Customize

Les limites de la démocratie ?

Discussion in 'France' started by Moathib, Nov 2, 2011.

  1. Moathib Member

    Bonjour, copains !

    Avant de répondre à ce sujet, je vous invite à lire ceci.

    Face à l'actualité de ces derniers jours, une question me trotte dans la tête : est-ce bien que le premier ministre grec fasse un référendum ? À vos claviers, le débat est ouvert !

    Mais j'ai quand même un avis à partager sur la question. :p

    Nous le savons tous, la situation actuelle est tendue sur le plan de la dette de la Grèce. Le pays est en passe de ne plus pouvoir rembourser ses dettes, ce qui mettrait en difficulté certaines banques et la stabilité précaire du marché. C'est probablement au secteur financier qu'il faut jeter la pierre, mais voyons la réalité en face : il faut donner à ce secteur les solutions et les réponses qu'il attend pour éviter que la situation ne s'empire encore. Si les grecs sont dans la merde aujourd'hui, ils le seront encore plus si leur pays fait faillite.

    Papandréou désire faire parler la démocratie et consulter le peuple. Sur le papier, c'est toujours une bonne chose. Mais cela prend du temps et c'est un luxe dont la zone euro ne dispose plus ! Il ne serait donc pas anti-démocratique qu'un élu fasse ce pour quoi il a été engagé : prendre ses responsabilités et accepter ce plan qui essuierait au passage une bonne partie de sa dette.
  2. LeJoker Member

    Moi je dis que la Grèce c'est a réformer du tout au tout.

    Cause de mon coup de gueule :

    http://www.lepost.fr/article/2011/1...orts-ont-droit-a-une-pension-de-retraite.html

    (Humeur désespérée)

    Voilà donc je crois que les Grecs ont assez fait de conneries jusque là. Il est temps de se plier point. Donc pas de référendum.

    On ne peut pas abandonner la Grèce, on a fait l'Europe pour créer une union d'entraide et c'est pas parce qu'il y en a un qui se pète une rotule qu'on va l'abandonner dans la cambouis. Si on fait ça on devra abandonner l'Espagne puis l'Italie par la suite.
    Là par contre je vais me faire interner à Arckham, je rejoins Mr Sarkozy, oui je vous l'avez dis je vais me faire taper dessus, lorsqu'il dit qu'il faut s'occuper du développement intérieur de l'Europe que de s'occuper de l'expansion. On fait maintenant avec ce que l'on a, parce que si on recrute du pays du Tiers Monde (j'exagère hein) mais ... on va jamais remonter la pente.
    Autant qu'on s'organise, qu'on rééquilibre tout, qu'on fasse une bonne répartition des richesses pour créer une homogénéité économique parfaite capable de supporter des crises, là OK si on veut on fait une expansion. Mais faut arrêter immédiatement.

    Donc les Grecs sont bien sympathiques, on les a inclus parce que la culture Grecque est historique dans notre continent mais il faut arrêter sinon je risque de bidoner quand tout va se péter la gueule. Donc maintenant on arrête de rigoler, faire le coup du referendum c'est bien beau, ça s'organise à une date qui va être dans 1 mois /3 semaines à tout casser or en économique 1 mois /3 semaine c'est l'équivalence d'un an. Or le temps c'est un peu notre ennemi via la dégringolade actuelle, là sur l'herbe mais dans 1 mois /3 semaines on risque d'être en enfer, et si l'Euro chute les Grecs vont devenir les nouveaux roux de l'Europe.

    J'ai une solution, on force la suisse à rentrer (de force) dans l'Europe, je vous promets qu'on risque de sauver le monde là.

    J'ajoute
    Merci Modérateur de modérer mon post (je me lance on n'est jamais sûr, va y avoir une nouvelle politique de modération)
  3. FozX Member

    Perso je suis plutôt pour ce référendum. Ne serait-ce parce qu'enfin on demande l'avis de la vox populi.

    Les problèmes que tu soulèves Joker sont connus, tout comme le fait qu'il n'y a pas de taxes foncières en Grèce... Et quand je pense à l'autre poufiassse de milliardaire première fortune du pays qui possède une île, si elle devait la payer cette taxe, ça renflouerait pas mal.

    Que le peuple s'exprime c'est enfin lui rendre le pouvoir, enfin lui donner la parole. Pour avoir des amis en Grèce de mon âge et à voir ce qu'ils ont pour vivre et ce qui se dessine pour eux depuis dix ans dans leur avenir professionnel, je ne peux que comprendre leur colère.

    Une fois de plus, Sarko donne des leçons de morale Mr 120%, Mr j'augmente la paie des sénateurs, etc... Ca me fait doucement rire. Taxons les riches, les transactions boursières bordel! 0,05% de taxe suffirait à dégager des millions! Et ben non, on nous emmerde avec les grecs qui touchent les pensions de retraite de morts, mais les cumuls de mandats, les pensions exorbitante des sénateurs et autres ça on dit rien!

    Le référendum devrait avoir lieu dans d'autres pays aussi, le notre en premier. Marre de voir notre avenir dicté par une poignée de privilégiés qui ne pensent au final qu'à leurs intérêt et aux prochaines élections.

    Edit : qques fautes d'orthographe.
  4. rEVOLution Member

    Je suis quasiment entierement d'accord avec toi. J'ai quand meme un point de desaccord:
    La France taxe deja tellement ses fortunes que, resultat, elles partent tous a l'etranger.
    => Encore moins d'argent pour l'Etat, et donc pour nous.
    Idem pour les transactions boursières. Si elles coutent plus cher (et meme 0,05% de plus) il y en aura moins qui passeront par la France et puis c'est tout.

    Je pretends pas avoir de solution, je trouve juste que cette idée ne marche pas.
  5. FozX Member

    Quand je demande la taxation boursière je sous-entendais à l'échelle mondiale, sinon cela ne sert à rien.

    Pour les riches, moui tu as raison ils paient assez, surtout si tu comptes aussi les "sous mains" pour financer divers partis ou autres.
    • Like Like x 1
  6. LeJoker Member

    Bon quand j'irai voter, je vous le conseille à tous, de marquer ce que vous pensez actuellement sur le dos du bulletin hein.
    Nan je rigole je vous conseille tous de ne pas vous planter de bulletin, souvent ça joue sur une voix... je dis ça en connaissance de cause. :D
    D'ailleurs je crois que c'est en discussion j'ai suivis le débat sur itélé (on avait des champiosn hein on avait le Woerth).

    Je préviens que si la Grèce coule, ce qui est déjà le cas, il va y avoir un taux migratoire important, euh je précise que je ne veux pas donner de force au FN ça va être une réalité. Et donc le peuple a 1 chance sur 2 de se planter. Je crois que le referendum sera inutile. Et puis faut tout réformer là bas, c'est un pays de cinglés, dès qu'on offre de l'aide c'est les riches qui raflent, des gros égoïstes comme si on avait enfermé DSK en taule pendant 10ans il saute sur la première femme qui passe (bon je fais un peu d'humour parce que j'en ai mare hein). Ensuite chez nous on meurt pauvre, alors que là bas tu meurs bizarrement riche après la mort. Faut m'expliquer ce qui ne va pas dans le système Grec, moi je sais pas un mort il sert a être recyclé et on ne lui file pas du pognon, merde , il est pas en congé payé.

    Vous voyez on se moque des belges mais on peut en trouver des bonnes avec des Grecs là.

    Comme je disais le referendum il sert à rien là bas, on n'a plus de temps à perdre. Là bas les Grecs c'est limite des cannibales, ils voient un riche il va se faire désintégrer dans la rue, voire il n'a même pas le temps de passer la porte il sera déjà jeté à la flotte avec un paquet de briques aux pieds. Le gouvernement Grec ne vaut plus un clou, il est devenu fou et il faut l'aider, donc je préfère même pas imposer un referendum ça reviendrait à un mec qui se trouve devant une TNT sur le point de péter et qui se poserait la question "est ce que je dois la désamorcer ?"

    Autant imposer la politique directement, on leur fait une fleur en supprimant une part de la dette alors maintenant j'espère que le G20 va être fructueux parce que ...ça urge, je préfère imposer directement les solutions. Je pense que le représentant Grec doit tirer une salle gueule maintenant.
  7. anon_jpr Member

    le référendum ne sert qu'à une seule chose , en consultant le peuple grec , le premier ministre se dédouane. En effet , les conséquences du résultat n'auront qu'un coupable : le peuple Grec . C'est un peu une arnaque je trouve.
  8. LeJoker Member

    De toute façon il y en aura pas, ça a été dit il y a quelques minutes.
    Donc ils ont décidé de se greffer un cerveau je les félicite.

    Je pense que la Grèce est très sceptique du système Européen, la peur de la soumission du pays, ça se comprend, les pays veulent garder une certaine autorité dans leur territoire et on (je parle de la population européenne) a peur du fédéralisme car on est sensé perdre une autorité internationale. Bien sûr on n'en n'est pas encore là, mais il faudra en discuter tôt ou tard car le système d'Union Européenne, l'espace shengen etc, sont des préliminaires à l'instauration d'un gouvernement Européen supérieur à celui des Etats européens. On a pu voir un parfait exemple, La Grèce n'est plus totalement maître dans son pays, il voulait instituer un référendum le 4 décembre, ce qui est très tard, et il s'est un peu plié à la douleur et danger de la crise, et à l'ultimatum européen.

    Et ils vont discuter pour des taxes aux frontières classe hein.
  9. Moathib Member

    Je pense qu'il n'y aura pas de "sur-gouvernement". Mais il est clair que certaines responsabilités doivent être délocalisées. Dans la zone euro, il faut une concertation économique et un contrôle pour éviter les dérives. En terme d'environnement, d'immigration, de justice internationale (pour gérer les crimes d'une même personnes dans différents pays), etc. il faut dépasser les frontières et le chacun pour soi.
  10. LeJoker Member

    Ben pourtant il y a déjà un gouvernement Européen qui se trouve via le Parlement, et il y a une sorte de President Européen appelé President du conseil Européen qui est Herman Van Rompuy, un Belge trop cool.
    ça ressemble vaguement déjà à un sur gouvernement mais c'est un conseil et c'est déjà ça ;) .

    Mais Le problème de l'Europe c'est dans l'application des choix dans les Etats, car la hierarchie des normes de Kelsen institue la constitution comme maitre de l'etat, et donc les traités européens sont théoriquement inférieurs à à la constitution d'un Etat. Mais quand on regarde l'application c'est totalement l'effet inverse par moment.

    L'europe est encore jeune et il y a encore beaucoup de chose à faire et il va falloir éclaircir un peu tout ça.L'avenir nous dira ce qu'adviendra l'europe.

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins