Customize

Secte scientologie & dianétique - Questions / Réponses

Discussion in 'Anonymous Contre La Scientologie' started by X13, Sep 9, 2015.

  1. X13 Member

    J'imagine que c'est la réponse parfaite à la question "Mais qu'est-ce donc alors que le TR Q ?" non ? J'aime bien aussi.

    Cela dit, cette réponse concernant le stade anal tombe à pic puisque que j'avais justement l'intention de dire deux mots au sujet de Freud. Quelqu'un parmi vous a-t-il lu le livre de Michel Onfray "Le crépuscule d'une idole, L'affabulation freudienne" ?

    Je n'ai pas lu le livre encore, mais il semblerait au vu (et à l'écoute) de ses multiples interventions sur les plateaux télé pour présenter son livre, qu'il ait réussi à démonter l'escroquerie psychanalytique de S. Freud. Mieux encore, il m'apparait que Freud aurait pu être un véritable exemple pour Hubbard, et je parle de la vraie personnalité de Hubbard, à savoir narcissique, prétentieux, assoiffé de reconnaissance, de pouvoir et d'argent, bien siphonné du ciboulot concernant la sexualité, menteur invétéré, drogué et cynique envers toute forme d'opposition et de pensée critique à son égard.

    Cet aspect est très intéressant car la psychanalyse, bien qu'elle soit citée dans les premiers écrits de Hubbard comme une source d'inspiration certaine, est également proscrite et considérée par la suite (au même titre que la psychiatrie - ils mélangent la psychanalyse, la psychologie et la psychiatrie comme une seule et même théorie tordue du mental) comme une abomination nuisible au bien être de l'être spirituel.

    Il ne s'agit pas de trouver ici un terrain d'entente avec les scientologues au sujet de la psychanalyse, mais de procéder selon la théorie suivant laquelle pour observer quelque chose de façon distincte, il est nécessaire d'en être séparé par de l'espace. Autrement dit, quand on est dans une bulle, il est préférable et indispensable d'être en dehors de la bulle pour la voir de ses propres yeux.

    C'est une autre façon de dire qu'il est très peu probable qu'un scientologue soit capable de voir ce qui se passe réellement en scientologie quand il est dedans, son jugement sera toujours faussé par ses croyances inculquées et tout un tas d'autres facteurs. il peut néanmoins, s'il en a la possibilité, observer ce qui se passe à l'extérieur et porter un jugement.
    Il y a bien sûr de fortes chances pour que son jugement soit fortement emprunt de principes scientologues avec des idées toutes faites, des à-priori et autres idées fixes.

    Mais, il peut regarder ces choses là. Bien sûr, l'auto-censure fait qu'il ne regardera pas certaines choses considérées comme "enthéta" (dangereusement troublantes pour sa santé mentale), n'attendez pas donc qu'un scientologue fasse preuve de bon sens et d'intelligence en parcourant le livre de Russel Miller, de Jon Atack, de Lawrence Wright, et de tous les anciens cadres Sea Org qui sont sortis de la secte, non non non, faut pas déconner non plus.

    Mais ils peuvent regarder d'autres choses, et une chose qu'ils se plaisent à regarder, c'est à quel point la sphère PSY dégrade la société selon eux. Vous voyez où je veux en venir ?

    Steve Hassan explique qu'une façon certaine d'aider quelqu'un à sortir d'une secte est de lui montrer les modes de fonctionnement d'autres mouvement sectaire (là je résume en quelque mots) et c'est un exercice auquel je me prête également, ne serait ce que par curiosité, mais aussi pour détecter les "scories" de mon ancien formatage.

    Il se trouve que l'histoire de S. Freud et de la psychanalyse ressemble excessivement à un mouvement sectaire, du moins lors de sa création et du vivant de Freud, sa façon de se comporter, la discipline qu'il exerce sur ses adeptes, le rôle proéminent de l'argent, les promesses de guérison, etc. Tout y est !

    Voilà pour quoi je cherche à me renseigner un peu plus sur la genèse de la psychanalyse.

    Car voyez-vous, l'histoire de la psychanalyse est quelque chose que les scientologues regarderaient sans appréhension de faire face à de "l'enthéta", ce serait presque un devoir pour eux que de "confronter" la psychanalyse (y faire face sans flancher d'un sourcil avec un bon TR0).

    Je réfléchi à la question et j'en parle en même temps, ce pourrait être une façon d'ouvrir les yeux de ces ouailles, car franchement une fis qu'on a pris connaissance de l'histoire de la psychanalyse, il serait aisé ensuite de faire le lien avec la scientologie et donner ainsi un fondement aux écrits subversifs (comme Going Clear) dont je me régale actuellement.

    Qu'en pensez-vous ?
  2. John Duff Member

    Ça semble correspondre à ce qu'on m'a dit de Freud et de LRH. Après, je ne suis pas spécialiste (les bouquins de Freud sont plutôt soporifiques si on oublie les passages où il raconte des rêves de ses patients).

    Si les scientologues avaient le droit de s'intéresser à la psychologie/psychanalyse, ils se rendraient vite compte que les méthodes employées dans la Sciento ne sont pas nouvelles ou miraculeuses.
    Normal que ces connaissances soient interdites.

    2 options :
    • C'est trop inconfortable, on se réfugie dans les écrits saints de LRH. Parfois, le malaise trop gros pour marcher indéfiniment et on passe à l'option suivante.
    • C'est trop inconfortable, on se renseigne et on se barre.
    Notre cerveau est très doué pour se protéger. Une idée qui entre en contradiction avec notre mode de pensée est une des pires choses pour l'état mental de quelqu'un.

    Tu penses à leur montrer qu'ils font exactement la même chose ?

    Confronter les scientologues avec certaines notions plutôt psychologiques, attendre qu'ils manifestent leur total désaccord, leur dire qu'on vient en fait de leur expliquer comment fonctionne l'auditing en adoptant le vocabulaire de la psychologie, observer le trouble dans leurs yeux. :D

    Dans la Scientologie, existe-t-il des tracts ou des "trucs" de sensibilisation aux (autres) mouvements sectaires ? Je pense que non, ça serait dangereux pour leurs effectifs, mais je préfère demander.
  3. J'ai lu le livre et franchement j'ai du mal avec Onfray à l'écrit. Il y a un coté redondant dans sa démonstration.(vaut mieux lire le livre noir de la psychanalyse de Meyer, plus complet mieux rédigé)
    Onfray est clairement meilleur à l'oral, même si à la TV ça reste plus des invectives qui font le show qu'une véritable pensée profonde.
  4. X13 Member

    Hé c'est rigolo, je viens justement de regarder ce débat et téléchargé le livre noir, ce sera ma prochaine lecture.
    Néanmoins ce qu'il dit de Freud a de quoi intriguer fortement.
  5. peterstorm Member



    Je soupçonne Hubbard d'éviter la question car la psychanalyse et Freud l'ont effectivement beaucoup influencé, mais il veut laisser croire qu'il a tout découvert tout seul. Je crois que Hubbard parle de concepts assez similaires et a utilisé d'autres mots pour brouiller les pistes: «mental réactif» pour parler d'«inconscient», «clair» pour parler de «catharsis». Je pense qu'il se trahi dans le film Going Clear, où il utilise dans une entrevue le mot «inconscient» ou «subconscient».

    J'ai aussi lu le livre de Onfray et effectivement, selon lui, Freud a monté une thérapie non scientifique (basée seulement sur quelques cas qui ont en fait foirés) où il projette sur l'humanité ses lubies et obsessions: meurtre du père, envie de coucher avec sa mère (oedipe), etc. Je crois que c'est le cas aussi pour Hubbard (ex. le désir secret de toutes les femmes enceintes d'avorter si j'ai bien compris). Dans le cas de Freud aussi celui-ci voulait faire croire qu'il avait tout découvert tout seul.

    Onfray fait la psychanalyse de Freud, ce qui est assez rigolo. Il compare aussi les groupes psychanalytiques de Freud à une religion où les hérétiques sont exclus (ça vous rappelle quelque chose?).

    Et oui, comme neige, je trouve qu'il y a des redites, mais c'est tout de même intéressant car Onfray a lu tous les livres de Freud. Je ne suis pas sûr que tous les psychanalystes le font.
    • Like Like x 1
  6. X13 Member

    C'est vrai que les scientologues n'iront pas étudier les ouvrages de psychologie, mais quand il s'agit de dénigrer le sujet avec des arguments chocs, ils seront les premiers intéressés dans l'espoir d'y trouver des lignes d'attaques que hubbard aurait déjà imaginé et lancé. Ils aiment bien découvrir que hubbard avait tout prévu avant tout le monde.

    Pour ce qui est de la contradiction à nos propres idées, je pense qu'au contraire cela est très sain mais que cela demande au préalable la reconnaissance personnelle que l'on a pas un savoir absolu au sujet de quelque chose, que l'on peut se tromper, en savoir plus, bref c'est une question de sagesse.
    La scientologie nous dit que cette sagesse s'acquiert avec le grade 4, bof ... je l'ai pas fait le grade 4, juste un bout et ce que j'en ai retiré ... pfff ...
    Par contre la vie elle-même enseigne ces choses et elle est en soi un vrai procédé pour qui recherche la sagesse , heu ... je suis en train de tourner philosophe moi ou quoi ?!

    Pour ce qui est de leur montrer, non il n'y a pas de tracts pour sensibiliser aux autres mouvements sectaire. les rapprochements de ce genre sont uniquement de la responsabilité de OSA, une planète scientologie à part.

    Par contre la seule façon d'instiller le doute en les amenant à regarder d'autres mouvements sectaires ou des histoires comme de la psychanalyse reste bien évidement les réseaux sociaux, la hantise de OSA, et il faut que la source d'information soit fiable à leurs yeux, donc non reliée à un quelconque groupe suppressif.
  7. La philosophie est une approche vraiment passionnante et en plus tu es sur de ne pas te faire escroquer, car tous les vrais philosophes ont déjà été mangé par les vers.

    Ps: avoir une chemise blanche déboutonnée et les cheveux mis long n'est pas compris dans la panoplie du parfait philosophe n'est ce pas BHL !:p

    Avoir une belle gueule de premier de la classe et le souris ultra-bright non plus, n'est ce pas raphaël Enthoven ! (ex beau fils de BHL d'ailleurs):rolleyes:
  8. peterstorm Member

    Une question concernant la doctrine PTS/SP.

    Quand applique-t-on cette doctrine?

    Si j'ai mal à une dent, est-ce que je suis PTS en lien avec un SP?
  9. X13 Member

    By the book, malade=PTS, cependant il y a de nombreuses contradictions dans la théorie PTS/SP.
    Il y a différents types de PTS, le 1, le 2 et le 3
    PTS type 1 = SP dans m'environnement direct du PTS, dans le temps présent
    PTS type 2 = SP dans le passé restimulé par des éléments du temps présent
    PTS type 3 = Tout dans l'environnement du PTS restimule le ou les SP du passé et le gars est simplement fou

    Donc si t'as mal à une dent, ce n'est pas une maladie, sauf si il y infection et complication. Si t'as mal à une dent, tu vas voir le dentiste, c'est comme cela que l'on pratiquait de mon temps.

    Il y a un bulletin qui résume assez bien la logique globale de l'approche de la maladie en scientologie, faudrait que je remette la main dessus, mais de tête la suite d'action à entreprendre pour venir à bout de la maladie en scientologie est :
    1. traitement medical et procédés d'assistance
    2. Résolution de la situation PTS avec tout audition spéciale pour PTS
    3. Dianétique du noivel Age
    4. Ned pour OT
  10. X13 Member



    Finalement j'ai retrouvé la référence à laquelle je pensais, et il y a effectivement de contradictions entre cette référence et d'autres. Néanmoins, cette référence apporte un peu de clarté à la façon d penser de hubbard, on dirait qu'il essaye de réconcilier les "old timers" avec les petits nouveaux.

    Le sujet PTS/SP est un sujet très complexe lui aussi, énormément d'informations, différentes façon d'aborder le sujet au cours du temps comme beaucoup de choses en scientologie d'ailleurs.

    En gros, voilà ce qu'il dit selon l'HCO du 16 aout 1969 révisé le 25 septembre 1978 :

    "La maladie est bien sur le résultat d'une chaîne d'engrammes en restimulation.
    On doit se demander, cependant, qu'est-ce qui cause la restimulation ?
    La réponse est rudiments non en place plus une situation ou un environnement suppressif."

    Cela signifie que la maladie prend sa source dans une suite d'engrammes similaire (chaine), et pour que celle-ci rentre en action sur la personne deux facteurs doivent être présents. le premier sont des rudiments non en place, c'est du jargon technique qui signifie que la personne a dans le temps présent soit un bouleversement, soit un problème qui la préoccupe, soit quelque chose de nuisible qu'elle a fait, qu'elle cache désespérément avec la peur d'être découvert.
    Maintenant, si on rajoute là-dessus une situation oppressante, bingo ! elle tombe malade !

    Bon je sais, vu comme ça, ça ressemble à rien et c'est à peine crédible ... pourtant c'est ce qui régit le sujet dans les organisations.

    Dans les faits, on se contre-fout des bouleversements, des problèmes et des secrets presque découverts, si t'es malade, t'es PTS, point !
    Il y a donc la théorie et la façon de l'appliquer façon raccourci.

    Plus loin dans cette référence, hubbard décrit les remèdes universels, la panacée en quelque sorte :

    "Examinons la parade complète de procédures de scientiologie et de dianétique qui pourraient être utilisées :
    1. Mettre en place les rudiments dans la vie (procédés simple pour venir à bout des bouleversements, des problèmes et des actes nuisibles presque découverts)
    2. 3 S&D (procédure plus avancées dite de Search and Discovery - S&D ou recherche et découverte - c'est un ensemble de 3 questions qui permet de découvrir la chose ou la personne qui opprime l'individu - c'es typiquement une procédure pour auditer un PTS)
    3. Audition de Dianétique du nouvel âge sur la zone malade, cela incluant des procédés d'assistance et un traitement médical (là j'ai résumé, c'était très technique, mais c'est là qu'on audite les engrammes qui ont été restimulés par les points 1 & 2 ci-dessus)
    4. NED pour OT (sur les OT3 et au-dessus)"
    Alors là c'est intéressant, car quand j'ai étudié ce bulletin pour la première fois, je ne me suis pas dis, tiens un OT3 peut être encore malade (et j'en connaissais) et tout est résolu sur OT5, 6 et 7 (qui forme NEDpour OT). Cela ne m'a pas choqué, alors que j'avais lu trente mille fois qu'un Clair n'était plus malade, etc...
    Oui, mais j'étais moi-même Clair et malade de temps à autres, alors du coup, tout s'expliquait. Tout serait résolu sur NED pour OT, Hourra ! ... mais quel con !!!!!
    Vous avez compris, c'est toujours le niveau d'après qui résout la situation. Et mêem la donnée qui dit Malade = PTS est fausse car selon cette référence, c'est NED pour OT qui le sauvera.
    Il est clair pour moi qu'une énorme partie de la scientologie, la partie technique, est en fait un parfait compte rendu de la progression de l'audition de hubbard. C'est vrai qu'il a été fortement opprimé et qu'il est tombé très malade. Il a résolu cela en prenant la fuite et en disparaissant de la circulation dans les années 70.
    Il est vrai aussi que c'est NED pour OT qui lui a sauvé la vie grâce à l'intervention de David Mayo qui est en fait celui qui a mis au point NED pour OT. Mayo a sauvé la vie de hubbard et a ensuite été mis au pilori (c'est une autre histoire). Puis hubbard a continué à faire la chasse aux BTs et est mort dans un triste état.
    Donc, c'est bien le parcours de hubbard que les scientologues suivent. Il en va ainsi pour les histoires d'implants, de Xenu, etc. Tout cela sort du ciboulot de hubbard et est considéré comme une vérité ultime.
    je vais vous dire, j'en ai audité des préclairs sur des engrammes du type implant il y a 50 000 milliards d'années. J'ai JAMAIS entendu deux fois la même histoire d'un préclair à un autre, jamais rien de commun !
    Alors pourquoi tout d'un coup, tout le monde aurait ce truc de xenu, etc ?

    la raison est simple, on met tout le monde au même diapason et on contrôle. ceux qui n'ont pas voulu se prêter au jeu ont tous été déclarés personnes suppressives, et parmi eux, il y avait les meilleurs auditeurs, des gens d'une bonté et d'une humanité extrême.
  11. peterstorm Member

    Peut-on faire de la scientologie entièrement en français? Je pense aux congrès de Hubbard sur CD. Sont-ils traduits?
  12. X13 Member

    Tous les congrès ont été traduits, et bon nombre des autres conférences également. Un p'tit tour du côté du site de New Era Pubs permet de voir qu'un pack de conférences des Congrès coûte entre 115 et 230 euros.
    Les conférences avancées (non confidentielles) coûtent entre 115 et 830 euros selon, mais elles sont en anglais, donc pas traduites.
    Une grande partie des matériaux en anglais son maintenant en accès libre grâce à la freezone (http://www.matrixfiles.com/Scientology Materials/index.php)
  13. peterstorm Member

    Est-il correct de dire qu'en scientologie, comparativement à d'autres «religions», l'adepte doit acheter ses croyances?
    • Like Like x 1
  14. X13 Member

    je dirai même que c'est certainement quelque chose que hubbard a adoré emprunté à la psychanalyse freudienne, si le patient ne paie pas, il n'en retirera aucun bénéfice. :)
    Blague à part, hubbard le lit lui-même dans son interview filmé où i dit que la scientologie est soit gratuite, soit très chère.
    Attention, la scientologie gratuite, c'est juste un paravent et un attrape nigaud. la vérité est que l'empire scientologie est un business et régi comme tel, avec comme statistique majeure le revenu brut.
    Tout est fait depuis longtemps déjà pour faire cracher au bassinet toujours plus. Compte tenu du fait que les réponses aux questions sont toujours présentées au niveau supérieur, que les livres sont régulièrement ré-édités, que les cours sont régulièrement reformatés, etc. L'accès à la connaissance ultime et à la liberté spirituelle passe obligatoirement par un débit de la carte de crédit.
    Celui qui se refuse à faire le nouveau cours ou à acheter les nouveaux livres sera vite étiqueté comme une "particule out-ethic", donc quelqu'un qui peut très rapidement devenir infréquentable. On cherchera à savoir quelle connexion suppressive agit secrètement dans son environnement et on le tannera jusqu'à ce qu'il craque et sorte sa carte bleue.

    De nombreuses personnes finissent ainsi à s'endetter lourdement juste pour avoir la paix, car la foi ils l'ont déjà acheté et ils ne peuvent la renier du jour au lendemain sans perdre leurs amis, voir leurs clients et leur famille.
    Donc oui il est correct de dire que l'adepte achète ses croyances, mais c'est un achat qu'il fait une fois. mieux qu'un achat je dirai plutôt que c'est une vente, car il sacrifie sa conscience sans le savoir.

    Tout cela est très bien résumé dans l'infâme lettre de règlement intitulée "Comment faire en sorte que la scientologie continue de fonctionner" (Keeping Scientology Working), Il faut vendre son âme pour que survive la scientologie. Il faut renier sa propre individualité et adopter la pensée unique.

    Je dirai pour finir que ce qu'on achète en scientologie, c'est juste cela, de la pensée unique en boite dont la Date Limite de Consommation est dépassée depuis belle lurette.
  15. John Duff Member

    Quel impact a la loi sur un scientologue ? (loi = code civil, législations, et autres trucs du genre)

    Comment voit-il les lois ? Estime-t-il que la scientologie est trop importante et justifie d'enfreindre la loi ? A-t-il peur de la loi ? La considère-t-il comme un boulet ? Peut-on perturber un scientologue en lui citant des lois (comme ce que tu as écrit récemment au sujet du bénévolat dans un autre thread) ?
  16. X13 Member

    Il y a d'une part la scientologie, et d'autre part OSA je pourrai dire. Il y a de nombreux domaines où la loi française est respectée et même bien respectée, voir trop à mon goût dans certains cas.
    Les préceptes du chemin du bonheur sont ce qui est mis en avant par exemple, donc de ce côté là, je ne connais pas de circonstances où il est clairement affiché que la loi française est caduque devant les réglementation scientologue.
    Les excès peuvent même être de mise, par exemple s'il ressort dans un sec-check que tu bosses au black pour arrondir tes fins de mois, où si tu emploie quelqu'un au black, aie aie aie aie !!!! c'est un aller simple vers l'éthique !
    En fait, ces mesures ne sont pas faites pour protéger l'individu, mais pour protéger l'image du groupe. OSA vielle au grain pour que toutes les ouailles se comportent bien selon es lois du pays, au risque que ça retombe sur l'église. C'est là leur seul intérêt.
    Ensuite en interne, il est souvent dit et répété que nous vivons dans une société suppressive avec des mesures comme l'impôt sur le revenu qui sanctionne les "upstats", avec une politique sociale (état providence) qui récompense les "downstats", alors bien sûr la loi qui gère cela est également considérée comme suppressive et c'est ce qui justifie les actes délictueux de OSA.
    la règle d'or de la scientologie qui régit le bien et le mal se résume à ceci : un acte est positif s'il profite au maximum de choses et de gens et nuit au minimum de choses et de gens (je le dis simplement car la version scientologue est plutôt : un acte est survie s'il fait le plus de bien au plus nombre de dynamiques).

    Cette règle est de mon point de vue très très incomplète et permet selon le point de vue que l'on adopte de justifier aisément n'importe quel crime, c'est là que la scientologie fait une différence entre l'éthique et la morale. Quelque chose d'immoral pourrait alors être considéré comme éthique aussi bizarre que ce la puisse paraître.
    De ce point de vue, certaines lois peuvent donc être considérées comme improductives et néfastes, on fera donc attention à les respecter pour ne pas avoir de souci avec la justice afin de préserver la durée de vie du groupe.

    Quant au fait de perturber un scientologue sur les lois, c'est plutôt en mettant en avant certaines lois qu'il sait devoir respecter pour ne pas être entravé dans sa progression spirituelle en scientologie. En gros, si ça n'intéresse pas OSA ou l'Éthique, rien à péter ! L'exemple que j'ai donné sur le bénévolat mérite plus une étude approfondie par un juriste, car si OSA leur a certifié qu'il n'y a pas de souci à se faire, ils s'en foutent allègrement ! Faut pas oublier qu'on s'adresse à des moutons sans cervelle quand même.
  17. peterstorm Member


    Hubbard n'a-t-il pas écrit:

    "Somebody some day will say ‘this is illegal.’ By then be sure the orgs [Scientology organizations] say what is legal or not."
    - L. Ron Hubbard, Hubbard Communications Office Policy Letter, 4 January 1966, "LRH Relationship to Orgs"
  18. X13 Member

    Je sais que cet extrait est repris un peu partout, mais voilà ... y a un problème ... hubbard ne parle pas vraiment de la loi quand il écrit cela, c'est tout le problème d'une phrase sortie de son contexte. Ce texte qu'il é écrit en 1966 est cependant très intéressant car 1966 est connu pour être une période clé (en fait c'est plutôt 1965 avec KSW, le clearing Course, la R6EW, etc.).
    Il parle de la structure de l'organisation et de comment il (hubbard) doit être perçu au travers des organisations. Et puis ensuite, il explique que le nom de LRH doit rester sur l'organigramme sans être assumé par quelqu'un d'autre.
    En gros, il demande par la présente que l'identité LRH soit considérée comme irremplaçable, intouchable, inviolable même en son absence (après sa mort).

    Je ne dis pas cela pour protéger les saintes écritures, mais pour taper dans le mille, il faut connaître sa leçon, sinon on passe pour un rigolo ... et j'aime pas passer pour un rigolo.

    Le contexte est mieux saisi avec ceci :
    "So whatever happens to me as a person leave these LRH identities on the org board unfilled and all will be well. If you try to fill them catastrophe will result. Only how authority is delegated by "LRH Executive Director" in my absence needs to be worked out and that will be published.
    Somebody some day will say "this is illegal". By then be sure the orgs say what is legal or not.
    L. RON HUBBARD "

    et c'est ainsi que le document s'achève, c'est souvent comme cela que pas mal de lettres de règlement se terminent, c'est à dire avec une petite leçon de morale.

    En ce qui concerne l'illégalité, les données contenues dans le livre d'éthique parlent d'elles-même et c'est cette fausse scission entre l'éthique et la morale qui fout le bordel, car on découvre très vite que l'éthique en scientologie est une morale imposée qui n'accorde aucun crédit aux valeurs individuelles.

    Pour finir, je suis allé pêcher la définition de "Legal" dans le dictionnaire administratif, la définition 2 est celle qui est intéressante car il est seulement fait mention des intérêts du groupe et rien n'est dit sur le respect des lois du pays visant à maintenir l'intégrité d'un état, la scientologie est son propre état et hubbard en est la source unique :

    LEGAL, 1. handles Committees of Evidence internationally and at Saint Hill. Handles all matters of copyrights and trademark registration in various countries. Handles all book contracts. (HCO PL 18 Dec 64, Saint Hill Org Board) 2. purpose: to make legal the actions of the organizations of Dn and Scn and safeguard their public and private interests. (HCO PL 12 Oct 62)
  19. X13 Member

    à cela je rajouterai aussi quelques autres définitions pêchées dans le dictionnaire administratif de scientologie, de quoi réfléchir quelques instants :

    LAWS:
    the codified agreements of the people crystalizing their customs and representing their believed in necessities of conduct. (PAR 96)

    LEGAL BUREAU:
    (GO) all relationships with governmental agencies and government officials are handled by the Guardian's Office or are cleared through the Guardian's Office. The Legal Bureau receives and then handles or approves all correspondence to and from government officials acting in an official capacity; and whether such are local, county, district (state) or national, all are handled by the Legal Bureau. (BPL 20 May 701)

    LEGAL MATTERS:
    when we say legal matters we mean outside law and law agencies such as attorneys, civil courts, suits, contracts and corporation and copyright matters. (HCO PL 17 Mar 65 II)

    LEGAL ORDERS :
    orders known to and authorized by Flag in writing or as found in policy, FOs, Base Orders, Executive Directives and Flag Division Directives. (FO 2947)

    MORAL:
    1. simply, totally and only - of or concerned with the judgment of the goodness or badness of human action and character; pertaining to good and evil. Designed to teach goodness or correctness of character and behavior; instructive of what is good and bad. (7204C11 SO)
    2. (morals) the principles of right and wrong conduct and the specific moral choices to be made by the individual in his relationship with others. (HCO PL 3 May 72)

    ETHICS:
    1. the study of the general nature of morals. The rules or standards governing the conduct of the members of a profession. (HCO PL 3 May 72)
    2. the study of the general nature of morals and the specific moral choices to be made by the individual in his relationship with others. It could also be called "philosophy of
    morals, and also called moral philosophy." Ethics is a first dynamic action. (7204C11 SO)
    3. AD ethics ready does is hold the lines firm so that you can route and audit. AD ethics is for in actual fact is simply that additional tool necessary to make it possible to get technology in. That's the whole purpose of ethics; to get technology in. When you've got technical in, that's as far as you carry an ethics action. (SH Spec 61, 6505C18)
    4. the purpose of ethics is to remove counter intentions from the environment. And having accomplished that the purpose becomes to remove other intentionedness from the environment. (HCO PL 18 Jun 68)
    5. what we have then, in ethics, is a system of removing the counter-effort to the forward push, and that's ad an Ethics Officer is supposed to do. (6711C18 SO)
    6. are basically, merely good sense (5904C15)
    7. a study as much as anything else, of the equity of human Intercourse. You might say it's how to keep overt-motivator sequences from forming easily. (5904C15)
    8. ethics is now refined by experience to a new look. The protection of upstats must be as certain as the handling of downstate. Ethics is not the business of just assigning
    and enforcing conditions. The ethics we have has its own tech as contained in HCOBs on suppressives, on meters, on case types. (FO 2245)

    Bon j'ai pas eu le courage de traduire, désolé.
  20. Logique comme toutes les sectes , la sciento est une contre-société. Elle s'oppose à la société, elle se détermine comme un nouveau modèle à suivre. Pour cela elle diabolise tout ce qui est "extérieur" qui devient source de danger, et donc accroit la paranoïa des adeptes. La seule loi valable est donc celle de la secte évidemment.

    C'était un truc qui m'avait fait tiquer quand j'étais gosse, le blabla des adultes autour des médias, de la musique et que le mal, l'enfer, Satan etc était en dehors de la communauté.
    Je pensais vraiment que les adultes étaient étrange. Et je ne voulais pas devenir adulte, je me disais que j'allais devenir ,comme eux, stupide. :confused:
  21. konrad2 Member

    ." the purpose of ethics is to remove counter intentions from the environment. And having accomplished that the purpose becomes to remove other intentionedness from the environment. (HCO PL 18 Jun 68)" Cette citation décrit le côté totalitaire et appartenant à la "pensée unique" de la Scientologie. L'objectif de l'éthique est d'éliminer toute contre-intention de l'environnement et une fois que ceci est accompli, d'éliminer toute autre intention dans l'environnement." ça veut dire qu'au fond la seule chose qui compte est la Scientologie et que toute volonté ou désir de faire autre chose ou se heurtant à la Scientologie doit être éliminée. C'est autoritaire, fasciste et totalitaire.
    Et c'est écrit noir sur blanc !
  22. Roger.Guy Member

    C'est pour cela que les raids les rendent dingues ; il n'exercent aucun contrôle sur l'environnement.
    C'est ce que m'avait dit un ancien ayant été scientologue, il y a une paire d'années.
  23. peterstorm Member

    Êtes-vous d'amères apostats défroqués? ;)

    (bitter defrocked apostates)
    • Like Like x 1
  24. Roger.Guy Member

    Moi non, je ne suis pas un apostat.
    Je n'ai rencontré que des apostats plein de vie, pétillants, joyeux et hilare grâce à chanalogy :)
    (enfin, presque)
  25. X12 Member

    C'est une façon de voir les choses. Moi j'espère voir les choses autrement. Du style : "Ce qui ne te tue pas te rend plus fort" En gros j'ai des bretelles pour mon froque maintenant !
  26. X13 Member

    Quand j'y pense, je suis même pas défroqué, je suis toujours officiellement un ministre du cul ... te.
    Pour ce qui est du bitter, juste un doigt s'il vous plait, au delà ça fait mal à la p'ostate
    allez, comme dirait Higelin, Champagne !

  27. Roger.Guy Member

    Cool, tu pourrais faire des mariages scientologues.
    On pourrait monter une parodie (style le mariage de Coluche et le luron)
    Le risque c'est que tu sois excommunié.

    Il est bien cet album d'Higelin
    Il y avait une chanson ; ... dans mon aéroplane blindé ...
    Avec la chanteuse, complètement déjantée (j'ai un trou de mémoire là tout de suite)
    Il y eu l'album : ''Champagne, pour tout le monde''
    puis celui ; ''Caviar pour les autres''

    Non ?
    • Like Like x 1
  28. X13 Member

    j'pourrai si j'voulais mais j'veux pas :p na na na na na !
  29. peterstorm Member

    À la lumière du suicide de l'ex-compagne de Jim Carrey, se peut-il qu'un(e) scientologue considère le suicide dans la mesure ou il/elle croit aux vies futures et que ça lui permettrait de se débarrasser de ses problèmes dans cette vie-ci?
  30. X13 Member

    Même si j'ai jamais rien vu d'écrit à-dessus, je te garantie que tous les scientologues sont conscient de cela.
    Mais il doit exister quelque chose à mon avis car j'ai déjà vu plusieurs le terme EOC (End Of Cycle) apparaître dans des commentaires et comme il n'y a pas de fumée sans feu ...
    Cela dit, le scientologue aurait conscience de commettre un overt act (acte néfaste) sur lui-même et il sait donc qu'il aura ensuite le retour de manivelle sous la forme d'un motivateur (jargon pour signifier quelque chose dont il est la victime), donc au final c'est con, il le sait et il range cette idée de côté ... enfin presque parce que des fois ilo se pourrait bien que l'idée d'en finir soit moins insupportable que de faire face à la réalité.
    C'est mon point de vue sur le sujet, et envisager le suicide reste quand même un acte désespéré.
  31. Le suicide qu'il soit effectif ou qu'il reste une tentative avortée est uniquement un signe de profond désespoir.
    Très bon youtubeur psychiatres tous les deux, qui l'expliquent très bien ici.
  32. peterstorm Member

    Qu'est-ce que le «clear cognition» (réalisation de l'état de clair)?

    Est-ce bien le fait de réaliser que la personne créer son propre mental réactif et qu'elle ne le fait plus?

    Je pensais que ça avait à voir avec le basique-basique.

    J'ai trouvé ça dans ces vidéos:

    À 37:00



    et à 21:00

  33. Anonymous Member

    • Like Like x 1
  34. X13 Member


    Ah oui, la clear cog ! pffff ...
    tout est dit, 200 heures d'audition pour prendre conscience que tu fabriques toi-même le mécanisme excitation-reflexe ... oui oui ... j'ai fini par découvrir cette histoire de clear cog quand j'ai commencé à faire des études de dossiers de préclair sur la dianétique.
    Avant ça, je pensais en bon auditeur de dianétique qu'il fallait trouver le basique basique, connerie que hubbard a lui même du faire face, et pour résoudre le problème, il a simplement écris quel était le basique basique, à savoir un implant bien précis que tout le monde a.
    C'est là-dessus que repose le Clearing Course, OT 2 et OT 3, des implants et des incidents spécifiques communs à tous, ça sonne très stalinien tout ça, encore la pensée unique à l'oeuvre.
    le basique basique reste un sujet d'audition sur la procédure R6-End Words, procédure qui vient juste avant le Clearing Course.
    Ce sujet est bien détaillé dans le résumé de Alan Walter et de Neville Potter sur les années 65 à saint Hill, l'année maudite de la scientologie : http://www.paulsrabbit.com/DartSmohenRealStory_20081216.pdf
    Perso, je suis soi disant clair, j'ai fais cette "cog" mais j'ai toujours mes migraines et mes lunettes :)
    • Like Like x 1
  35. X12 Member

    D'ailleurs, toi qui est clair ! tu peux nous en dire plus sur le CCRD ?
  36. X13 Member

    quoi dire sur le CCRD ? pfff... faudrait que je replonge dans les matériaux pour être précis, mais en gros si le préclair a fait état de la Clear Cog ET que l'étude du dossier montre qu'il a été audité sur suffisamment de chaines d'engrammes en remontant loin sur la piste de temps et si il y a des indicateurs comme quoi l'électromètre a montré de grands changements subits (TA Flottant par exemple) alors il y a de grandes chances pour être candidat au CCRD.
    Sur cette procédure, on va simplement discuter des réalisations qu'il a eu afin d'avoir la clear cog bien exprimée et ensuite on réhabilité l'état avec la procédure dater/localiser.
    Pis c'est tout :)
    Pour mieux comprendre de quoi on parle, il faudrait avoir la genèse de toute cette histoire depuis 1961 environ .... en français. Tous est sur le net mais en anglais bien sûr :(
    le problème de Clair est simple, c'est juste subjectif et hubbard a voulu en faire un impératif objectif, voilà ce que j'en pense. Autrement dit, mettre une étiquette pour avoir un statut, c'est de la merde discriminatoire.
    Si je me sens bien, je me sens bien, j'ai pas besoin d'avoir atteint un état ... merde, c'est pas compliqué, cette histoire est aussi conne que de dire que j'aurai atteint un état de libération après avoir fait une ballade en forêt !
    Non, après une ballade en forêt, je me sens détendu, j'aime ça, c'est tout.
    Ben après une audition quelconque, une confession à la paroisse du coin ou après une séance d'analyse ou de méditation, il se peut que le gars se sente mieux, ben il se sent mieux et c'est tant mieux pour lui. Mais allez pas lui chercher des poux pour savoir s'il a atteint l'état X ou Y, y font chier ces scientologues à mettre des étiquettes partout !
  37. peterstorm Member

    Est-ce que cette OT8 a refait un niveau qu'elle avait déjà fait (Objectives)?

    Est-ce que c'est le résultat de GAT II?

    France Rochon OT III Source 156 2004-06-01
    France Rochon NEW OT IV Source 157 2004-07-01
    France Rochon NEW OT V AUDITED NOTS Source 159 2004-10-01
    France Rochon NEW OT VI HUBBARD SOLO NOTS AUDITING COURSE Freewinds 55 2004-12-01
    France Rochon NEW OT VI HUBBARD SOLO NOTS AUDITING COURSE Source 161 2004-12-01
    France Rochon ROUTE TO INFINITY COURSE Freewinds 67 2007-03-01
    France Rochon NEW OT VIII COMPLETIONS Freewinds 77 2009-04-01
    France Rochon OBJECTIVES Source 233 2014-08-01
    France Rochon HUBBARD APPRENTICE SCIENTOLOGIST COURSE Source 233 2014-08-01
  38. X13 Member

    exactement, ensuite elle a fait un cours de débutant (H. A. S.), sa prochaine étape sera de refaire le test OCA pour trouver sa ruine ... si elle n'est pas ruinée à ce stade là
    hamster.gif
  39. konrad2 Member

    Quelle horreur ! Je n'imagine même pas combien ça a dû coûter d'aller jusqu'à OT VIII avec les donations pour IAS et les sec-checks et puis se retrouver à faire les objectifs et des cours de débutant????
  40. Roger.Guy Member

    Beau gibier, OTVIIII ( ou VII) en dessous ça vaut à peine le coup de remarquer.

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins