Customize

Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

Discussion in 'Anonymous Contre La Scientologie' started by vivamusica, Oct 29, 2010.

Thread Status:
Not open for further replies.
  1. vivamusica Member

    Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie?

    Thierry Lamote veut vendre sa thèse sur la scientologie ...
    J'en perd mon latin

    Un psy ne reçoit-il pas assez d'argent de la part de ses clients pour ne pas s'amuser à devoir faire une telle récolte de fonds.

    Une telle étude doit être diffusée largement et gratuitement car elle explique le fonctionnement pervers de la scientologie ce qui est un outil très utile pour venir en aide aux victimes de la scientologie ainsi que pour faire une prévention efficace.

    Une telle thèse devrait par exemple être intégralement disponible sur le site anti-scientologie de Jean-Luc Barbier

    Voir un extrait en version gratuite sur le site info-sectes

    PS: Je signale que Thierry Lamote n'a répondu à aucun courrier adressé à son attention via son université. Il doit y avoir pas mal de confusion dans ce lieu....
  2. vivamusica Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Par-delà la manipulation mentale : la violence insidieuse de l’église de scientologie

    Auteur: Thierry Lamote (*)

    Résumé

    Comment expliquer que l’Église de Scientologie, en dépit de sa doctrine délirante et malgré les angoisses intenses qu’elle suscite dans l’opinion publique, ait aussi bien prospéré depuis soixante ans ? Après avoir indiqué en quoi les présupposés qui soutiennent l’hypothèse de la manipulation mentale sont erronés, nous aborderons ce mouvement sectaire sous l’angle de la psychose de son fondateur. Là où les observateurs passent à côté de sa singularité en ne s’intéressant qu’à la figure du gourou, nous montrerons que la Scientologie nous présente ce que Freud n’a fait qu’effleurer dans son travail sur la Psychologie des foules : une foule sans meneur.

    Nous verrons comment le discours scientologue, issu du délire du fondateur Lafayette Ronald Hubbard, a fini par entrer en assonance tant avec les motifs qui animent le discours capitaliste, qu’avec les désirs où s’enracine la technoscience. Nous montrerons pour finir que ce vaste système délirant tire ses vertigineux effets, moins des techniques de conditionnement répertoriées par les experts psychiatres, que de ce qu’il exhibe, à ciel ouvert, certains désirs archaïques habituellement refoulés.



    Beyond Psychological Manipulation – the Insidious Violence of the Church of Scientology.

    What logical explanation can be given for the fact that the Church of Scientology has prospered freely over the last sixty years despite its outlandish doctrine and the high level of anxiety it arouses in public opinion ? We will first outline why the presuppositions underpinning the hypothesis of psychological manipulation behind Scientology’s success can be proved wrong, before moving on to examine the sect from the vantage point of its founding father’s psychosis.

    Most commentators fail to identify the singularity of the movement because they concentrate solely on the figure of the guru, while Scientology in fact provides us with an eloquent example of what Freud merely touches upon in his work on crowd psychology i.e. that of a crowd without a leader. We will see how the discourse of Scientology, formulated by its founder Lafayette Ronald Hubbard, echoes that of capitalism and rhymes with the desires in which techno-science are rooted. Finally, we will show how this vast, demented structure obtains its vertiginous success less by using the conditioning techniques defined by psychiatric experts, but rather by openly, unrestrainedly exhibiting a range of habitually repressed archaic desires.


    PLAN DE L'ARTICLE

    1. «FOULES AVEC MENEUR» VS «FOULES SANS MENEUR»: LES COORDONNÉES TRONQUÉES DU DEBAT SUR LA MANIPULATION MENTALE

    •2. LA DIANÉTIQUE: PREMIER TEMPS DU DÉLIRE DE RON HUBBARD ET MATRICE DE LA SCIENTOLOGIE

    •3. UNE ORGANISATION «POSTMODERNE» ?

    •4. VERTIGES RÉGRESSIFS

    •5. SAUT DANS LE VIDE PATERNEL

    •6. ANGOISSES DE DÉVORATION…

    •7.… ET PROMESSES DE JOUISSANCE

    (...)



    (*) Psychologue clinicien, Docteur en Psychanalyse et psychopathologie (Université Paris 7), Post-doc à l’Université de Toulouse Le Mirail, « Équipe de recherches Cliniques (ERC) », rattachée au Laboratoire de Recherches en Psychopathologie clinique et Psychanalyse (E.A. 3278).

    thierry_lamote@yahoo.fr
  3. thierrylamote Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Cher Monsieur,
    je constate que vous êtes bien mal renseigné. Cet article vient de paraître dans ce que l'on appelle une "revue avec comité de lecture": c'est donc une revue scientifique, dont la vocation est de publier les travaux d'universitaires. Dans ce contexte très précis, les auteurs des articles publiés ne sont pas payés: nous travaillons, et rendons publics nos travaux, gratuitement. Comme mes collègues, je n'ai donc pas été payé - ni pour cet article, ni pour aucun des autres articles publiés (ou à paraître) dans des revues scientifiques (je n'ai pour l'instant publié que dans ce type de revues). En revanche, les revues en question ont des frais de fonctionnement: elles doivent donc en passer par la vente (soit de numéros entiers, soit d'articles à l'unité), non pas pour s'enrichir, mais pour continuer à fonctionner et à publier les travaux des chercheurs.
    Je confirme d'autre part que je n'ai reçu aucun de vos courriers - auxquels je n'aurais pas manqué de répondre s'ils m'étaient parvenus, et s'ils visaient à faire avancer les débats et la réflexion sur les phénomènes sectaires.
  4. Hicks Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Je garde un oeil sur cette discussion, faites attention de ne pas faire tourner ceci en engeulade stérile comme la dernière fois ou j'ai eu a intervenir.
  5. vivamusica Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    J'accepte vos critiques et reste persuadé que votre travail doit être diffusé largement et gratuitement, comme par exemple le livre de Russell Miller "Ron Hubbard, le gourou démasqué".

    Je vous informe donc publiquement que suis disposé à diffuser votre travail gratuitement sur mes sites.

    Mes courriers avaient pour but de faire avancer les choses et mon médecin psychiatre était lui aussi intéressé de connaître votre travail.

    J'ai également tenté de demander vos coordonnée au responsable du site avec qui vous avez travaillé mais rien ne m'a été répondu si ce n'est qu'il m'était interdit (selon qui?) de publier le moindre extrait de votre travail sur mes sites....

    Pour ce qui est de la diffusion de votre thèse je vous avais adressé également une demande allant dans ce sens et je n'ai reçu aucune réponse.

    (Ici en Suisse une Université qui ne transmet pas le courrier cela n'existe pas.)

    Bref, je profite de ce forum pour vous poser une question:

    Dans notre société occidentale le mot "gourou" est utilisé dans un sens toujours péjoratif. Cette utisation me semble cacher une forme de racisme envers la culture indienne. (l'autre culture - celle qui "nous" fait peur)

    Pour ma part je préfère employer le terme gourou en lui ajoutant un qualificatif selon les cas
    Le gourou-violeur
    Le gourou-arnaqueur
    le gourou-escroc
    le pseudo-gourou (si je compare avec celui de la culture de l'Inde)

    J'aurais donc préféré que pour ce qui concerne Ron Hubbard qu'on cesse d'écrire sans arrêt qu'il s'agit d'un gourou mais d'un pseudo-gourou (ou autres termes adéquats respectant la culture indienne).

    Par exemple "Ron Hubbard, un pseudo-gourou démasqué"

    Qu'en pensez-vous ?
  6. Anonymous Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Il y a des mots qui ont plusieurs sens, ça dépend du contexte.
    Ah bon la culture indienne fait peur?
  7. thierrylamote Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Mes deux universités de rattachement ne m'ont pas transmis vos courriers tout simplement parce que je n'y suis pas titulaire: en tant que chercheur associé, et chargé de cours, je n'y ai pas de boîte aux lettres - je n'y vais que pour y faire cours.
    Ensuite, la raison pour laquelle je ne peux vous autoriser à mettre en ligne mes travaux vient de ce que ceux-ci doivent être publiés:
    - pour les articles: dans des revues universitaires (c'est requis pour l'évaluation de mon travail de chercheur, et pour l'évaluation de mes équipes de recherches);
    - pour la thèse: dans une maison d'édition (pour la raison évoquée ci-dessus);
    Du coup, dans l'un et l'autre cas, les droits ne m'appartiennent plus.

    C'est pour cela que j'ai proposé à Roger Gonnet, qui m'a été d'une aide précieuse durant toute ma période de thèse (et encore maintenant), de mettre en ligne sur ses sites non pas un extrait de ma thèse de doctorat, mais l'introduction d'un mémoire de DEA qui trace les grandes lignes de mes recherches.

    Pour ce qui est de l'appellation "gourou", je n'en use (de temps à autre), pour ma part, que pour souscrire à une convention popularisée par les médias (mais à laquelle je n'adhère pas, moi non plus). Je préfère parler de "fondateurs de mouvements sectaires".
  8. vivamusica Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Si j'ai bien compris:

    - vous êtes en train de déposer votre thèse
    - vous n'avez pas encore reçu son évaluation
    - vous êtes obligé de la faire éditer.

    Pouvez-vous par conséquent me dire :

    - en ce qui concerne l'édition quand la chose sera disponible
    - qui en possèdera les droits d'auteur au final ?
    - seriez-vous intéressé à ce que votre travail soit diffusé gratuitement sur le net

    Je trouve qu'il est dommage de ne pas en faire profiter plus de gens.
  9. genoramix Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Jean-Luc, t'y vas un peu fort.... Parce qu'il ne te donne pas accès à sa thèse, tout de suite il se fait du frics sur nous autres pôvres "wogs"....QUand même...restons raisonnable, et abandonne ce mindfuck sur "les psy sont méchants"
  10. xmd Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    C'est un topos chez BARBIER dès qu'on lui refuse un truc ou qu'on lui rit au nez il part en flèche.

    A titre d'exemple une bonne copine suisse ne l'as jamais pris au sérieux sa majesté Barbier et pour une très bonne raison il est complétement grillé avec toutes les associations qui s'occupent de sectes en Suisse - Pour ceux qui en douterait ils n'ont qu'à contacter Dan
    ièle Muller qui est la présidente de l'ASDFI en suisse - l'équivalent de l'ADFI.

    Ha ou la soi disant association de Barbier est une coquille vide.

    Que croyez vous qu'il advint, le jour ou Barbier à découvert qu'elle était élue municipale à Lausanne ça lui a valu des pages Web diffamatoires sur son foutus site web pendant plus de deux ans.

    Plus fort encore, la copine déménage donc elle démissionne de son mandat mais comme sa majesté Babier ne s'en était même pas rendus compte et qu'il a eu des vapeurs entre temps. Il a dans son ire a écrit pour ainsi dire à l'ensemble de son groupe politique, de la municipalité avec copie avec 24 Heure.ch.

    Pour avoir des traces du prurit :

    barbier scientologie Freymond - Recherche Google

    Bien évidemment aucun des correspondants ne comprenaient d'où venait ce cinglé ni même ce dont qu'il causait.

    Son attitude envers Lamote est typique de ce genre de comportement.

    Avec le fait que Lamote ne lui a jamais donné la moindre autorisation de publier quoique ce soit - contrairement à Roger qui l' a aidé pour sa thèse et que Barbier sait pertinemment qu'il ne dispose ni des droits ni des autorisations nécessaires pour leur publication alors il commence à baver sur son compte sur Usenet puis ici et il va le faire aussi longtemps qu'il n'obtiendra pas ce qu'il veut.

    Jean Luc Barbier n'est pas autre chose qu'un parfait caractériel.
  11. xmd Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Il a obtenu sa thèse avec la mention très honorable et vous n'êtes pas éditeur que je sache.
  12. vivamusica Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Vous m'avez insulté une fois sur un forum usenet et je vous ai répondu que cette manière de faire était victimaire. Vous répondre de rester poli de cette manière n'est pas une preuve que je part en flèche.


    J'ai été président par intérim de cette Association et nous avons décidé avec le comité qu'il était préférable de créer une autre Association qui s'occupe exclusivement de la scientologie car l'ASDFI ne pouvait stratégiquement assumer le fait qu'un de ses membres soit en procès contre la scientologie. (risque de devoir payer des fortes indemnités en cas contre-attaque de la secte contre l'association ce qui est déjà arrivé aux USA avec l'association CAN)

    Pour ce qui est des rapports avec Mme Müller, la présidente de l'ASDFI nos rapports sont normaux. Pour preuve elle a mis sur son site en première page un lien vers mon site Bienvenue chez Anti-scientologie

    Voir ici le lien sur la gauche du site: ASDFI | SITE OFFICIEL | Association Suisse pour la défense de la famille et de l'individu (témoignages)

    D'autre part le fondateur de l'ASDFI, M. Paul Ranc a obtenu un acquittement du Tribunal de Vevey (plainte de la scientologie au sujet de son livre sur la scientologie) grâce à mes documents et à mon témoignages et il habite à 5 minutes de chez moi. Il prépare un nouveau livre et me conseille parfois pour certaines actions de mon association.

    Aucun rapport. Ce sont des membres de son parti (les verts de Lausanne) qui m'ont conseillé de dénoncer sa manière d'insulter et de se moquer.

    D'autre part elle critiquait assez vertement les pétitions que je faisais contre la scientologie (j'ai obtenu l'interdiction des stands de la scientologie dans mon canton avec une de mes pétitions)

    Au lieu de me faire la moindre proposition pour des actions à son goût. Les gens de ce genre - qui de plus font de la politique - doivent prendre la porte. C'est ce qui lui est arrivé avec son parti et il est vrai qu'elle y a mis du sien. Je ne suis aucunement la cause de ses malheurs.

    Xmd fait de la troisième partie ici ... !!!
  13. Anonymous Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    mon pov' gars !!!
    vive la musique tu nous les gonflent serieux
  14. vivamusica Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    C'est bien d'apprendre que tu en as...

    Moi je ne mets pas de masque lorsque je critique quelqu'un et je n'ai pas besoin d'aller chercher mon grand frère pour me défendre...

    De plus tu remarqueras que le titre de mon message est une question
    (Il y a un point d'interrogation à la fin de la phrase)

    As-tu aussi les yeux gonflés....

    :)
  15. Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Ca n'empêche que tu devrais laisser tomber.
    Ca vaudrait mieux pour nous tous
  16. xmd Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Il est gentil le garçon, c'est le type qui cause de lui à la troisième personne et qui n'hésite pas à se répondre à lui même tout en étant d'accord avec lui CQFD qui vient faire la leçon sur le sujet :)


    De plus tu remarqueras que le titre de mon message est une question
    (Il y a un point d'interrogation à la fin de la phrase)


    Techniquement le titre de votre message relève de la diffamation sous forme dubitative ce qui n'en est pas moins condamnable.

    Mais bon de toute façon vous êtes complètement incapable de discerner ce qui est acceptable ou ce qui ne l'est pas en ce domaine. Cf votre fabuleux Fax à maître S. ...

    [snip les restes]
  17. xmd Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Balancer des pages web diffamatoires et s'acharner sur elle pendant plus de deux ans alors qu'elle vous ignore -est plus qu'un symptôme d'autant plus que vous êtes coutumier du fait :

    "Dans la plainte qu'il a déposée le 14 septembre 2004 (A.6.3ss) en son nom personnel contre Jean-Luc B. notamment pour contrainte (plainte qui a abouti à un non-lieu), Me Alain S. indique qu'il a été mandaté en été 2003 par Jürg S. et Gabriela A. pour défendre leurs intérêts dans la procédure qu'ils avaient introduite contre Jean-Luc B.. Dès que ce dernier a eu connaissance de ce mandat, il n'a cessé de harceler Me S. en particulier par des dizaines de fax adressés à son étude. Il a également envoyé des fax au Ministère public et à la juge d'instruction. Jean-Luc B. a en outre déposé une pétition pour demander au Parlement d'édicter une règle interdisant à un avocat de défendre une secte comme la Scientologie. Il a par ailleurs rédigé un communiqué de presse au nom de l'Association d'aide aux victimes de la dianétique et de la Scientologie, qui commence par relever que Me S. accédera à la présidence du Parlement le 1er janvier 2004 (recte : 2005) et se termine par l'exigence qu'il démissionne de cette fonction. [...]
    Le 2 décembre 2004, Me S. a produit un fax reçu la veille (A.6.53 à 55). Il s'agit d'une caricature montrant de derrière un homme agenouillé et nu. De l'anus de ce dernier est en train de sortir un petit personnage surmonté d'une bulle où on peut lire : "coucou c'est moi le nouveau président". Me S. a déposé plainte pénale pour injure.[...]
    A l'audience des débats, l'avocat de Me S. a produit plusieurs pages tirées du site internet http// www.anti-scientologie où on peut lire notamment : "Alain S. - un politicien qui défend la Scientologie!"; "Un avocat et député peut-il défendre les scientologues ?"; "Me Alain S. Un politicien manipulé ou un manipulateur ?"; "Me S. veut faire expulser M. B."; "Me Alain S. accuse M. B. de chantage!" ou encore, à propos de la caricature en cause dans la présente affaire "Me Alain S. n'aime pas
    l'humour", etc. Il est précisé sur ce site que ce dessin humoristique sera mis en ligne ultérieurement, ce qui a été fait par la suite. Jean-Luc B. a admis que le site susmentionné lui appartenait (S.128, S.140 à 143 et S.154 à 157).
    [...]
    Au cas d'espèce, la caricature montrant un petit personnage sortant de l'anus nu d'un postérieur masculin en s'exclamant "coucou, c'est moi le nouveau président" que Me S. a reçue par fax le 1e r décembre 2004, soit quelques jours avant son élection, le 17 décembre 2004, à la présidence du Parlement - revêt indéniablement un caractère injurieux. Il s'agit en effet d'une image destinée et propre à manifester du mépris pour la personne concernée. Il a été établi par l'enquête que le fax litigieux avait été envoyé au moyen du fax saisi dans un local loué à Porrentruy par le prévenu et son épouse (P.489; E.73, journal des envois du fax, H.41).
    Jean-Luc B. conteste cependant avoir envoyé le fax en question à Me S.. A cet égard, il reproche en particulier au premier juge d'avoir omis le témoignage de Jacques Ba. dont il découle que n'importe qui aurait pu accéder à son
    local et donc se servir de son fax. Cette hypothèse est toutefois peu vraisemblable et elle ne fait pas naître un doute suffisant pour disculper le prévenu. De même, il n'est pas déterminant que parmi les documents déchirés
    découverts dans la poubelle du prévenu on n'ait pas trouvé trace du fax litigieux. La Cour pénale considère que les dénégations du prévenu ne sont pas crédibles, au vu des attaques qu'il a portées contre le plaignant, parce que celui-ci défendait des membres de l'église de Scientologie (consid. F et K.d). L'envoi de la caricature en cause au futur président du Parlement n'apparaît nullement incohérent de la part de celui qui avait à l'avance exigé sa démission, ce qui ne fait que renforcer la conviction que le prévenu est bien l'auteur de cet envoi. Il en va de même des parutions concernant Me S. sur le site "anti-scientologie" appartenant à Jean-Luc B.. Enfin, cette caricature a été reçue par fax le 1er décembre 2004 par Me S. (A.6.53 et 54), alors que le fax porte comme dated'envoi celle du 14 décembre 2004 (A.6.55). Il existe dès lors, ainsi que l'a déjà relevé le juge pénal, 13 jours de différence entre la date inscrite sur le fax et la date de sa réception, comme il existait 13 jours de différence dans les dates lors de l'essai par la police du fax saisi auprès du prévenu (H.25); cet indice conforte encore la conviction de la Cour.
    7.3 Comme le relève CORBOZ, dans le cas d'une injure formelle, en l'absence de tout fait évoqué ou sous entendu, une preuve libératoire n'est pas concevable (CORBOZ, op. cit. no 28 ad art. 177 CP).
    1. Au vu de ce qui précède, Jean-Luc B. doit être déclaré coupable d'injure commise au préjudice de Me S.."


    Sauf que voila il se trouve que maitre S. n'est pas scientologue que les délires de JLB sons tout sauf justifiables et qu'il est certainement la dernière personne à pouvoir faire l'arbitre des élégances sur le sujet.

    [Snip contes et légendes]

    Pour le surplus de la volée de bois vert correctionnel que JLB s'est récolté voir ici :

    http://www.prevensectes.com/jlb.pdf

    Xmd fait de la troisième partie ici ... !!![/QUOTE]

    Arff :)
  18. Anonymous Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    [IMG]

    Je trouve que c'est un dessin du Charlie Hebdo

    Z'avez remarqué le tatouage scientologue.

    Wouahhh

    Je vois vraiment pas pourquoi on dit dans ce jugement que c'est lui qui l'a fait

    On dirait qu'en Suisse les juges ne connaissent pas ce journal

    snif
  19. Anonymous Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    viva la musica
    putain ceque t'es pathetique
    allez retourne dans ta niche ...fiscale !!
    ouarf ouarf
    je me marre
  20. xmd Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?


    ici : "La Cour pénale considère que les dénégations du prévenu ne sont pas crédibles, au vu des attaques qu'il a portées contre le plaignant, parce que celui-ci défendait des membres de l'église de Scientologie (consid. F et K.d). L'envoi de la caricature en cause au futur président du Parlement n'apparaît nullement incohérent de la part de celui qui avait à l'avance exigé sa démission, ce qui ne fait que renforcer la conviction que le prévenu est bien l'auteur de cet envoi. Il en va de même des parutions concernant Me S. sur le site "anti-scientologie" appartenant à Jean-Luc B.. Enfin, cette caricature a été reçue par fax le 1er décembre 2004 par Me S. (A.6.53 et 54), alors que le fax porte comme date d'envoi celle du 14 décembre 2004 (A.6.55). Il existe dès lors, ainsi que l'a déjà relevé le juge pénal, 13 jours de différence entre la date inscrite sur le fax et la date de sa réception, comme il existait 13 jours de différence dans les dates lors de l'essai par la police du fax saisi auprès du prévenu (H.25); cet indice conforte encore la conviction de la Cour."

    [snip]
  21. Anonymous Member

    Un dessin du Charlie Hebdo qui choque certains Anonymous ?

    [IMG]

    Ce dessin provient du Charlie hebdo et représente Sarkozy. Il a paru au moment de son élection comme président.
  22. vivamusica Member

    Re: Un dessin du Charlie Hebdo qui choque certains Anonymous ?

    Ce dessin provient du Charlie Hebdo et représente Sarkozy.
    Il a paru au moment de son élection comme président

    Je confirme
  23. xmd Member

    Re: Un dessin du Charlie Hebdo qui choque certains Anonymous ?

    Vous confirmez aussi l'avoir recopiller pour l'expédier à maître S.

    et c'est justement ce qui vous a été reproché.

    On voit d'ailleurs mal comment comment vous pourriez prétendre le nier à partir du moment où l'image en question figure dans les archives de votre site web. Quant à la fable selon laquelle cette mauvaise plaisanterie serait le fait d'un Membre de votre association ; à ma connaissance votre association ne comporte pas plus de trois membres ! Vous votre femme et une malheureuse qui n'est même pas victime de la Scientologie.

    En fait vous n'avez créer la dîtes association que pour pouvoir continuer à attaquer la Scientologie es qualité de président et non plus de personne privé.

    En effet et vous oubliez aussi de le préciser :

    Suite à un accord certifié devant un tribunal, vous fûtes indemnisé par la Scientologie à hauteur de 150.000 CHFr et par vous de conséquence vous vous étiez engagé à ne plus poursuivre la scientologie sous aucune forme - ça fait partie des procédures standards exigées par les avocats de la secte -

    Et ce n'est que lorsque que vous avez violé cet accord que vous avez eu à faire face à de nouvelles procédures de la part de la Scientologie. procédure que vous avez d'ailleurs perdu -

    C'est à cette époque que Maître S a été saisi par la scientologie pour défendre ses intérêts :
    ------------------

    Chapeau

    125 IV 109


    16. Extrait de l'arrêt de la Cour de cassation pénale du 30 mars 1999 dans la cause X. et Y. c. P., B., G. et Procureur général du canton de Genève (pourvoi en nullité)

    Regeste

    Art. 270 al. 1 PPF; qualité du lésé pour se pourvoir en nullité; obligation de motiver.
    Irrecevabilité d'un pourvoi contre une ordonnance de classement dans lequel les recourants, qui ont déjà obtenu une somme considérable à titre de réparation de leur préjudice, n'exposent pas de manière suffisante quelles autres prétentions civiles ils seraient fondés à faire valoir contre les personnes visées par leur plainte ni en quoi la décision attaquée pourrait avoir un effet négatif sur le jugement de ces prétentions (consid. 2b).

    Faits à partir de page 109

    BGE 125 IV 109 S. 109

    A.- Sur plainte de Y., datée du 10 mai 1992, et de son époux X., datée du 26 janvier 1993, les scientologues P., B., C. et G. ont été inculpés d'escroquerie, d'extorsion, d'usure et de contrainte, pour
    BGE 125 IV 109 S. 110
    avoir, par divers comportements, fausses affirmations et promesses fallacieuses ainsi qu'en profitant de l'état de détresse psychique et de la faiblesse de X., amené les plaignants à verser à la scientologie des sommes auxquelles elle n'avait pas droit.
    Le 31 juillet 1997, après une longue et minutieuse instruction, le magistrat instructeur communiqua la procédure au Procureur général, qui ajourna sa décision dans l'attente de l'issue de pourparlers engagés entre les parties. Le 16 octobre 1998, le conseil des inculpés remit au conseil des plaignants un chèque de 125.000 fr., sans reconnaissance de responsabilité, soit 120.000 fr. pour couvrir le montant que les époux X. et Y. avaient versé à la scientologie et 5000 fr. à titre de participation aux honoraires d'avocat des plaignants.

    B.- Par ordonnance du 20 octobre 1998, le Procureur général a classé la procédure. Admettant que les inculpés avaient participé à des titres divers à l'endoctrinement de X., il estimait toutefois douteux que le lien de causalité entre ce comportement et le dommage subi par les plaignants puisse être clairement établi, étant donné que les inculpés n'avaient assumé personnellement des responsabilités dans la scientologie que jusqu'en 1985 au plus tard; il relevait en outre que les délits dénoncés étaient prescrits et que les crimes le seraient bientôt; il observait encore que le préjudice avait été intégralement remboursé.
    Saisie d'un recours des époux X. et Y., la Chambre d'accusation de la Cour de justice genevoise, par ordonnance du 21 janvier 1999, l'a rejeté et a confirmé la décision qui lui était déférée.

    C.- X. et Y. se pourvoient en nullité au Tribunal fédéral. Soutenant qu'en l'espèce un classement en opportunité n'est pas justifié et fait obstacle à l'application du droit matériel fédéral, ils concluent à l'annulation de l'ordonnance attaquée et au renvoi de la cause à l'autorité cantonale pour qu'elle statue à nouveau. Ils sollicitent par ailleurs l'assistance judiciaire.
    Le Tribunal fédéral a déclaré le pourvoi irrecevable.

    Extrait des considérants:

    Consdérant en droit:

    1. a) La décision attaquée a été rendue par une autorité d'accusation, qui a confirmé l'ordonnance de classement rendue par le Procureur général, mettant ainsi fin à l'action pénale; le pourvoi est donc recevable à son encontre (art. 268 ch. 2 PPF; ATF 123 IV 252 consid. 1 p. 253 et les arrêts cités).
    BGE 125 IV 109 S. 111
    b) Selon l'art. 270 al. 1 PPF, le lésé peut se pourvoir en nullité s'il était déjà partie à la procédure auparavant et dans la mesure où la sentence peut avoir des effets sur le jugement de ses prétentions civiles.
    Le lésé qui a la qualité de victime au sens de l'art. 2 de la loi sur l'aide aux victimes d'infractions (LAVI; SR 312.5), peut également déduire sa qualité pour recourir, aux mêmes conditions, de l'art. 8 al. 1 let. c LAVI (cf. ATF 120 IV 44 consid. 2a et b).
    Les recourants, qui se prétendent lésés par les infractions qu'ils invoquent, ont manifestement participé à la procédure auparavant puisqu'ils ont provoqué la décision attaquée par leur recours. On ne pourrait leur reprocher de n'avoir pas pris de conclusions civiles, puisque la cause n'a pas été portée devant une autorité de jugement (cf. ATF 123 IV 254 consid. 1 p. 256 et les arrêts cités). Reste à examiner si, comme il leur incombe en pareil cas, ils indiquent de manière suffisante dans leur mémoire quelles prétentions civiles ils entendent faire valoir et en quoi la décision attaquée peut avoir une influence sur le jugement de celles-ci (cf. ATF 123 IV 254 consid. 1 p. 256 et les arrêts cités).
    La décision attaquée constate que les recourants - qui l'admettent d'ailleurs expressément - ont obtenu des intimés le remboursement des montants qu'ils avaient été amenés à investir dans la scientologie; les recourants n'ont donc plus de prétentions civiles à faire valoir de ce chef, de sorte qu'il ne peut être question d'un effet négatif de la décision attaquée sur le jugement de ces prétentions (cf. ATF 121 IV 317 consid. 3a p. 323). Les recourants allèguent cependant que la somme qui leur a été versée par les intimés sous la pression de la procédure pénale ne couvre pas l'entier de leur dommage et qu'ils entendent notamment obtenir la réparation du préjudice psychique, voire physique, qu'ils auraient subi, estimant toutefois qu'ils ne sont pas tenus, au stade actuel de la procédure, d'indiquer plus précisément quelles seraient ces prétentions civiles.
    La jurisprudence admet certes que, jusqu'au classement de la procédure pénale, le lésé n'est pas tenu de formuler des prétentions civiles concrètes. Le cas d'espèce présente toutefois la particularité que les lésés, grâce aux efforts des autorités de poursuite pénale et sous la pression de la procédure pénale, ont déjà obtenu une somme considérable à titre de réparation de leur préjudice. Dans un tel cas, il ne suffit pas que le lésé allègue qu'il a encore d'autres prétentions à faire valoir; il doit formuler celles-ci de manière à ce que l'on puisse discerner ce qui justifie d'entrer en matière sur son pourvoi.
    BGE 125 IV 109 S. 112
    Les recourants se bornent à faire valoir qu'il résulte de l'expertise du Dr T. que l'un d'eux, X., a subi, ensuite des méthodes utilisées par les scientologues, des atteintes à sa santé, dont ils seraient fondés à demander la réparation. On ne voit cependant pas sur quelle base ils pourraient demander la réparation d'un tel préjudice; seules des lésions corporelles, plus précisément des lésions corporelles simples au sens de l'art. 123 CP, pourraient entrer en considération; une telle infraction n'a cependant pas fait l'objet de la poursuite pénale et serait d'ailleurs absolument prescrite; quant aux infractions d'escroquerie, d'usure et d'extorsion encore en cause, on ne voit pas que le recourant X. puisse en déduire les prétentions qu'il invoque et moins encore que la recourante Y. puisse en déduire une quelconque prétention.
    Ainsi, les recourants n'exposent pas de manière suffisante quelles autres prétentions ils seraient fondés à faire valoir et en quoi la décision attaquée pourrait avoir une influence négative sur le jugement de celles-ci. Le pourvoi est dès lors irrecevable.
    -------------------
  24. Anonymous Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Je comprends que cela puisse être considéré comme injurieux, mais que celui qui n'a jamais proféré une insulte jette la première pierre à Barbier...

    Ce n'est pas la scientologie qui a inventé la zizanie

    Venir sur se forum pour faire des délations (publication d'une condamnation de Barbier) ne me dit rien de bon sur les méthodes de ce xmd

    Il faudrait pas oublier que dans nos rangs il peut aussi y avoir parfois des dérapages monstrueux.

    Espérons que ce xmd se fera remettre rapidement à sa place...
  25. Anonymous Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Les modérateurs proposent de cesser cette dispute

    J'approuve entièrement cette demande

    Merci d'en prendre note et de ne pas chercher à y revenir abusivement.

    Toutefois si vous souhaitez contribuer à la résolution de ce conflit entre deux OG (ou simplement donner votre avis), vous pouvez les contacter directement ici:

    Jean-Luc Barbier: contact@anti-scientologie.ch

    Roger Gonnet: roger.gonnet@numericable.com

    Merci d'avance
  26. Anonymous Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Personne n'est un Saint Homme .

    Monsieur xmd svpl ne venez pas nous jouer le donneur de leçons vous avez aussi dérapé à plusieurs reprises dans la vie et cela est normal pour un être humain.

    Au sujet de Mme S. vous devriez aussi savoir que cette personne n'a jamais demandé à barbier d'enlever ses critiques à son sujet et elle n'est pas au fond d'un lit.

    De plus comme c'est une élue (représentante du peuple), rien de plus normal que de ne pas accepter de sa part un langage grossier ou des moqueries continuelles.

    D'autre part vous ne pouvez pas refaire un jugement à la place d'un juge ni reprendre un ancien jugement pour tenter de discréditer un OG.

    Dans son ordonnance le juge ne dit pas qu'il a la preuve que c'est barbier qui a fait ce dessin ni qu'il a la preuve que c'est lui qui l'a envoyé.

    Ne vous mêlez pas les pinceaux svpl.

    Le juge parle uniquement au nom de son intime conviction.

    Votre intime conviction sur ce forum on s'en contrefiche.

    D'ailleurs comme vous n'êtes pas un ex-scientologue je vous informe que cette méthode en scientologie est utilisée pour détruire un opposant.

    Je ne vois donc pas votre intérêt à détruire Barbier.

    Il ne vous a fait aucun mal.

    Si ce n'est pas le cas donnez-nous en la preuve.
  27. vivamusica Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

    Dire "coutumier du fait" serait d'avoir été condamné à plusieurs reprises pour de la diffamation.

    Barbier n'a été condamné qu'une seule et unique fois pour de la diffamation et de plus cela date de plusieurs années !

    Par conséquent votre propos est diffamatoire car vous n'apportez pas la preuve de votre accusation

    Je trouve que ce genre de message est malveillant et cela d'autant plus contre un OG qui pendant des années a affronté seul la scientologie en Suisse.

    Comment face à une avalanche d'actions de la secte contre lui, barbier ne peut-il pas (au moins une fois) perdre les pédales.

    On voit que vous ne connaissez pas suffisamment le sujet de la scientologie et qu'il va falloir revoir votre copie.

    Merci donc de retirer sans tarder vos message car ils sont diffamatoires et je n'ai pas envie d'aller pleurnicher chez les modérateurs ni de faire des pages ici où là à votre sujet.... (quoique :)))

    Bref, vous êtes sans doute bien assez GRAND et assez INTELLIGENT pour agir correctement et pour bien me comprendre.

    Je dirais même plus.

    signé: jean-Luc barbier alias viva la musica
  28. Hicks Member

    Re: Thierry Lamote: un psy qui veut se faire du fric avec la scientologie ?

Thread Status:
Not open for further replies.

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins