Customize

Mémoires (vives) d’Algérie

Discussion in 'Anonymous Pour la Liberté d'Expression' started by Roger.Guy, Jul 5, 2012.

  1. Roger.Guy Member

    C'est quand même un thread (pas un acte heroïque) à la con, d'une certaine façon, ; un pauvre copié/collé de chez Reflets.info *
    En 2013, avec des bouffées autour de la guerre d'Algérie, qui officiellement n'en était pas une en France pour certains de l'époque embarqués là-dedans, jusqu'à une époque, maintenant si
    - Pas franchement responsable dans le coup (je suis né après, comme plein de gens, de plus en plus d'ailleurs, cette guerre. Je n'ai rien à voir là dedans et ne choisirai pas de camps d'outre-tombe)
    - Pas franchement anonyme, même via wwp, tant pis bien fait pour moi :(
    (des ex OAS, Harkis, fils de , fils de moudjahid ......... de ...) je me suis dit qu'il fallait jacter mais pas trop (wwp site lut par personne avec jamais aucun retour irl :D m'a semblé une bonne idée)

    -C'était tendu/chaud-tiède irl parfois. Des anciens le plus souvent, surtout pendant X ans pour le plus gros - - Des nouveaux qu'étaient pas nés, mais plus longtemps avant moi (pas nés en 1962) , qui vont m'en me remontrer sur la guerre d'Algérie, je connais. Je les emmerde aussi.
    Je n'ai pas fait de photos
    Une époque ...... Frack

  2. giovanymous Member

    ra khỏi đây nếu bạn không muốn máy tính của bạn bị nổ tung vào mặt bạn
    giphy.gif

    Mais que fait la police......
  3. candide2020 Member

    ah bon , mon pére a passé presque trois ans de sa vie de "vacances forcées " comme il appelait cette "pacification" dans ce departement durant les sales mois ,ils ont arretés" des putschites " avec des soldats appelés et quelques officiers republicains ... cette guerre n'a jamais été oubliée ,les harkis en payerent aussi le prix et aujourd'hui encore parai pour les algeriens et les gros racistes franchouillards ,de nombreux appelés ont du participer a de sales "besognes " et ils sont rentrés et on vecus leurs vies avec leurs sales cauchemards ,tout les "colons ' n'etaient pas d'ignobles profiteurs des fonctionnaires ,des pieds noirs vivaient tres bien ensemble ,et c'etaient pas forcement chacun dans sa communauté ...total respect aux tirailleurs tunisiens ceux de monte cassino et ceux qui libererent le corse ,d'ailleurs dans les tirailleurs tunisiens il semble qu'il ty avait aussi des algeriens ... a verifier
  4. candide2020 Member

    mon pere etait resté communiste ,il etait "appelé" et malgré le trouble jeu de certains en france metropolitaine et les reglements de comptes apres 1963......il resta au parti jusque dans les années 70 ,et accepta le ''programme commun " et le rapprochement avec les socialistes ,il travailla toute sa vie avec des travailleurs originaire du maghreb, il detestait les vantards " certains parachutistes " qui se glorifiait de saloperies mais qui etaient rarement sur le terrain comme le furent de nombreux appelés
    j'ai passé ma premiere "interpellation " avec mon pere dans les années soixante arreté pour s'etre moqué du grand charles , lors d'une fete sportive les gendarmes etaient genés d'arreter un medaillé ex combattant de L' afn..... nous repartimes mon, pere mecontent mais fier d'avoir osé se moquer du pouvoir en place et des lachetés gaulistes
  5. Hermétique Moderator

    A l'évocation du film Indigènes, 2006 (à propos ... de cette époque), en concomitance avec les publications sur ce thread, ... il y avait comme ce que j'ai interprété à l'époque comme étant des retours dans la vie de tous les jours, pas franchement sympathique ou enthousiasmants, sous le thème du vivre-ensemble (plutôt loin l'un/e de l'autre pour éviter les drames, tragédies et autres misères) dans la rue (espace public par excellence)
    Du coup j'en ai sur-ajouté en publiant des articles à propos de René Vautier (dans le thread)
    Pour que l'on finisse par se comprendre et/ou comprendre pourquoi on ne s'entendrait jamais.
    Témoin, victime de la censure de l'époque pour des films qui prêtent à rire en 2020, vu ce que l'on a vu via le web (ou mieux) , cinéma, Tv ou autres :
    en France la censure, pas au moyen-âge où sous les rois où à une époque où la République était dans le coma = l'occupation Juillet 40- X 44) pas un traitre comme disent les allumés:
    sous la Vème République (comme maintenant, il y a un peu moins de 50 ans, une ère géologique, à l'aune de l'immédiateté (tweet me ? )
    décoré pour avoir attaqué une patrouille de soldats allemands avec son groupe d'éclaireurs de France (scoutisme Laïque) lors de la défaite de mai-juin 40 (inutile vu le contexte, mais précoce quand même les gaillards, quasiment des gamins au moment des faits qui leur ont jamais étés reprochés plus tard)
    De quoi calmer le nationalisme, patriotisme/patrouillotisme (cf Rimbaud*) de certains à certaines époques tendues...
    *
    source sûre ; confirmée sur support papier (ref. Bibliographiques et autres)
  6. Surtout ceux-là ;
    - ca c'est réglé à Sedan en 1870 (défaite de la France devant les prussiens,) ce ne sont pas une poignée d'exaltées locaux , équipés d ela tétoire pourrie de l'époque qui allaient changer quoi que ce soit (Rimabaud en a peut-être croisé et préssentie la catastrophe/confusion qui allait suivre) : la IIIème République (de bourges ;) ) en émerge
    - ca c'est réglé à Sedan en mai-juin 40, z'ont rien put faire de bien pour personne, la IVème République (des décombres ;) ) en émerge

    J'ai rien contre Sedan (plus contre les patrouillotes ; des little brother ? )
  7. Hermétique Moderator

    https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/278186.pdf

    Benjamin Stora a remis son rapport dans lequel il formule une trentaine de préconisations.
    Il propose notamment de :
    • Constituer en France une commission "Mémoire et Vérité" chargée d'impulser des initiatives communes entre la France et l'Algérie sur les questions de mémoires ;
    • Commémorer les différentes dates symboliques du conflit (accord d'Evian le 19 mars 1962, hommage aux harkis le 25 septembre, et répression des travailleurs algériens en France le 17 octobre 1961) ;
    • Restituer à l'Algérie de l'épée de l'émir Abdelkader, héros de la résistance à la colonisation française au XIXe siècle ;
    • Reconnaître l'assassinat de l'avocat et militant politique Ali Boumendjel, pendant la bataille d'Alger en 1957 ;
    • Mettre en place une commission mixte d’historiens français, et algériens, pour faire la lumière sur les enlèvements et assassinats d’Européens à Oran en juillet 1962 ;
    • Poursuivre les travaux sur les essais nucléaires français dans le Sahara et leurs conséquences, ainsi que celles de la pose de mines antipersonnel durant la guerre ;
    • Faciliter les déplacements des harkis et de leurs enfants entre la France et Algérie ;
    • Encourager la préservation des cimetières européens en Algérie, ainsi que des cimetières juifs et des tombes des soldats algériens musulmans morts pour la France pendant la guerre d'Algérie ;
    • Avancer sur la question des archives, avec comme objectifs le transfert de certaines archives de la France vers l'Algérie, et d'autre part permettre l'accès aux chercheurs des deux pays aux archives françaises et algériennes ;
    • Réactiver le projet de Musée de l'histoire de la France et de l'Algérie, prévu à Montpellier et abandonné en 2014;
    • Faire entrer au Panthéon l'avocate Gisèle Halimi, figure d'opposition à la guerre d'Algérie ;
    • Créer une commission franco-algérienne sur l'avenir du canon "Baba Merzoug" ;
    • Eriger des "lieux de mémoire" sur quatre camps d'internement d'Algériens en France.

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins