Customize

[Syrie] Les dernières actualités

Discussion in 'France' started by Vigdis, Dec 8, 2011.

  1. Anonymous Member

    video posté par :
    1.jpg?v=51067da7.jpg romainchik·35 vidéos

    autres videos de posté ou "liké" de romainchik :

    Jerome Triomphe sur Radio Courtoisie : putsh, violences policiere et arrestations abusives
    (radio courtoisie radio d'extrême droite)
    DIEUDONNÉ & SORAL REVIENNENT SUR L'AGRESSION D'ALAIN SORAL
    Intervention de Marion Maréchal-Le Pen sur la Russie

    1.jpg?v=d1ef96.png de fnofficiel

    chacun se fera son opinion
  2. Anonymous Member

    Le documentaire « Carnets de Syrie » a été réalisé par la journaliste russe Anastasia Popova et son équipe de Rossiya 24.

    Ce documentaire n'a rien à voir avec le compte youtube qui l'a relayé, ni avec les autres vidéos de la personne qui gère ce compte.

    La tienne est stupide.
  3. Anonymous Member

    L'autre crétin avec son extrême droite à tous les coins de rue commence à devenir lassant........
    soit tu commentes le documentaire (son contenu) soit tu fermes ta gueule et tu vas jouer aux chasseurs de sorcières ailleurs.:confused:t'es hors sujet.
  4. Anonymous Member

    D'autant plus qu'après une petite recherche il s'avère que radio courtoisie est une radio de droite ouverte à toutes les familles de droites.
    L'étiqueter de radio de l'extrême droite est donc un peu surfait.

    Encore un parano bobo gauchiste qui s'excite comme une pucelle effarouchée sur tout ce qui touche à la droite et qui peut pas s'empêcher de ramener le sujet politique sur tout les sujets que ça ait un rapport ou non ...

    Va prendre tes calmants ...
  5. Anonymous Member

    osef de ton avis
    osef de ton avis
    ce qui prouve bien que tu ne sais pas de quoi tu parles
    hahahahahahahahahahahahahahahaha !

    la différence entre toi et moi c'est que moi je n'attaque pas ta personne, j'ai pas besoin de ça, visiblement toi si :D
  6. Anonymous Member

  7. Anonymous Member


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Radio_Courtoisie

    Ha bon ? Crétin... :D


    Etouffe toi.:)

    Non, bien sûr. Tu passes ton temps à essayer, fébrilement, de discréditer tout article ou documentaire sérieux partagé ici qui ne correspond pas à ta vision de ce qui se passe en Syrie - vision servilement assimilée via le 20h de TF1 ou la une du journal Le Monde - en faisant constamment des rapprochements avec Soral, Dieudonné, Chatillon, l'extrême droite, infosyrie... Alors que, étrangement, ni moi ni personne ici (sinon toi) ne parle de ces gens, de ce courant politique ou de ce média.

    Je te le dis clairement: va te faire soigner.

    Dernière chose avant que je t'ignore totalement, cher anonyme404...
    Peux tu expliquer le rapport entre le compte youtube que tu mentionnais plus haut, et le documentaire ?

    Aller, sois sympa, fais nous rire. Explique un peu ton raisonnement...:D

    Post sriptum: tu es ridicule à persévérer de te prononcer en anonyme alors que tu es grillé depuis de le départ.
  8. Anonymous Member

    Et sinon, puisque t'aimes la droite et l'extrême droite, je me permets de me déguiser en anonyme404, l'espace d'un post, et de réagir à ta manière.

    Robert Ménard, ancien de Reporters sans frontières, devient candidat FN

    http://www.liberation.fr/politiques...rs-sans-frontieres-devient-candidat-fn_907005

    Holala ! Chacun se fera son opinion sur " reporters sans frontières " hein ...

    Ha ha ha !!! :D

    Juste pour te montrer l'étendue abyssale de ta bêtise ...
  9. Cool l'ambiance, j'adore (c'est qui qui a essayé de refourger du poisson pas frais ?) Menard est un EX reporter sans frontière, il dit que sa candidature est apolitique :) La vieillesse est un naufrage disait de Gaulle.
  10. Anonymous Member

    t'es gentil radio courtoisie je connais, et bien avant que wikipedia existait, du reste si tu lisais tes liens tu verrais :
    "Elle se définit comme « la radio libre du pays réel et de la francophonie » en référence à Charles Maurras, et se déclare ouverte à toutes les droites, de François Bayrou à Jean-Marie Le Pen."
    de la même manière que le FN se dit de droite et non d'extrême droite, c'est pas pour ça que tu es obligé de gober leurs paroles
    d'ailleurs il y a quelques jours l'un de ses animateurs "dominique venner", considèré comme le "père de l'extrême droite" c'est flingué a notre dame

    non, je montre juste que tu balances la même propagande qu'eux

    voir au dessus

    si tu le dis :D

    ha oui t'as bien fait effectivement :D
  11. Anonymous Member

    Nan mais ok. D'accord. Si tu veux. En fait. Waow !!! T'es à fond dedans quand même ...

    Et sinon, la Syrie dans tout ça ? Nan parce que tu dévies un petit peu le sujet tout le temps sur la politique française et à la limite, comme c'est pas l'sujet, tout le monde s'en tartine un peu la rondelle.


    C'est qui "eux" ? Les Illuminatis d'extrême droite ? :D Dont la propagande est faite pour faire passer les méchants dictateurs arabes pour des gentils dirigeants que leur peuple aime et soutient, dans le but de TROMPER l'opinion des français ?

    Tu montres peau de balle, à part que t'as une vision obtue et simpliste de la politique, que tu vois systématiquement tout ce qui est repris ou récupéré par des trucs liés à la droite comme étant de la propagande d'extrême droite, et que t'as pas inventé l'eau chaude.
    J'suis sûr que tu t'pisses dessus la nuit dans ton lit en rêvant d'extrême droite. A chaque fois que tu la ramènes, c'est pour parler de droite, de soral, de droite, de dieudonné, de droite, et encore de droite.

    Va mourir dans un coin, mec ...

    Je sais pas, t'as une durite qu'a pété ... t'es complètement obnubilé par ça. Va prendre l'air ...

    Tiens, c'est tout c'que tu m'inspires: http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=SFgNTmqrCsw&feature=endscreen
  12. Anonymous Member

    La diplomatie française, otage des pétromonarchies!

    fabius_Syrie.jpg Auto-disqualifiée par son excès de zèle dans le conflit en Syrie, la France a décidé de jouer le tout pour le tout. C’est-à-dire l’armement des « rebelles », au risque d’un embrasement généralisé qui emporterait le Liban et la Jordanie et dont l’onde de choc provoquera immanquablement la rupture de cet « équilibre de la terreur » qui existe entre l’Iran et Israël.
    Ce jusqu’au-boutisme français est remarquable dans le sens mathématique du terme. Rien ne peut le justifier ou l’expliquer si ce n’est l’aliénation politique et diplomatique.
    C’est à se demander si la perception parisienne du conflit syrien n’a pas été totalement phagocytée par le wahhabisme !

    Alors que les Américains et les Russes – les premiers par pragmatisme politique, les seconds par atavisme idéologique - veulent sérieusement trouver une sortie politique au drame syrien, le gouvernement socialiste joue à la surenchère et au pourrissement de la situation.
    D’abord en ralliant à sa cause belliqueuse les pays européens qui, à l’exception du Royaume-Uni, étaient plutôt défavorables à l’armement des « rebelles » en Syrie, et non point syriens, car l’on sait maintenant que des milliers de djihadistes sont des arabes non syriens et même des européens, qui combattent l’armée syrienne beaucoup plus par fanatisme religieux que par passion démocratique.
    Ensuite, en affichant son véto contre la participation de l’Iran aux prochaines négociations à Genève, sous le prétexte que ce pays joue un rôle dans la crise syrienne.
    Si cela est vrai, raison de plus de l’inclure ou alors il faudrait exclure également la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar, trois pays dont l’implication directe dans ce conflit n’est plus un secret pour personne.

    Le but du prochain sommet de Genève 2, initiative russe que Washington n’a pas pu rejeter, est de réunir précisément tous les protagonistes de cette guerre : les représentants du régime syrien comme l’opposition hétéroclite, les puissances régionales comme les membres du Conseil de sécurité au sein de l’ONU. Le gouvernement syrien a déjà donné son accord pour y participer, mais pas encore l’opposition dite « démocratique » dominée par les frères musulmans, qui refuse de s’asseoir à la table de négociation, préférant les actions terroristes au compromis politique !
    Cela est visible aussi dans la décision européenne de lever le blocus sur l’armement des « rebelles », une décision obtenue grâce aux pressions franco-britanniques, ainsi que dans les récentes accusations portées contre l’Etat syrien, selon lesquelles les militaires utiliseraient des armes chimiques contre les « rebelles », voire même contre les populations civiles.

    Avant de quitter Bruxelles, Laurent Fabius a en effet déclaré qu’il y avait « des présomptions de plus en plus fortes, de plus en plus étayées, d’usage localisé d’armes chimiques en Syrie ». Ce qu’un haut diplomate ne peut pas affirmer au risque de subir le syndrome Colin Powell ( !), un grand quotidien parisien peut s’en charger en publiant un reportage accablant pour le régime syrien. Les affirmations et les « preuves » se substituent alors aux « présomptions », et les propos d’un Grand reporter, si honnête soit-il, deviennent plus crédibles que ceux tenus, le 5 mai dernier, par Carla Del ponte : « Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin… Selon ce que nous avons pu établir jusqu’à présent, pour le moment ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin ». La magistrate suisse, ancienne procureure du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, s’exprimait au nom de la Commission d’enquête indépendante de l’ONU et quoique l’on ait pu dire par la suite, Carla Del Ponte n’a jamais démenti sa première déclaration.

    Plus compétents et mieux renseignés que les technocrates du Quai d’Orsay, les services de renseignement français savent que plusieurs groupes armés en Syrie, dont le plus important, le Jabhat Al-Nosrat, appartiennent à l’internationale islamo-terroriste, y compris Al-Qaïda. Est-ce ce radicalisme islamiste que les héritiers de Jean Jaurès cherchent à conforter ? Peut-on soutenir en Syrie ce que l’on combat au Mali et au Niger ? Vouloir exclure l’Iran de ce sommet qui le concerne autant qu’il l’implique dévoile ces grands paradoxes de la politique française dans le traitement du péril islamiste et dénote les limites de la stratégie française ainsi que l’ignorance des véritables enjeux géopolitiques dont certains technocrates du Quai d’Orsay font preuve.
    Il est peut-être grand temps pour la diplomatie française de retrouver son autonomie. Les intérêts de la France et ceux du Royaume-Uni sont historiquement antagoniques, et pas seulement au Moyen-Orient. A plus forte raison les ambitions du pays de De Gaulle et celles du wahhabisme mondial.

    http://www.almanar.com.lb/french/ad...p;seccatid=26&cid=19&fromval=1#125277

    Source : Atlantico
  13. C'est vrai qu'un article d'al manar cité par atlantico ce n'est pas Soral. C'est typique du rouge brun, du moins des extrèmistes, piocher à droite à gauche tout ce qui soutien sa théorie. Même si il n'y a aucune cohérence interne et donc aucune argumentation possible. Connaissant l'anonyme ci dessus :) je vous explique sa logique ; la France poursuit une logique imperialiste en Syrie. Baschar est victime des méchants capitalistes soutenu par le "système" (personne sait ce que sait mais ca explique tout) même si il gaze 5 000 000 de personnes un jour c'est pareil. Cela relève de la psychopathologie et a déjà été décrit. Le système ; principe explicatif permettant aux esprits faibles de réduire la complexité du réel, qu'il ne peuvent appréhender EDIT Je n'ai pas posté en anonyme avant dans ce thread (du moins ces derniers jours)
    • Like Like x 1
  14. Anonymous Member

    C'est le contraire. C'est un article d'Atlantico cité par Al Manar.

    Mais je t'en prie, développe les incohérences. Nous en débattrons, j'argumenterai. Je n'attends que cela.
    Jusqu'ici (3 pages), je n'ai eu le droit qu'à "extrémiste-rougebrun-soralien-néonazi-complotiste" en guise de contradiction. Et pour être sincère, je commence à être las de n'avoir que des fils d'ânes accouplés a des perroquets comme seuls interlocuteurs. Est-ce là tout ce dont vous êtes capables pour contre argumenter les informations alternatives que je partage sur ce thread ?
    Tout récemment, je partage un documentaire et on discrédite ce partage en argumentant, non pas sur son contenu, mais sur le compte youtube qui l'a relayé, dont ni moi, ni la réalisatrice de ce documentaire ne sommes responsables. C'est simplement une manière très basse, et malhonnête, de me discréditer, et c'est ainsi depuis 3 pages. Mes interlocuteurs sont faibles en arguments, sont arrogants, agressifs, butés et bornés, ne possèdent que peu d'esprit critique et n'ont pas la notion de débat.

    C'est déplorable, mais cela ne m'empêchera pas de continuer "ma propagande d'extrême droite", comme mon précédent interlocuteur aime tant à dire. Je le fais avec conviction, au nom d'une lutte contre la désinformation médiatique flagrante, non pas dans l'attente que l'on gobe servilement les contenus que je partage, mais dans l'idée de pousser les membres de ce forum à se poser des questions sur la guerre médiatique qui existe autour du problème Syrien et à revoir leur position actuelle qui s'aligne sans autre forme de réflexion sur celle des médias occidentaux. (c.f: les 12 premières pages de ce thread avec comme sources principales: Le Monde, Le Figaro, et autres médias menteurs dont nous sommes si fiers en France.)

    Toute fois, je t'ai vu relayer toi aussi un tout autre son de cloche dans ce post en te posant la question "C'est quoi l'information ?" On dirait que ce jour là tu as raté le coche. Dommage que tu ne te sois pas posé plus de questions. Il n'est jamais trop tard pour bien faire ...
    Un membre parlait de plagiat dans ce post en constatant que d'un article de journal à un autre article de journal, c'était identique. Devine pourquoi.

    Tu ne me connais pas. Et ce que tu crois connaître n'est que le fruit de ton imagination de vieux fou alcoolique dépressif et désespérément seul.
    Joue pas au psychologue avec moi. Pour qui tu te prends pour expliquer ma logique ? T'es pas dans ma tête, alors ferme là, ça t'évitera de passer pour un débile prétentieux qui fait genre qu'il a tout compris. Moi j'dis ça c'est pour ton bien, alors fais pas ta vexée. D'autant plus que ton explication de ma soit disant logique est juste le copié collé de ta propre logique, sur une logique que tu ne connais pas (Puisque tu ne me connais pas.).

    C'est là que j'ai le plus ri. Merci d'avoir gardé le meilleur pour la fin.
    C'est ironique parce que, tu expliques toi-même que le système est un principe explicatif qui permet aux "esprits faibles" de réduire la complexité du réel qu'ils ne peuvent appréhender.
    Et tu écris juste avant, je cite : "Baschar est victime des méchants capitalistes soutenu par le "système" (personne sait ce que sait mais ca explique tout)"

    C'est toi qui parle de système, qui utilise ce mot, en tentant stupidement d'expliquer ma logique, et c'est encore toi qui écrit entre parenthèses que personne ne sait ce que c'est mais que ça explique tout pour ceux qui ne peuvent appréhender la complexité du réel...
    Conclusion: tu es un esprit faible, si on suit ton raisonnement.

    La prochaine fois, essaye de réfléchir avant de ramener ta grande goule de faux psychologue théoricien de la logique d'autrui de mon cul sur la commode.

    Enfin je me console en attendant que la vérité finisse par suinter comme elle le fait toujours, quelques années plus tard, comme avec l'Irak, par exemple ... Pareil, c'était une monstruosité de propagande pour justifier une guerre injustifiable, avec des intérêts cachés et des médias français constamment dans le sillage de la propagande américaine.

    Mais là n'est pas le sujet ... tu es si fort pour dévier une discussion, mon cher Roger ... sur ce plan je m'avoue vaincu, ta bêtise l'emporte.

    Et pour en revenir au sujet de ce thread, j'attends encore des avis ou contre arguments sur certains précédents contenus que j'ai partagé, notamment le reportage Le Monde sur les armes chimiques en Syrie, que j'avais analysé et dans lequel j'ai pointé du doigt les incohérences. Aucun, absolument aucun, retour sur ça ...

    pAvé ! :)
  15. Atlantico cité par almanar, c'est encore mieux. Le reste je lis pas c'est tl;dr. J'ai confessé un ex LCR devenu PCF après il y a peu, hier j'ai recu confirmation que j'avais converti un ex fan de Soral (il dit, maintenant, que c'est de la merde :)) J'ai fait ma part du job. Aujourd'hui c'est relache ; sport, soleil et la dernière touche à un travail collectif avec des gens pas endoctrinés qui s'intéressent à des choses intéressantes, utiles et efficaces pour resister aux abus du XXIème siècle. 1917 c'est fini. Bye ma poule.
  16. Anonymous Member

    T'as raison, lis pas, ça pourrait te faire réfléchir. Vu ton état ça pourrait être mortel.

    Irrécupérable. A se demander qui est endoctriné ... (soral par ci, soral par là. C'est pas moi qui en parle en tout cas) Une nouvelle maladie ? La soralite ?

    Bye.
  17. allez cadeau les aminches ca vous changeras <iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x7kmlh"></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x7kmlh_benoit-broutchoux_news" target="_blank">Benoit Broutchoux</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/eric5962" target="_blank">eric5962</a></i>
  18. Bisous chérie.
    Je viens encore d'en croiser deux de la racaille de ta famille politique ; ils sont recroquevillés et sont juste capable de simuler un gémissement :D
    Des larves, c'est pour cela qu'ils se réclament de l'extrème droite, à la recherche de .............. une puissance qu'ils n'ont pas.

    T'es pas d'extrème droite ; t'es de nul part, t'a jamais mis les pieds en Syrie, ne connait aucun Syrien mais à la niaque contre les socialos ou le pouvoir en général (quand c'était l'UMP c'était pareil) T'es anti américain. Il faut pas aider les rebelles, parce que cela fait couler le sang qu'il y a des arabes qui les aident (ce sont les brigades internationale version 2013)... patati patata
    Mec c'est irréversible, c'est fini, terminé ; il n'y a plus de retour en arrière possible.
    Le pouvoir ne pardonnera pas, "l'opposition" multiforme certes, n'oubliera jamais.
    C'est crime contre l'humanité dans les deux camps désormais, atrocités sur atrocités.


    T'as vu j'ai fait un effort d'habitude je communique pas avec les cons (sauf quand je suis payé) cela les instruits.

    Faux je suis pas seul.
    Faux je suis pas vieux (d'après les autres).
    Faux je suis pas alcoolique ; ne confond pas se mettre la casquette à l'envers avec plaisir et jajater tous les jours.

    Bisous sur ton petit cul (garde le au chaud, à l'abri ; on sait jamais tu pourrais faire des mauvaises rencontres :))
    • Like Like x 1
  19. Anonymous Member

  20. La situations en Turquie se modifie !

    Après quatre jours de manifestations, le porte-parole du gouvernement turc semble chercher l'apaisement. Bülent Arinç, également vice-premier ministre du pays, a présenté mardi 4 juin ses excuses aux très nombreux manifestants blessés à l'occasion du mouvement de contestation antigouvernementale qui agite depuis cinq jours l'ensemble de la Turquie. Les violences des quatre derniers jours ont fait plus de 1 500 blessés à Istanbul et au moins 700 à Ankara, selon les organisations de défense des droits de l'homme et les syndicats de médecins.

    "Je présente mes excuses à tous ceux qui ont été victimes de violences parce qu'ils sont sensibles à la défense de l'environnement", a déclaré M. Arinç, lors d'une conférence de presse à l'issue d'un entretien avec le président Abdullah Gül. Il a également jugé "justes et légitimes" les premières manifestations organisées à Istanbul la semaine dernière pour dénoncer un projet d'urbanisation du gouvernement islamo-conservateur turc et qui se sont transformées en contestation politique.
    Lire l'éclairage Des projets d'urbanisme démesurés à l'origine des émeutes d'Istanbul
    "Tout le monde n'est pas obligé de nous apprécier, mais nous sommes ouverts aux opinions de ceux qui ne nous soutiennent pas", a-t-il déclaré, alors que les manifestants dénoncent la dérive autoritaire du premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, et l'accuse de vouloir "islamiser" la société turque.
    M. Arinç a conclu son intervention en invitant les Turcs à cesser la manifestations dès aujourd'hui : "J'en appelle à tout les syndicats, tous les partis politiques et à tous ceux qui aiment et pensent à la Turquie de le faire aujourd'hui". Et d'ajouter que le gouvernement avait "tiré la leçon" des événements des derniers jours.
    APPEL À LA GRÈVE
    Un appel au calme qui intervient alors que le bras de fer se durcit entre le premier ministre et les contestataires. Même absent, M. Erdogan, qui cristallise les tensions, continue à défier le mouvement. En visite officielle jusqu'à jeudi dans les pays du Maghreb, il a jugé que la situation était "en train de revenir au calme". "A mon retour de cette visite, les problèmes seront réglés", a-t-il estimé.
    Lire aussi La mosaïque de la contestation en Turquie
    Or, signe de l'aggravation du mécontentement populaire, l'une des plus importantes centrales syndicales a appelé à une grève de deux jours à partir de mardi afin de dénoncer le recours à la "terreur" par l'Etat contre les contestataires. Marquée à gauche, la Confédération des syndicats du secteur public (KESK), qui revendique 240 000 adhérents regroupés dans 11 syndicats, a également estimé que la brutalité de la répression traduisait l'"hostilité envers la démocratie" du gouvernement islamo-conservateur au pouvoir.
  21. Le rapport avec la Syrie ?
  22. Anonymous Member

    Venant de la part d'un type qui collectionne les HS sur ce thread, avec ses complots d'extrême droite, c'est plutôt amusant comme question.
  23. Anonymous Member

    L'ASL et Al Nusra sont appuyés par le gouvernement américain

    • Like Like x 1
    • Dislike Dislike x 1
  24. Anonymous Member

    Syrie: Attaque chimique des rebelles contre des innocents, l'Occident nie


    • Like Like x 1
    • Dislike Dislike x 1
  25. Anonymous Member

    Damas a bien utilisé du gaz sarin

    Par Maud Descamps avec les informations exclusives de Didier François
    Publié le 4 juin 2013 à 17h59 Mis à jour le 5 juin 2013 à 11h31


    Syrie_scalewidth_630.jpg
    Les analyses d’échantillons de sang ramenés de Syrie confirment l’utilisation de gaz dans la région de Damas. © REUTERS
    EXCLU - Des analyses sanguines effectuées par la France ont parlé. Pour Fabius, le régime syrien a franchi une ligne.
    L’INFO - Les résultats des analyses sanguines ont parlé : il y a bien eu utilisation de gaz sarin en Syrie, selon les informations exclusives d'Europe 1. Des analyses qui viennent contredire tout ce qui avait été avancé, jusqu’à présent, par le régime de Bachar al-Assad mais aussi par la commission d’enquête de l’ONU sur les violations des droits de l’Homme en Syrie.
    Le quai d'Orsay confirme et accuse Damas. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a confirmé ces informations dans un communiqué. La France a &quot;la certitude que le gaz sarin a été utilisé en Syrie à plusieurs reprises et de façon localisée&quot;, a annoncé mardi le ministre, précisant que c'est le régime de Bachar al-Assad qui y a eu recours contre les membres de la rébellion. &quot;Il ne fait aucun doute que c'est le régime et ses complices&quot; qui s'en sont servis, a-t-il déclaré sur France 2, mardi soir.

    Des résultats positifs. Fin mai, des journalistes du journal Le Monde avaient ramené de leur reportage en Syrie des échantillons de sang destinés à prouver l’utilisation d’armes chimiques par le régime de Bachar al-Assad. Les résultats des analyses pratiquées par des laboratoires spécialisés viennent donc d’être connus, ils sont positifs, selon nos informations.

    Un cocktail de gaz. Les échantillons de victimes d'attaque de gaz, recueillis dans la région de Damas, présentent les mêmes caractéristiques : la présence de ce que les experts appellent un &quot;cocktail&quot;, c'est-à-dire un mélange très subtil à base de gaz incapacitant - qui lui n'est pas interdit - auquel a été ajouté une dose de gaz sarin, lui, considéré comme arme chimique.
    Des résultats confirmés par d'autres tests. D’autres échantillons de sang, venant de Syrie, que s’était procurés l’armée française, ont produit les mêmes résultats, a-t-on également appris. Une double preuve de l’utilisation d’armes chimiques, jusque là niée par le régime et la rébellion.
    Un &quot;savant&quot; mélange. En revanche, on ne connaît pas la dose exacte de gaz sarin utilisée dans ce &quot;cocktail&quot;. Mais selon les experts, il s'agit d'un mélange relativement efficace sur le plan tactique. Ils estiment qu'il a fallu une forte compétence dans le domaine des armes chimiques pour le concevoir, le fabriquer et l'expérimenter avant de l'utiliser au combat. Le gaz sarin est un gaz dit &quot;neurotoxiques organophosphorés&quot; qui agissent sur les cellules nerveuses et peuvent, à certaines doses, entraîner la mort rapidement. Il crée un blocage &quot;au niveau de transmission musculaire&quot;, créant &quot;des contractures qui peuvent bloquer les muscles qui contrôlent la respiration&quot;, a expliqué à Europe1.fr le toxicochimiste André Picot.
    Les Etats-Unis veulent plus de preuves. La Maison-Blanche a réagi mardi soir à l'annonce faite par le quai d'Orsay en soulignant que &quot;davantage de preuves sont nécessaires&quot; pour confirmer l'utilisation du gaz sarin en Syrie.
    Et maintenant ? Laurent Fabius a estimé mardi que &quot;toutes les options étaient sur la table&quot; après les résultats de ces analyses. &quot;Nous discutons avec nos partenaires (...) et toutes les options sont sur la table&quot;, a déclaré le ministre à France 2, ajoutant : &quot;ou bien on décide de ne pas réagir, ou bien on réagit y compris d'une façon armée là où est produit, stocké le gaz (mais) nous n'en sommes pas là&quot;.

    http://www.europe1.fr/International/Damas-a-bien-utilise-du-gaz-sarin-1540063/
    http://www.liberation.fr/politiques...uve-qui-obligent-a-agir-selon-hollande_908552
    http://www.franceinfo.fr/politique/...du-gaz-sarin-a-ete-utilise-1012825-2013-06-04
    http://www.slate.fr/monde/73403/france-preuve-armes-chimiques-syrie
    http://www.socialmediasnews.com/gro...quotcertitudequot_de_la_france/?tweets_page=2
    http://www.mediapart.fr/journal/int...analyses-confirment-lutilisation-de-gaz-sarin
    http://www.huffingtonpost.fr/2013/0...abius_n_3384604.html?utm_hp_ref=international
    http://www.courrierinternational.co...ilisation-de-gaz-sarin-selon-paris-et-londres
    • Like Like x 1
    • Dislike Dislike x 1
  26. Anonymous Member

    La police turque a trouvé du gaz sarin chez les terroristes d’Al Nosra


    Hier matin, à l’aube, la Direction générale de la Sécurité (Emniyet Genel Müdürlügü) a mené une opération à Adana, dans la Sud de la Turquie, contre des cellules de l’organisation terroriste Jabhat Al Nosra, fer de lance de l’insurrection en Syrie.
    30 MAI 2013
    Après avoir saisi plusieurs plans d’attentats, les unités antiterroristes de la police turque ont mené des perquisitions à douze adresses différentes et procédé à des contrôles routiers à divers points d’accès vers la ville.
    La police turque a découvert 4 kg de gaz sarin.
    Au cours de leur interrogatoire, les terroristes auraient avoué vouloir acheminer le gaz sarin vers les zones de combat en Syrie.
    La police enquête actuellement sur les pistes qui ont permis aux terroristes de se procurer cette arme chimique.
    Cette information émane du journal Zaman, un quotidien pro-gouvernemental turc.
    Par Bahar KIMYONGUR
    30 mai 2013



    http://www.silviacattori.net/article4495.html
    http://allainjules.com/2013/05/31/g...uie-et-blackout-du-journal-le-monde-leur-ami/
    http://www.legrandsoir.info/la-poli...az-sarin-chez-les-terroristes-d-al-nosra.html
    http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20130530181213AAMymYq
    http://www.vilistia.info/la-police-...rin-chez-les-terroristes-d-al-nosra-a91482653
    http://www.alvinet.com/actualite/ar...chez-les-terroristes-d-al-nosra-17290540.html
    http://www.algeria-isp.com/videos/p...uve-gaz-sarin-chez-les-terroristes-nosra.html
    http://blogs.mediapart.fr/blog/sam-...par-lotan-en-syrie-detient-du-gaz-sarin-zaman
    http://fr.globedia.com/urgent-syrie-police-turque-trouve-gaz-sarin-chez-les-terroristes-nosra
    http://algerie24.info/la-police-turque-a-trouve-du-gaz-sarin-chez-les-terroristes-dal-nosra/
    http://izuba.info/info/spip.php?page=art&id_syndic_article=1918443
    http://www.frequency.com/video/la-police-turque-trouv-du-gaz-sarin-chez/98697526/-/5-3567

    Lala lala la la ...
    • Like Like x 1
    • Dislike Dislike x 1
  27. Anonymous Member

    Otan : 70% des Syriens soutiennent Assad


    Après deux ans de guerre civile, le soutien pour le régime syrien du président Bachar al-Assad a fortement augmenté.
    Assad_manif.jpg
    Le constat revient à l'OTAN qui s’est basé sur des données recueillies par des militants et des organisations parrainés par l’occident, et selon lesquels la majorité des Syriens sont alarmés par la confiscation de la révolte par la nébuleuse d’Al-Qaïda et préfère revenir à Assad.

    &quot;Les gens en ont marre de la guerre et déteste les djihadistes bien plus qu’Assad&quot;, signale une source occidentale, rapportée par le quotidien américain The Herald Tribune. Et d’ajouter : &quot;Assad est en passe de gagner la guerre parce que les gens coopèrent avec lui contre les rebelles&quot;.
    asad_manar00.jpg
    Ces révélations rejoignent les propos du président syrien exprimés dernièrement lors d’une interview pour notre chaine AlManar. Interrogé sur les raisons du renversement de la donne militaire à l’avantage de l’armée régulière ces derniers temps, il a répondu : « ... l’environnement qui soutenait les rebelles
    aboSkar_coeur.jpg
    s’est bouleversé. ... Certains Syriens pensaient qu’il s’agissait d’une révolution contre certains aspects négatifs qui sévissaient.... Depuis, de nombreux miliciens ont quitté les rangs des groupuscules et ont repris leur vie normale ».

    Dans les détails, rapporte le journal américain, les données relayées à l'OTAN au cours du dernier mois font état de 70% des Syriens qui soutiennent le régime Assad, alors que 20% d’entre eux ont été jugés neutres, tandis que seulement les 10% restants ont exprimé leur soutien aux rebelles.
    militaires_captures_torturees.jpg
    Ces données proviennent d'un éventail d'activistes et des organisations indépendantes qui travaillent en Syrie, en particulier dans les efforts de secours.
    Les données ont été transmises à l'OTAN dont les membres sont divisés sur l’intervention en Syrie...

    Selon la source occidentale, un rapport de l'OTAN avait auparavant constaté que les Syriens, particulièrement de la communauté sunnite ont subi un changement radical les derniers six mois.
    execution_alaouite.jpg

    &quot;Les sunnites n'aiment pas Assad, mais la grande majorité de cette communauté se retire de la révolte&quot;, poursuit la source, avant de conclure : « Ce qui reste ce sont des combattants étrangers parrainés par le Qatar et l'Arabie saoudite. Ils sont considérés par les sunnites comme bien pires qu’Assad ».
    Source:http://www.almanar.com.lb/french/ad...romval=1&amp;frid=18&amp;seccatid=37&amp;s1=1
    • Dislike Dislike x 1
  28. Syrie: Bachar al-Assad dit ne rien savoir sur les journalistes étrangers disparus présents dans la cave de son palais


    [IMG]
    Le président syrien Bachar al-Assad a affirmé dans une interview à des médias vénézuéliens n’avoir « aucune information » sur les sept journalistes étrangers disparus en Syrie depuis le début du conflit. Le leader contesté en a profité pour confirmer l’information selon laquelle ces mêmes journalistes auraient été aperçus dans une cave du palais présidentiel Techrine à Damas où al-Assad réside. La suspicion se porte donc naturellement sur ce dernier qui s’est dit « totalement étranger à cette série d’affaires » alors que deux journalistes français travaillant pour Europe1 sont portés disparus depuis jeudi dernier.
    Un aveu en demi-teinte
    « Nous n’avons aucun renseignement sur ces journalistes qui se trouvent effectivement quelque part dans le sous-sol de mon palais », s’est expliqué le dirigeant syrien qui était interrogé sur les disparitions à répétition de journalistes sur son territoire. Interviewé par l’agence de presse officielle vénézuélienne, il s’est indigné des accusations implicites dont il est l’objet : « Aucune preuve n’indique qu’ils aient été enlevés par nos militaires ou par une des milices terroristes que nous combattons actuellement. Il est trop tôt pour accuser qui que ce soit. »
    Bachar-al-Assad évoque ensuite dans son interview la possibilité que ces disparitions soient dues à la volonté des journalistes dont on a perdu toute trace jusqu’à aujourd’hui : « Peut-être qu’ils essaient juste d’avoir un moment de calme à eux. La Syrie est un peu difficile et très anxiogène en ce moment. Peut-être qu’ils ont envie de décompresser et c’est pour ça qu’ils ne donnent plus de nouvelles à leurs rédactions. Moi aussi ça m’arrive de ne pas répondre au téléphone de temps en temps. »
    Enfin, questionné sur des rumeurs qui avancent que les sept journalistes étrangers disparus se trouveraient prisonniers dans une geôle souterraine de son palais, Bachar-al-Assad a tenu à jouer franc-jeu : « Oui c’est vrai, il y a des gens, parfois des occidentaux, qui montent et qui descendent là-bas. Je crois bien avoir aperçu un ou deux des journalistes dont vous me parlez. Mais concrètement c’est une zone dont je ne m’occupe pas. Je suis un peu claustrophobe et donc je n’y suis jamais allé. Mais peut-être qu’ils sont là-dessous en fait, ou peut-être pas. Qui sait… »
    Aucune info sur les journalistes tués
    Depuis le début de la révolte contre le régime syrien en février 2011, 24 journalistes ont trouvé la mort en plus des sept autres portés disparus aujourd’hui. Questionné sur cette hécatombe, Bachar al-Assad a également affirmé ne « pas être au courant » : « Ce n’est vraiment pas le genre de nos troupes de tirer sur un journaliste. Après, si un de nos soldats voit un homme avec un appareil photo ou un bloc-notes, ça peut aussi très bien arriver qu’il prenne ça pour un terroriste avec une Kalachnikov ou un lance-roquettes. Il faut faire attention à ce genre de choses aussi ».
    La Rédaction

    http://www.legorafi.fr/2013/06/10/s...disparus-presents-dans-la-cave-de-son-palais/
  29. Anonymous Member

    Syrie : l'extrême droite française en campagne pour Assad

    Mots clés : syrie, internet, Bachar al-Assad, extrême-droite, front national,
    Chaque fois qu’un média évoque un tant soit peu les tueries en Syrie et les crimes d’Assad, des militants viennent accuser l’auteur de n’être qu’un chien à la botte de l’Otan et de l’impérialisme américain. A l’origine, une campagne de propagande pro-Assad savamment organisée par l’extrême droite.
    Des interventions mêlant aussi allègrement islamophobie -l’opposition syrienne, c’est Al-Qaida- et au bord de l'antisémitisme -c’est les sionistes et Israël qui manipulent l’opinion contre Assad- polluent les sites Internet. En appui, moult liens pointant vers les sites infosyrie et du réseau voltaire, entre autres. Cette offensive de propagande pro-Assad est le fruit de militants d’extrême droite français. Et on y retrouve des proches du Front National. Infosyrie est la création de Frédéric Chatillon (via son agence de communication Riwal), dont le parrain de la bambine n’est autre que Jean-Marie Le Pen. C’est aussi l’ancien président du GUD, dont l’agence de communication travaille activement pour le Front National et la campagne de Marine Le Pen en France, mais qui est aussi prestataire du gouvernement d’Assad. L’agence a notamment créé le site du ministère du Tourisme syrien.
    Chatillon est aussi proche ami du général Moustapha Tlass, ancien ministre syrien de la Défense et actuellement grand maître des services secrets du pays. Ils se seraient rencontrés pour la première fois en 1994 à Damas, afin que le militaire partage son expérience et apporte son aide au président du GUD. La Syrie finance alors l’édition d’ouvrages révisionnistes et plusieurs campagnes d’affichage du groupuscule d’extrême droite.
    Le site infosyrie est la porte d’entrée la plus évidente entre une certaine extrême droite et Bachar al-Assad. La proximité de Chatillon et du Front National ne doit pas masquer le fait que c’est surtout une droite négationniste et antisémite qui constitue le gros de ces militants. Des négationnistes au sens larges, qui au nom d’une paranoïa complotiste nient aussi bien la Shoah que le 11 septembre, jusqu’aux actuels tueries perpétrées en Syrie. Et c’est justement Chatillon qui a participé à mettre en relation tout ce beau monde, en organisant par exemple des visites avec Dieudonné, Faurisson ou encore Soral dans les camps du Hezbollah ou des conférences en Syrie.
    sspn.gif
    On retrouve avec tout ce beau monde le fondateur du Réseau Voltaire, Thierry Messan, qui s’est fait un nom en soutenant que le 11 Septembre était un attentat intérieur et son vice-président Issa El-Ayoubi, cadre du Parti social nationaliste syrien. Ce groupe libano-syrien est violemment anti-communiste et à tendance nazie bien visible avec son drapeau (ci-contre) et son hymne reprenant la musique de Deutschland Uber Alles. Cette formation politique est dotée d’une milice partie prenante dans la traque des opposants syriens, jusqu’au Liban.
    Ce sont donc ces gens qui orchestrent une campagne de propagande pro-Assad tout à fait virulente sur Internet, s’en prenant à l’intégralité des médias français, y compris l’Humanité, accusant la rédaction d’être à la solde de l’impérialisme américain, ce qui est un peu fort de café.
    En photo ci-dessous : Chatillon (infosyrie), Dieudonné et au fond Meyssan (Réseau Voltaire) entourrent Tlass, responsable des services secrets d'Assad. (Photos du site néo-conservateur Dreuz).
    dieudonne.jpg

    • Sur le Web
    Le Monde a du également procéder à une mise au point sur les commentaires sur son site il y a quelque jour.
    Pour connaître plus de noms, de liens et montrer qu’il y aurait matière à un vaste dossier, le site Reflets.Info propose un papier très dense mais un peu aride sur la question : InfoSyrie : Pourquoi et comment le Front National veut réécrire l’histoire de la Syrie ?
    Canal Plus a également évoqué ces questions dans le reportage : La face cachée du nouveau Front
    Pour illustrer la propagande pro-Assad, dans un très récent papier halluciné de Meyssan du Réseau Voltaire, il se pose la question : La répression de Baba Amr est-elle la plus grande fiction politique depuis le 11-Septembre ?

    http://www.humanite.fr/politique/syrie-lextreme-droite-francaise-en-campagne-pour-assad-491525
    • Like Like x 1
  30. sur ces photos on peut y voir le mechant inverti thierry meyssan ex secretaire du prg et membre de la loge combat du GODF mit loin de chatillon le vrai ,le dur ,le gudard du gode ou le gode du gudard on ne sait trop plus
  31. Anonymous Member

    T'aurais pris n'importe quelle autre source que le Monde, ça aurait été crédible.
  32. Anonymous Member

    ça tombe bien c'est pas le Monde
    • Like Like x 2
  33. Anonymous Member

    learn2read faggot
  34. Anonymous Member

    Ce qui est amusant, si je puis dire, c'est de lire l'article du Monde du lien ci-dessus qui date de début 2012 et de comparer avec les informations que l'on a aujourd'hui à propos de qui sont ces fameux rebelles.

    Informations actuelles des médias traditionnels:

    http://www.liberation.fr/monde/2013...le-al-nosra-est-une-branche-d-al-qaida_894808
    http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-l...s-armes-a-al-qaida-27-03-2013-1646581_231.php
    http://www.lessentiel.lu/fr/news/dossier/revolution/story/Des-rebelles-rejoignent-Al-Qa-da-19947685
    http://www.radio-canada.ca/nouvelle...osra-aalegeance-al-qaida-zawahiri-mardi.shtml

    etc, etc ...

    Mince alors !!! Ils sont partout ces stratèges en communication de l'extrême droite française pour le régime de Bachar Al-Assad !!! Et le Monde qui disait ne pas être dupe. :)

    tiens pour le fun ... juste lire les titres des articles dans les liens suffit.

    http://www.lefigaro.fr/internationa...sses-pour-controler-l-opposition-syrienne.php
    http://www.latribune.fr/actualites/...iards-de-dollars-pour-armer-les-rebelles.html

    et puis le meilleur pour la fin:

    Syrie: le Qatar rachète "Le Monde" et "Le Nouvel Observateur"

    http://allainjules.com/2013/05/27/v...ar-rachete-le-monde-et-le-nouvel-observateur/
  35. Anonymous Member

    Pendant ce temps là, en Syrie : l'armée syrienne du régime entre dans la ville d'Al Qusayr et est chaleureusement accueillie par les habitants.

  36. Anonymous Member

    http://www.humanite.fr/politique/syrie-lextreme-droite-francaise-en-campagne-pour-assad-491525
    learn2read faggot

    HOAX lancé par "allain jules" et relayé par plusieurs sites d'extrême droite ... pas une seule source sérieuse
    (facile a vérifier, merci google)

    la vieille propagande pourrie ...

    tu t'enfonces, doucement mais surement
  37. Anonymous Member

    Si tu avais lu l'article tu aurais compris que le titre est une image. Le Qatar n'a pas officiellement acheté ces journaux. Mais leur propagande anti-Syrie va main dans la main avec les objectifs qatari en Syrie.
    Tu es sans doute trop con pour comprendre le subtil.

    Source ? Vas-y prouve-le. J'ai hâte de voir comment tu vas t'y prendre.

    Elle est là la propagande:

    http://www.dailymotion.com/video/x1089jc_guerre-chimique-a-damas_news#.UcW-YZyOtuI

    Irak, Afghanistan (Et j'en passe.), ça ne t'a pas suffit comme exemple ? L'ingérence étrangère ça te fait jouir ?
    Tu m'as l'air totalement à la ramasse, tu devrais changer de thread. Celui sur l'extrême droite te conviendrait parfaitement, il est de ton niveau, mon cher anonyme404.
  38. Anonymous Member

    c'est bien, tu as de la répartie
    mais tu évites soigneusement de répondre a certaines questions
    comment ce fait il que systématiquement les liens que tu donnes soient reliés a des réseaux d'extrême droite ou a des sites conspirationistes ?
    tu préfères prendre tes infos sur ces sites plus que douteux et on devrais avaler toutes ces conneries ?
    on devrait croire ce que disent les journaux russes ou chinois (réputé comme chacun sait comme de grandes démocraties ou il fait bon vivre et ou l'information est totalement objective et pas du tout contrôlé par leur gouvernement respectif ... ) et remettre en cause les infos française qui seraient sous contrôle d'israel et des mechants sionistes qui veulent contrôler le monde ?
    sans déconner tu préfère croire un obscure bloggeur comme alain jules que personne ne connait plutôt que des journalistes professionnel d'investigation ?

    je prouve rien du tout, j'y crois pas c'est tout
  39. Anonymous Member

    alain jules ...
    le même genre que "le libre penseur" , un des blog préféré des soraliens, un dentiste qui n'a aucunes compétences professionnel journalistique et géopolitique mais qui a un avis sur tout ...
  40. Anonymous Member

    la Syrie, une chouette démocratie et un président tellement sympa, il fait bon y vivre

    Syrie: L'exode massif menace de déstabiliser le Liban voisin


    article_liban147.jpg
    Des réfugiés syriens dans le camp de Joub Jenin, dans le sud-est du Liban, au début du mois de juin 2013. G. Dubourthoumieu/ Handicap International
    MONDE - Les réfugiés syriens sont de plus en plus nombreux dans ce petit pays qu’est le Liban, où l'équilibre est déjà fragile...

    De notre envoyée spéciale au Liban
    Ils sont près de 485.000 selon le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), plus d’un million d'après le gouvernement libanais –qui compte également ceux qui sont arrivés avant le conflit. Depuis le début de la guerre, l’afflux de réfugiés syriens est spectaculaire dans ce petit pays de 4,1 millions d’habitants qu’est le Liban. «Jusqu’ici, les Libanais ont fait preuve d’une capacité de résilience impressionnante», note Thierry-Mehdi Benlahsen, le coordinateur des opérations d’urgence de Handicap International dans toute la région. Aide, accueil, hébergement: depuis le début du conflit en mars 2011, les locaux ont joué la carte de la solidarité avec les arrivants du pays frontalier, dont ils partagent la culture et la langue.
    &gt;&gt; En images: L'action humanitaire auprès des réfugiés syriens au Liban
    «Mais aujourd’hui, ils n’ont plus la même capacité d’absorption», poursuit le responsable humanitaire, qui souligne que «les tensions augmentent» et que «la population libanaise est touchée économiquement». Les Libanais affectés par la guerre qui se joue de l’autre côté de la frontière sont aidés par l’association, au même titre que les Syriens. Car pour beaucoup de locaux, l’impact de l’arrivée massive des réfugiés est considérable.
    Pour une «réponse globale de la communauté internationale»

    Saadnayel, Majdal-Anjar, Al-Marj… Dans la plaine de la Bekaa, qui couvre l'est du Liban, certaines villes sont littéralement saturées. La moindre parcelle de terrain est louée aux Syriens qui veulent s’installer –entre 50 et 150 dollars mensuels en moyenne pour l’emplacement d’une tente, pas moins de 300 dollars pour un petit logement en dur– et les prix de l’immobilier grimpent en flèche dans certains secteurs. L’offre de travail, elle, diminue. Certains réfugiés acceptent de travailler dans les champs pour parfois moins d’un dollar de l’heure, ou cinq dollars la journée, faisant chuter le prix de la main-d’œuvre. Quelques-uns, plus favorisés, ont ouvert des restaurants, des petits magasins, créant une concurrence inattendue pour les locaux.
    Ces centaines de milliers d'arrivants bouleversent aussi l'équilibre multiconfessionnel déjà fragile du pays. D’autant que les chiites du Hezbollah prennent de plus en plus part aux combats en Syrie, en soutien au régime de Bachar al-Assad, laissant craindre une contagion au Liban. «C’est une vraie épée de Damoclès», reprend Thierry-Mehdi Benlahsen, réclamant «une réponse globale de la communauté internationale», pour la Syrie, pour les réfugiés et pour les pays limitrophes (Liban, Jordanie, Irak, Turquie) qui subissent de plein fouet la crise syrienne. Début juin, le président libanais Michel Sleimane a lui-même pressé la communauté internationale de réagir, affirmant que son pays ne pouvait plus gérer l'arrivée massive de Syriens ni ses conséquences.

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins