Customize

Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants

Discussion in 'France' started by Roger.Guy, Oct 29, 2018.

  1. Roger.Guy Member

    Attached Files:

  2. Roger.Guy Member

    http://www.laviemoderne.net/mirabilia/175-les-nouvelles-technologies-en-guerre-contre-nos-enfants
  3. Mino Maj' Member

    La vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans considérés comme à risque va prochainement être possible en France. Elle pourrait également être ouverte à toute cette tranche d'âge d'ici la fin de l'année. Mais que sait-on des effets secondaires des vaccins contre le Covid-19 chez les plus jeunes ? On fait le point.

    Alors que plusieurs pays, tels que les États-Unis ou encore Israël, ont déjà étendu la vaccination contre le Covid-19 aux enfants âgés de 5 à 11 ans, la France s’apprête à sauter le pas, suite aux recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS). Dès le 15 décembre prochain, le pays va ainsi permettre aux plus jeunes enfants à risque de se faire vacciner avec Pfizer. "Nous projetons de pouvoir l'ouvrir à tous les enfants, sur la base du volontariat, si possible d'ici la fin de l'année" a ajouté le Premier ministre Jean Castex, lors de sa conférence de presse du 6 décembre. Cependant, de nombreuses questions persistent, notamment à propos des effets secondaires.

    Quels sont les effets secondaires du vaccin Pfizer observés chez les enfants ?

    Fin octobre, Pfizer a dévoilé la synthèse de l’essai clinique de son vaccin sur les enfants âgés de 5 à 11 ans. Ces résultats ont également été publiés le 9 novembre dans le New England Journal of Medicine (NEJM). Il s’agissait d’un essai clinique de phase 2-3, réalisé sur près de 2.000 enfants ayant entre 5 et 11 ans : 1.305 enfants ont reçu le vaccin Pfizer tandis que 663 ont eu un placebo, soit un produit sans effet actif injecté à titre de comparaison.
    Les deux injections étaient réalisées à trois semaines d’intervalle. L’Agence Européenne des Médicaments (EMA) rappelle que, pour cette tranche d’âge, la dose administrée est diminuée : elle s’établit ainsi à 10 microgrammes, contre 30 microgrammes pour les adultes. D’après les premières données disponibles, les effets secondaires les plus fréquents relevés chez les enfants sont les suivants :
    • De la fatigue
    • Des maux de tête
    • Des douleurs musculaires
    • Des frissons
    • De la fièvre
    • Un gonflement au niveau du point d’injection
    Certains effets secondaires inattendus, tels que des vomissements, ont également été observés chez une petite partie des enfants (environ 2%).
    Les effets secondaires du vaccin Pfizer seraient plus légers chez les enfants

    Dans le compte-rendu de son essai clinique, Pfizer indique ainsi que les effets indésirables de son vaccin chez les enfants âgés de 5 à 11 ans seraient très similaires à ceux observés chez les adultes. Cependant, une rougeur et un gonflement au point d’injection semblent apparaître plus fréquemment chez les plus jeunes.
    Pfizer affirme enfin que les effets secondaires de son sérum seraient plus légers chez les enfants que chez les adultes. Mais selon François Montastruc, médecin pharmacologue et spécialiste de la sécurité des médicaments, interrogé par nos confrères du Parisien, "les données sont de faible qualité". S’il précise qu’aucun nouvel effet indésirable n’a été détecté, deux cas de myocardites – une inflammation du muscle cardiaque – ont malgré tout été relevés chez des enfants vaccinés avec Pfizer aux États-Unis. Cependant, le médecin ajoute qu’il est possible que ces incidents ne soient pas forcément "en lien avec le vaccin".
    Le vaccin Pfizer serait efficace à plus de 90% chez les enfants de 5 à 11 ans

    L’EMA a elle tenu à rassurer : dans sa note publiée le 25 novembre dernier, elle affirme que "les bénéfices de Comirnaty (Pfizer) chez les enfants âgés de 5 à 11 ans l’emportent sur les risques". D’après les résultats de l’essai clinique, le vaccin Pfizer serait ainsi efficace à 90,7% pour prévenir une infection au Covid-19 : sur les 1.300 enfants ayant reçu le vaccin lors de l’essai clinique, seuls 3 d’entre eux ont contracté le virus.
    Les sociétés savantes de Pédiatrie et la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française se sont cependant récemment exprimées sur l’ouverture de la vaccination aux plus jeunes : selon elles, elle n’est pour le moment "pas urgente" puisque les premières données indiquent que les enfants âgés de 5 à 11 ans "s’infectaient moins souvent".
    Si elles insistent sur la nécessité de vacciner les enfants à risque, l’infection apparaît "le plus souvent bénigne" chez les autres : les "bénéfices de l’immunité naturelle" pourraient donc être préférables à une vaccination pour cette tranche d’âge. La vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans doit donc faire l’objet de nouvelles études et d’une surveillance accrue.

    https://www.msn.com/fr-fr/lifestyle...s-c3-a9ventuels-effets-secondaires/ar-AARBpVq
  4. candide2020 Member

    allez tous vous faite inoculer !

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins