul "reproche" (ça me gêne de dire ça mais quand même) que je dois émettre.

    Franchement, je ne comprends pas pourquoi il cache son identité, les raisons qu'il invoque clairement NE SONT PAS PRATIQUÉES EN FRANCE, bon peut être fouiller dans les poubelles et les boites aux lettres et prendre des photos en catimini, je veux bien que OSA s'y prête encore, mais des enlèvements, trafic de drogue etc, c'était des pratiques américaines du temps de Hubbard et ensuite de miscavige jusque dans les années 90. la littérature existe à ce sujet, tout cela est bien couvert et parfaitement connu, rien de nouveau pour ceux qui se sont penché sur le sujet.

    Oui, on sait que le "Hole" existe encore sur la base de Californie et qui sont les anciens grands cadres qui s'y trouvent depuis des années, que la femme de Miscavige est détenue sur une autre base secrète (localisée par ailleurs). Bref, on sait tout cela et que toute cette merde est protégée par le premier amendement de la constitution des USA.

    Merde, le gars vit en France, s'il se tenait vraiment au courant de la santé de la sciento en France, il verrait qu'elle dépérit à vue d'oeil et s'il voulait porter un coup efficace et donner du poids à son témoignage, pardonnez-moi mon expression, mais il devrait porter ses couilles à bout de bras et les mettre sur la table ... comme l'ont fait tous les autres de façon tout aussi remarquable.

    Alors, Mr Lucas Le Gall, si vous lisez ceci, prenez le temps d'y réfléchir un peu. Le dragon a choppé le Covid !

    Mais sinon, encore une fois, je dis bravo pour le livre, moi je n'ai pas eu le courage d'en écrire un, ça me parait tellement compliqué d'aborder tout ce merdier que je sais pas par où commencer

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins